Interview de François Ziserman , bloggueur et consultant en e-commerce !

http://www.araok.fr/img/ziserman.jpgToujours avant le salon Ecommerce (qui aura lieu du 23 au 25 septembre), je continue ma série d’interviews sur le sujet.

Je vous présente donc François Ziserman, consultant en ecommerce,bloggeur, serial entrepreneur qui nous fait l’honneur de répondre à quelques unes de mes questions. J’ai connu François il y a près de 8 ans lorsqu’il dirigeait Wokup

Je vous invite aussi à découvrir le blog de François ici. François est aussi co rédacteur du blog Richcommerce.fr avec Fred Cavazza.

Peux tu te presenter?

Bonjour Jérémie, bonjour a tous
J’ai 44 ans, je suis marié et j’ai 4 enfants.
Après une “première vie” informatique, je monte des entreprises. Araok est la 3ème, après 2 startups.

Comment t’es venu ce soudain intérêt pour le ecommerce?

C’est en fait la suite assez logique de mon parcours.
Je travaille dans l’internet depuis plus de 10 ans maintenant…
Cette expérience fait que “je savais” a quel point il y a besoin d’apporter une aide vraiment efficace aux entreprises qui veulent vendre sur Internet.
La promesse fait rêver, mais la réalité est assez complexe : il faut comprendre beaucoup de métiers. Comment choisir parmi tous ces fournisseurs ?

Quels sont les 3 conseils que tu donnerais a un nouveau ecommercant en ligne?

Question difficile parce que ça dépend de la situation de chacun. Un jeune qui veut créer une boite de toute pièce n’est pas dans la même situation qu’une entreprise qui fabrique des produits et qui veut les vendre en ligne…
Cependant, mes conseils sont les suivant :
1) Dans le monde physique, on dit que pour ouvrir une boutique, il faut 1. Choisir un bon emplacement, 2. Choisir un bon emplacement et 3… tu as compris ;)
Sur Internet, c’est pareil, sauf que l’emplacement est remplacé par “l’espace sémantique” que tu veux occuper.
C’est la première question, complètement fondamental : le trafic viendra pour beaucoup des moteurs de recherche, et la question que tu dois te poser est : sur quels mots je veux arriver devant les autres ?
2) Avoir une vision ‘long terme’ certe, mais avancer par petits pas. Évitez de gaspiller de l’argent en faisant des investissements décalés par rapport à la situation de l’entreprise. C’est ce qu’il y a de génial sur Internet, on peut faire beaucoup de choses sans dépenser des fortunes. Il faut assurer les fondamentaux avant toute chose !
3) Se faire aider, faire appel à du conseil ( ;) ). Quand je suis contacté par des e-commerçants, qui ont fait des choix inadéquat, la situation est souvent très périlleuse. Investir quelques milliers d’euros pour faire les bons choix est une bonne tactique.

Comment vois tu la concurrence des petites boutiques de niches vis a vis des Priceminister ou Amazon ?

Un de mes sujets favoris ;)
Tout d’abord, il faut bien voir qu’on est encore au début de l’histoire. Il y a encore pas mal de choses à inventer, et le “terrain de jeu” va beaucoup évoluer dans les années à venir.
Donc, première réponse : il y a encore beaucoup de places à prendre, de choses à inventer, et les “gros” actuels vont devoir évoluer rapidement, ou se faire dépasser.
Il n’empêche, je pense qu’effectivement le marché va se consolider (et que donc PKM a raison), il y a des effets de seuils, qui favorisent les “gros”.
Mais dans le même temps, je pense que des solutions plus complètes et abordables (Software as a service) vont émerger permettant aux petites structures de se lancer et de proposer de bons services.

Tu es consultant pour un grand nombre d’acteurs du ecommerce…quels sont les canaux d’acquisitions les plus rentables? Peux tu nous donner quelques chiffres concrets?

Comme tu le sais, l’affiliation est un canal souvent très important, de l’ordre de 20% pour beaucoup de marchands.
Il est fondamental de bien s’approprier ce emarketing, en y passant du temps : ça ne marchera pas tout seul !
Un marchand doit apprendre à connaitre ces partenaires, les rencontrer, comprendre leurs motivations, et bâtir ainsi une relation équilibrée et rentable pour tout le monde.

Qu’a change la Loi Chatel aupres des ecommercants? Est ce un veritable cataclysme ou la transition s’est elle faite en douceur?

