Fumer tue, mais arrêter de fumer réduit fortement le risque (par Reuters)

En tant que fervent anti cigarettes (2 personnes de ma famille sont décédés d’un cancer de poumon), je me permets de copier cette dépéche Reuters. J’espère que nos amis de Reuters ne m’en voudront pas. Ils participeront peut être à sauver des vies ! Si vous fumez encore, il est temps d’arréter si vous souhaitez vivre le Web 3.0 !

NEW YORK (Reuters) – Fumer augmente fortement les risques de décès prématurés mais renoncer à la cigarette, même à un âge avancé, réduit fortement ce risque, selon une étude d’une ampleur sans précédent publiée mardi dans la revue médicale Annals of Internal Medicine.

L’enquête a été menée auprès de 50.000 Norvégiens suivis pendant un quart de siècle par des chercheurs de l’Université de Bergen.

Résultat: 41% des hommes grands fumeurs (au moins un paquet par jour) sont morts entre 40 et 70 ans, contre 14% pour les non fumeurs. Chez les femmes, 26% des grandes fumeuses sont mortes entre 40 et 70 ans, contre 9% chez les non fumeuses.

Mais, souligne le Dr Stein Emil Volsett, coordinateur de cette enquête de santé publique, plus tôt on arrête la cigarette, mieux c’est, et il n’est jamais trop tard pour arrêter.

Autre enseignement de cette étude, plus on diffère l’âge de la première cigarette (et des suivantes), moins le risque de décès prématuré est élevé.

Related Post

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.