Pas un véritable cataclysme, plutôt en douceur donc…
Mais cette loi ne va pas dans le bon sens,
Ce qui m’embête le plus, c’est cette volonté française de faire des lois spécifique pour la france, sans bien comprendre qu’on est sur un media “global”.
Si on met trop de batons dans les roues des acteurs français, on favorise les acteurs qui opèrent hors de la France.

Il existe de plus en plus de solution pour créer sa boutique en ligne. Quelle est celle que tu conseilles aujourd’hui a un nouveau ecommercant?

De commencer par définir ce qu’il veut (faire un cahier des charges quoi) puis de passer les solutions au travers la grille d’analyse…
Comme tu le dis, il y a beaucoup de solutions… et certains critères peuvent être difficile à valider (évolutivité, résistance à la charge, ….).
C’est probablement un bon moment pour faire appel à du conseil.

Comment analyses tu le succès des ventes privees?

C’est une belle histoire !
Cela confirme ce que je disais un peu plus haut, sur le fait qu’on est au début de l’histoire. Il reste des modèles à inventer.
Autre élément intéressant il me semble : il c’est passé pas mal de temps (3 à 4 ans !) entre le lancement du site et le succès commercial.
La force du début : Jacques Antoine Granjon faisait déjà le métier de déstockage dans le monde physique…

Quels sont les technos ou services qui restent a développer dans le secteur de l’ecommerce ?

Pleins de choses !
Les technos du web évoluent (html 5, nouveaux navigateurs) avec évidement de plus en plus de médias.
Cela impacte évidemment le e-commerce, parce que cela permet de mieux présenter les produits et d’apporter aux clients une navigation dans les boutiques plus facile, plus conviviale.
Aujourd’hui, c’est assez facile de démarrer, mais les problèmes arrivent quand on atteint une certaine taille, et qu’on doit un peu plus automatiser le “back office”.
Les choses deviennent alors compliqué, et il faut assembler pas mal de composants logiciels, pas forcément bien étudiés pour bien s’emboiter.
Je pense que l’offre logicielle va évoluer, vers plus de modularité, avec, il le faut, des coûts d’intégrations plus réduits.
Tu connais ma passion pour le SAAS qui va s’imposer, j’en ai la conviction.

L’ecommerce dans 3 ans?

Plus de médias, plus de briques pour améliorer le front et le back,
Plus de marchands, des ventes internationales plus faciles
Plus d”acheteurs, qui achètent plus (poursuite de la croissance du marché donc, même si cette croissance devrait commencer à “se tasser”)
Plus de concurrence, des marges difficile à maintenir
Encore beaucoup de choses à inventer… Le e-commerce est a mon sens une révolution profonde, et on est tellement sûr que tout va vite qu’on ne se rend pas forcément compte que certaines évolutions prennent du temps. J’ai appris ça “a la dur” avec Wokup, ma première boite en 99, ou on pensait que l’internet mobile était pour demain… Ce qui reste vrai 10 ans après !

Un élément radioactif dans vos cigarettes ? Info ou intox ?

20minutes.fr interview ce matin Monique E. Muggli, chercheuse luttant contre l’industrie du tabac dans le monde.

Mme Muggli dévoile la présence d’un élément radioactif extremement toxique et cancerigéne appelé Polonium dans les cigarettes dû à l’utilisation de certains engrais pour faire pousser le tabac.

A priori, toute l’industrie du tabac est au courant depuis longtemps de ce grave problème mais n’a pas voulu s’en occuper sérieusement de peur de modifier le goût des cigarettes et faire baisser leur chiffre d’affaires.

L’interview est terrifiante… et j’ose espérer que ce qu’elle dit est faux… mais si ce n’est pas le cas, il est bon d’être au courant de cette forte probabilité.

Reste t’il des gens qui fument dans la salle ?

Cocktail Bloggueurs VIP du salon Ecommerce: N’oubliez pas de vous inscrire au salon !

Le salon Ecommerce Paris approche à grand pas et un grand nombre d’entre vous (bloggueurs) se sont inscrits au cocktail Bloggueurs VIP organisé le 23 septembre sur le salon !

Toutefois, je dois absolument vous signaler qu’il faut être inscrit au salon pour pouvoir venir à ce cocktail et fournir SON ADRESSE COMPLETE lors du remplissage du formulaire d’inscription au salon.

Le but étant simplement de vous envoyer un badge VIP qui vous permettra d’obtenir de TRES nombreux avantages sur le salon et surtout éviter des queues interminables (plus de 25000 visiteurs sont attendus sur le salon).

Si vous ne l’avez pas encore fait, ou si vous l’avez mal fait en ne spécifiant pas vos coordonnées complètes, je vous invite à vous réinscrire immédiatement depuis le site Ecommerce Paris

Les inscriptions au cocktail et au salon seront fermées le 8 septembre prochain alors je vous conseille de vous dééééééépécher !

Un intervieweur interviewé : Jerome Bouteiller lance Kliosk.com

J’ai l’honneur d’interviewer Jérome Bouteiller, journaliste et fondateur de Neteco.com pour le lancement de son nouveau service Kliosk.com. Kliosk est un widget qui permet d’échanger du trafic entre différents blogs ! Je n’ai pas encore installé le mien sur mon blog (faut que je fasse un peu de ménage avant) mais voici à quoi il ressemble

Jerome est un ami (malgré ses positions un peu débiles sur les conflits au Moyen Orient ;-) )qui a toujours été un concepteur de produits ultra innovant avec des idées complétement loufoques ! Je me demande d’ailleurs comment peut il rester observateur/journaliste aussi longtemps.

Je lui souhaite beaucoup de succès pour ce nouveau projet…

Peux tu te présenter ?

Bonjour ! Après une première expérience dans l’internet à la fin des années 90 avec un certain Jérémie Berrebi (Net2one.com), j’ai créé NetEconomie.fr (désormais NetEco.com), l’un des tous premiers webzines consacrés à l’économie numérique, désormais marque eBusiness du groupe M6. Cela fait donc près de 10 ans que je suis au jour le jour l’actualité des jeunes pousses et de leurs créateurs. Je suis également co-auteur du livre ‘Bienvenue sur Facebook‘, paru en avril dernier chez Albin Michel.

Est ce que le rachat de Cyrealis (propriétaire de Neteco) par M6 a changé quelque chose à ta manière de travailler ces derniers temps ?

Pas pour le moment mais les équipes parisiennes de Clubic et NetEco rejoignent le groupe M6 la semaine prochaine dans leurs locaux de Neuilly, près de Paris. Ce sont deux cultures très différentes mais également très complémentaires.

Qu’est ce que Kliosk ?

De la même manière que Zlio est un guide d’achat décentralisé, Kliosk réinvente le kiosque à journaux sans pour autant reprendre le concept de Digg ou de Fuzz.fr. Pour être référencé, un éditeur doit simplement héberger un widget, diffusant les titres d’autres sites consacrés au même sujet. Tous ces sites se renvoient rapidement du trafic les uns aux autres et notre logiciel, le “Kliosk engine”, se charge de comptabiliser et d’équilibrer ces flux.

Comment t’es venu cette idée ?

Pour un éditeur de site web, blog ou webzine, la création de trafic se limite bien souvent à un face à face avec Google : Comment optimiser mon référencement ? Dois-je acheter des mots clefs ? Les éditeurs disposent pourtant d’un immense potentiel de trafic qu’ils hésitent à exploiter, estimant à juste titre qu’un renvoi d’audience ne sera jamais compensé à sa juste valeur. Kliosk offre sans doute la réponse à ces questions en cherchant à devenir une source de trafic complémentaire des moteurs de recherche et en veillant à l’équité entre clics “entrants” et clics “sortants” d’un site web.

Quel est son business model ?

Notre priorité est de constituer rapidement une communauté de milliers de blogueurs et de tenir notre promesse d’être une source de trafic complémentaire des outils de recherche. Le modèle économique peut encore évoluer mais devrait par contre se rapprocher de celui des moteurs. Si eBay est le “perfect store”, Google est incontestablement le “perfect media” et son modèle est une source d’inspiration.

Est ce que Kliosk est une vraie entreprise indépendante ? Qui se cache derrière Kliosk à part toi ?

Kliosk a une ambition de jeune pousse et s’en donne les moyens :-) Le site a été développé depuis la Corse par une équipe de développeurs menée par Wmaker qui est par ailleurs l’une des meilleures solutions de webzine du marché. Nos moyens financiers sont encore limités mais nous souhaitons rapidement pouvoir fédérer d’autres compétences pour accélérer la croissance de Kliosk.com, un site auquel tes lecteurs blogueurs sont bien évidemment chaleureusement invités à s’inscrire :-)

Vous pouvez consulter Kliosk sur www.kliosk.com

Les réponses à vos questions existentielles sont là !

Vous vous posez ce genre de questions du matin au soir !?

S’il est si malin, pourquoi Superman met-il son slip par-dessus son pantalon ?

De quelle couleur devient un schtroumpf quand on l’étrangle ? (sachant qu’un schtroumpf est bleu à la base)

Pourquoi, en France, les gens qui habitent le plus loin de leur travail doivent payer plus cher pour les transports quotidiens ?

Pourquoi les gens qui protestent contre les antennes de la téléphonie portable ne protestent jamais contre les antennes des émetteurs de télévision ?

Si une poule est constipée, fait elle des oeufs durs ?

Sur une navette spatiale qui voyage à la vitesse de la lumière, est-ce que les phares fonctionnent ?

Découvrez toutes les réponses sur l’encyclopédie ultrasérieuse Wikipedia qui regroupe en une seule page les plus grandes questions existentielles du moment !

Merci à Pierre Reboul , président de l’EBG pour cette trouvaille !

BBox : Comment justifier 6 ans de retard ?

J’ai toujours admiré Bouygues Telecom et fait partie de leurs abonnés depuis plus de 10 ans. A cet époqué, Bouygues Telecom avait innové le marché du mobile français avec sa politique de forfait dont nous ne pouvons plus nous passer !

Lorsque Bouygues Telecom a lancé l’offre Imode, je trouvais le pari de très ambitieux même s’il était risqué mais BoT restait innovant dans le domaine en proposant une offre originale par rapport au reste du marché.

Courant septembre, Bouygues Telecom, va lancer sa Bbox…une fabuleuse innovation. Vous allez enfin pouvoir recevoir via Internet, la Télé, le net et le téléphone ! Wow !

Euh non…Ca existe déjà et depuis longtemps…ca s’appelle Freebox, Livebox, Neufbox, AliceBox, DartyBox….

Je suis assez choqué par le buzz généré par ce lancement…Quand on a plus de 6 ans de retard sur un marché (la Freebox a été livrée pour la première fois en décembre 2002), on devrait au contraire avoir un profil bas à moins de proposer une véritable innovation !

PC Inpact nous donne quelques détails de l’offre Bbox qui, à priori, n’amène presque rien de plus que les concurrents établis depuis des années et ne parle pas de cette dernière option par exemple.

A titre personnel, j’aurais plutôt honte de de lancer ça en fanfare..

Est ce que Bouygues Telecom nous réserve une énorme surprise ?…Nous le saurons d’ici quelques jours….

Interview à ne pas manquer de Pierre Kosciusko-Morizet, PDG de PriceMinister

Ai-je besoin de présenter Pierre ? Dirigeant Priceminister depuis maintenant 7 ans, Pierre Kosciusko-Morizet a su avec ses associés fonder le N°1 des pure player Internet dans l’ecommerce. Je précise bien “avec ses associés” car j’ai pu en rencontrer quelques uns il y a quelques années et ait été marqué par leur professionnalisme.

Pierre est jeune (un an de plus que moi, ça reste jeune ;-) ) et, si vous avez eu l’occasion de le croiser au cours d’une conférence, n’a pas la langue de bois…ce qui, pour moi, est l’une des principales clés de succès dans notre milieu. Il dirige désormais l’Acsel (l’association qui vend des études par fax) et codirige l’Asic dont Zlio est l’un des membres aux côtés des plus grands acteurs du secteur.

Je ne vais pas m’étendre…Voici l’interview dont 90% des questions ont été proposées par les lecteurs de ce blog la semaine dernière ! (une vraie interview 2.0 en quelque sorte… ;-) ).

Cette interview fait partie d’une série d’interview d’acteurs de l’ecommerce que je vais vous proposer d’ici le salon Ecommerce Paris du 23 au 25 septembre prochain (n’oubliez pas de vous inscrire au cocktail)

Peux tu décrire ton parcours ?

Bonjour ! J’ai 31 ans, et suis pdg du Groupe PriceMinister, Président de l’ACSEL, et Co-Président de l’ASIC. Mon parcours est assez bref à raconter : après une première création d’entreprise pendant ma dernière année d’école (Hec), qui a échoué et que j’ai donc liquidée à l’amiable au bout d’un an (sans passif), je suis parti travailler un an aux Etats Unis dans un banque de crédit conso, qui initiait à l’époque – on était en 99-2000 – son développement internet. Puis je suis rentré en août 2000 pour créer PriceMinister.

Comment décris tu PriceMinister en quelques lignes ?

L’ambition du Groupe PriceMinister est de devenir le leader de l’intermédiation sur Internet en Europe (et pourquoi pas au-delà ensuite). Aujourd’hui, le groupe c’est bien sûr http://www.priceminister.com , leader de l’Achat Vente Garanti et 2ème site français de e-commerce, mais aussi http://www.priceminister.es, et bientôt http://www.priceminister.co.uk. Par ailleurs au travers de 4 acquisitions en 2007, nous sommes devenus leader de la petite annonce auto en France avec http://www.321auto.com, et http://www.auto-evasion.com, leader de la petite annonce immobilière avec http://www.avendrealouer.fr et http://www.lesiteimmobilier.com, et enfin leader de l’intermédiation sur le voyage avec http://www.planetanoo.com , http://www.voyagermoinscher.com, et http://www.billetmoinscher.com .
Notre métier d’intermédiaire est donc de mettre en relation des acheteurs et des vendeurs, pour différents types de produits (très variés sur PriceMinister, et aussi auto, immo, voyages dans le groupe), et pourquoi pas plus tard d’autres formes de mise en relation comme l’emploi, la rencontre, etc…

Pourquoi eBay n’a t’il jamais mis en avant son modèle Half.com (qui est à l’origine de l’idée de Priceminister) ?

Ils savent mieux que moi :-). Mon avis est qu’ils ont longtemps considéré qu’il est préférable de n’avoir qu’une seule marque, et que lorsqu’ils ont changé de stratégie à ce sujet, ils ont estimé qu’il était trop tard pour se lancer sur l’achat vente garanti, en tous cas en France.

Quels sont les facteurs clés qui ont permis le succès de Priceminister (concurrence, marché, hommes, conjoncture, positionnement, fonctionnalités, etc) ? (par Marc Thouvenin)

Difficile à dire, franchement… disons que nous répondons bien je pense aux trois “pilliers” de la distribution que sont Prix/Choix/ et Service : beaucoup de choix grâce à la mise en vente gratuite, un prix fixé par les vendeurs qui est “juste” car “marché sans friction” en terme de théorie économique (libre concurrence entre les vendeurs, mise en vente gratuite donc capacité à adapter son prix régulièrement, etc..), et un service qui est bon grâce à notre rôle de tiers de confiance (nous garantissons à l’acheteur qu’il aura son produit, sinon on le rembourse, et assurons le paiement au vendeur).

Bien sûr, tout ça a aussi fonctionné parce que la concurrence était assez peu présente (en août 2000, l’internet était pour ainsi dire…calme), parce que j’ai la chance d’être entouré d’une très belle équipe, très soudée (4 co-fondateurs présents au bout de 8 ans, c’est exceptionnel), et aussi peut-être parce que le site répond à une tendance de fond : on est de plus en plus dans l’usage et moins dans la possession d’une part, et le pouvoir d’achat (et donc aussi le pouvoir de vente) deviennent des préoccupations de plus en plus fortes d’autre part.

Nous avons peut-être aussi réussi parce que nous n’étions pas pressés : on continue à adorer ce qu’on fait, à s’amuser, et à regarder loin tout en faisons beaucoup attention aux détails…

Que réprésente PM en chiffres : PDM, CA, bénéfices nets etc..? (par Jonathan E)

Je ne peux que donner des chiffres liés à l’activité : nous sommes 180 salariés dans le groupe, sommes très rentable et en très forte croissance (nettement supérieure à la croissance du e-commerce en général), avons 120 millions de produits en vente en France (le choix le plus large au monde…) avons plus de 8m de membres en France, et près de 2m de visiteurs uniques par jour en France.

Est ce que le modèle Priceminister a été successful des son lancement ou avez vous du le peaufiner pour le voir décoller?

Le lancement en janvier 2001 a été particulièrement calme… Et la totalité des indicateurs sont restés très bas jusqu’à juin 2001 (visites,transactions, pages vues, nouveaux membres, etc..). Puis en juin 2001, sans qu’on sache exactement pourquoi, ça a commencé à décoller, et on est rentré dans une phase de croissance de 30% d’un mois sur l’autre, qui a duré plus de 2 ans.

On a beaucoup peaufiné le modèle ensuite, en développant de nouveaux services pour nos membres, en lançant de nouvelles catégories de produits, en travaillant l’ergonomie, mais la base du modèle est restée la même : mise en vente gratuite à prix fixé par le vendeur, et garanties apportées aux acheteurs et aux vendeurs.

Pourquoi avoir choisi l’Espagne pour le développement l’international et quels seront les prochains pays visés et pourquoi ? (par Marc Thouvenin)

L’Espagne nous paraissait très prometteur car c’est un pays de taille importante, avec beaucoup d’internautes mais pas encore beaucoup d’acheteurs sur Internet. Nous sommes contents de notre lancement, même si nous constatons que le e-commerce en Espagne reste un marché beaucoup plus petit que la France pour le moment. Ensuite nous ouvrirons l’Angleterre, car c’est le plus gros marché en Europe et que nous pensons maintenant avoir les moyens de nous imposer là-bas.

Quels sont les plans de PM dans les marchés internet émergents (Chine, Inde etc..) ou alors s’ils y sont déja présents quel % de leur activité cela représente-t-il ? (par Jonathan E)

Pas encore de plans pour ces pays-là, nous voulons d’abord couvrir l’Europe de l’Ouest.

Comment vis tu la concurrence désomais frontale de deux poids lourds comme RueDuCommerce et Pixmania ? Ca en fait du monde en France sur le marché de l’intermédiation, non ? (par Daniel Broche)

Je pense pas qu’ils soient de vrais concurrents dans la mesure où ces activités sont très annexes pour eux, alors qu’à mon sens il s’agit d’un metier à part entière, très différent de leurs activités d’origine. Par ailleurs, ça fait en effet beaucoup de monde je trouve, pour un marché à tendance oligopolistique, donc pour moi le sens du marché c’est plutôt une concentration qu’un éparpillement.

Est-ce que Price prévoit une stratégie de comm off-line plus large que les affichettes dans le métro ou est-ce que c’est suffisant en terme de ROI pour l’instant? (par Fabio)

Internet nous paraît être de très très loin le media le plus adapté pour nous, donc nous faisons quelques tests en off-line, mais n’avons pas prévu de gros investissements hors internet (qui est encore extrêmement peu cher par rapport aux retours, profitons en avant que les marques off-line s’en rendent compte et fassent monter les prix !!).

Du coup, est-ce que Price fait une communication sur une zone géographique plus ciblée qu’une autre (IDF)? (par Fabio)

sur http://www.321auto.com et http://www.avendrealouer.fr , oui bien sûr, en fonction de notre stratégie commerciale. Sur Price, pas à ma connaissance.

Quelle est la stratégie de référencement naturel au sein de PM ? (par Olivier Levy)

. Totalement externalisée en agence ? Internalisée ? Si oui, combien de personnes ?

nous avons une double stratégie, à la fois interne et externe, car nous pensons utile d’avoir un oeil extérieur mais aussi des équipes qui sont proches des développements que nous faisons. il y a plusieurs personnes, mais l’équipe est commune à tous les sites du groupe.

. Une équipe référencement naturel pour tout le site ou par département produits ? (Livre / Musique / Son-Vidéo…)

une pour tout le groupe, avec une collaboration importante avec les équipes techniques de chaque filiale, donc pas de spécialisation produits mais par site.


. Vous arrive-t-il de modifier des fiches produits pour Google, ou laissez-vous les fiches inchangées (comme le fait eBay) ?

nous ne modifions rien pour Google ! nous avons la chance d’avoir un site qui a beaucoup de contenus (120millions de produits en vente…), donc pas besoin de faire des pages “exprès” pour les moteurs. D’ailleurs je ne suis pas sûr qu’ils aimeraient ça :-))

Enfin, est-ce que PriceMinister prévoit d’exploiter l’aspect communautaire avec les PriceMembers (ouverture d’un blog ou projets plus ciblés…) ? (par Fabio)

Nous réfléchissons à beaucoup d’idées en ce sens, ça a toujours été un élément essentiel de notre développement : globalement les membres font plutôt les choses mieux que nous, donc le plus d’outils on leur donne, le mieux ça marche!

Bientôt une application PriceMinister sur l’iPhone ? (par Jean Dimitri Dewavrin)

Je n’en ressens pas le besoin pour le moment, mais dès qu’on verra de gros volumes, on ira à fond. Pour nous, encore le tout début de l’internet mobile…

De façon plus générale, quelle est ta vision de l’internet mobile et les impacts sur ton métier ? (par Jean Dimitri Dewavrin)

cf question précédente : le mobile va être énorme pour nous comme pour tous les sites internet je pense, mais pas forcément tout de suite, et pas forcément de la manière qu’on croit : lorsqu’on a un pc en permanence connecté sur nous, est-ce de l’internet mobile ou juste de l’internet.. mobile ?? ….

Les sites de troc comme Cinetroc ou Troczone sont-ils des concurrents pour PriceMinister ? (par Jean-Christophe)

Je les connais mal, mais je dirais que d’une certaine manière oui : on peut acheter, vendre, troquer, etc… donc tous ces modèles sont concurrents quelque part. Ce qui est important c’est d’avoir la taille critique sur son marché.

PM ira t-il sur le marché de l’art et des collections? (par Patrick)

OUI : sans hésitation, et on y travaille!

Diversification possible vers les enchères ? (par Patrick)

bof. Les enchères sont très utiles pour les produits vraiment très chers ou vraiment très rares. Pour tous les autres, on n’a rien inventé de mieux que le prix fixe je pense :-))

Quelle est la stratégie d’investissement de Priceminister ? Stratégie Croisssance externe ? (par Florent)

On investit à l’étranger cf questions précédentes. Côté acquisitions, nous sommes intéressés par des sociétés dont le métier est l’intermédiation sur internet, qui sont en forte croissance, rentables, qui sont leaders sur leur marché ou qui peuvent le devenir avec l’aide du groupe, et dont le management est bon et très motivé !

Sur Priceminister, un grand nombre de vendeurs sont particuliers ? Ne penses tu pas que la concurrence entre particuliers et professionnels est déloyale? (les particuliers ne payant pas de TVA)

On a environ 1/3 pro et 2/3 particuliers.
Je trouve que cette question est bizarre en fait :-) : on ne peut pas vraiment comparer un professionnel, qui a acheté un objet dans le but de le revendre pour réaliser une marge, et qui va certe payer de la tva, mais aussi déduire celle qu’il a payé sur son prix d’achat , à un particulier, qui ne déduit pas la tva sur son prix d’achat (forcément), et revend un produit dans le but le plus souvent de faire de la place chez lui. Ce qui est important en revanche, c’est que la frontière entre particuliers et professionnels soit suffisamment claire pour qu’il n’y ait pas d’ambiguité. Dans la réalité, c’est souvent assez simple, et peu de gens se demandent vraiment s’ils sont professionnels ou particuliers.

Nous avons beaucoup entendu parler des procès pour contrefacon d’eBay ? Quelle est ta vision sur cela? Est il si normal de faire porter la responsabilité des contrefacons à des intermédiaires ?

Je pense qu’il est du ressort de l’intermédiaire de faire ce qu’il peut pour limiter la contrefaçon sur son site, et il y a beaucoup de moyens pour cela. En revanche on ne peut clairement pas être responsables au-delà de ce qu’il est possible de faire à notre niveau. De notre côté, nous prenons ce sujet très au sérieux pour protéger à la fois les PriceMembers et les marques, et ça se passe plutôt très bien !

Quelle est l’ambition de Price pour les 2 prochaines années ? (par Marc Thouvenin)

Nous serons je pense un acteur de référence du e-commerce dans la plupart des pays d’Europe de l’Ouest, le leader de l’intermédiation en Europe, et aurons continué à croître plus vite que le marché sur chacun de nos business !

merci à tous , et à Jérémie pour son blog !!!!

Doit on accepter les publi rédactionnels rémunérés sur un blog ?

Après avoir lu un Twit d’Ouriel Ohayon, rédac chef de Techcrunch France, je voulais donner mon avis sur le fait que certaines entreprises puissent contacter et rémunérer les bloggueurs “influents” pour y faire passer des informations.

Est ce vraiment un drame de succomber à ces propositions ? Je peux facilement en parler car je n’ai jamais été contacté pour cela… ;-)

Mon avis est clair, aucun modèle publicitaire n’est intéressant sur un blog. Acheter un petit pavé sur le côté du blog n’a aucun intérêt car les abonnés du flux RSS ne le verront pas, pareil pour des bannières publicitaires.
Si un blog cherche un bon modèle de financement, il doit obligatoirement proposer un modèle intéressant pour ses annonceurs et il est évident que le seul mode publicitaire est le post “publi rédactionnel” sponsorisé. On va me répondre que certains blogs US gagnent beaucoup d’argent grâce au sponsoring…Bravo pour eux…mais rien ne prouve que ces modèles sont rentables pour les annonceurs.

A titre personnel, je ne comprends pas pourquoi on refuserait ce genre d’offres…si elles sont occasionnelles. Je pense que les agrégateurs RSS permetttent de passer en un dixieme de seconde d’un publi rédactionnel à un vrai post si cela ne nous plait pas. (car il est évident qu’il faut distinguer ces posts des posts normaux)

Embête t’on vraiment nos lecteurs avec ces publi rédactionnels ?

Je pense aussi qu’accepter d’être rémunéré permet d’assurer la pérennité d’un blog…et il n’y a rien de plus agréable que de savoir que l’un de ses blogs favoris est viable et ne s’arretera jamais.

A titre personnel, quand je trouve une application gratuite intéressante (comme Skitch par exemple), je m’empresse d’essayer de trouver un moyen de faire un don ou acheter une licence du produit…
Je fais aussi cela sur certains blogs américains que je lis…

J’avais été choqué par les propos de Tariq Krim au lancement de Netvibes qui affirmait qu’il n’y allait jamais avoir de publicité dans Netvibes…pareil pour le fondateur de Wikipedia qui refuse à mettre la moindre pub dans Wikipedia (ce qui éviterait les appels aux dons d’urgence de cette dernière)

Pendant ce temps, ces entreprises/associations doivent se battre et courir pour trouver un autre modèle publicitaire….pour une simple question de principe… C’est beau pour la presse mais, je le répéte, en tant qu’utilisateur, je suis très heureux quand une entreprise dont j’utilise les outils se porte fabuleusement bien financièrement (au passage, je n’ai pas trop de soucis à me faire pour la pérénité Apple ;-) )

Qu’en pensez vous chers lecteurs ?

Interviewez Pierre Kosciusko Morizet, PDG de PriceMinister

A l’occasion du salon Ecommerce Paris qui aura lieu du 23 au 25 septembre à la Porte de Versailles, je vais désormais donner la parole à plusieurs acteurs de l’ecommerce jusqu’à fin septembre.

Le prochain invité sera l’un des leaders du secteur, Pierre Kosciusko Morizet, PDG de PriceMinister.

Comme je vous l’ai dit, Pierre est pour moi, l’un des meilleurs entrepreneurs du Web ! N’hésitez donc pas à lui demander tous ses secrets.

Vous pouvez poser vos questions jusqu’à mercredi soir – 20 août (tant pis pour les vacanciers) en laissant un commentaire à ce billet !

Trop tard, l’interview est là !

PS: Je rappelle aux bloggueurs ne s’étant pas inscrit au cocktail VIP du salon Ecommerce que les inscriptions sont toujours ouvertes.

Différences entre les certificats SSL : Quelle galère !

Comme l’indique le titre, pour l’instant, je n’arrive pas bien à comprendre la différence entre les différents certificats SSL vendus par les entreprises du secteur.

Dans le cadre de Zlio, nous avons besoin d’acheter un certificat SSL. L’un de nos collaborateurs nous conseille d’aller voir du côté de Dynadot LLC qui vend des certificats Rapid SSL à 19.95$ par an ! Raisonnable n’est ce pas ?

Ce que nous ne comprenons pas est que Verisign propose un certificat quasiment identique à 995$ par an ! La seule différence que je vois est le fait de pouvoir disposer d’un label Verisign Secured à disposer sur notre site.

Sur Twitter, Tuxplanet m’a expliqué que certains certificats n’étaient pas reconnus en standard par les navigateurs…mais là, celui de Rapid SSL l’est bien par Firefox et IE.

Qui peut expliquer cette différence ?

La Green Bar

Vous avez pu remarqué sous Firefox 3 ou IE7, l’apparition d’une barre verte lorsque vous connectez sur certains sites (essayez Paypal par exemple). Verisign propose aussi une offre Green Bar pour 1495$. Ca fait 500$ la couleur ;-)

If you use Microsoft® Internet Explorer 7 to go to a Web site secured with an SSL Certificate that meets the Extended Validation Standard, IE7 will cause the URL address bar to turn green. A display next to the green bar will toggle between the organization name listed in the certificate and the Certificate Authority.

Si un gourou du sujet pouvait nous expliquer tout ça, je lui prête mon blog pour rédiger un post sur le sujet ;-)

Techcrunch censure l’un de ses posts sur l’Iphone 3G jailbreaké ?

En fin d’après midi ce lundi, on voyait apparaitre cette information dans le flux Twitter de Michael Arrington

Hate de voir si l’Iphone 3G avait bel et bien été Jailbreaké (ce qui me permettrait de l’utiliser depuis Israel sans avoir besoin de le payer plus de 700 euros), je clique sur le lien et bizarre…le post n’existe plus (Le lien est ici)

Techcrunch ne veut pas dévoiler l’info ? Apple aurait il tapé à la porte ? ou l’info n’était elle juste pas confirmée ?

Est ce que quelqu’un a pu lire le post ?

Mise à jour : une copie du post a été retrouvée gràce à Myriam Rosenrib !

Les 10 meilleurs entrepreneurs du Web français….selon moi !

Techcrunch France a eu la riche idée de faire un Top des entrepreneurs du web français dont j’ai la chance de faire partie du Top 20. (Je suis flatté ;-) ).

Cela me donne une occasion pour moi de faire mon propre Top 10. Je le base beaucoup plus mon top sur le succès financier concret des boites plutôt que du buzz ou du trafic généré.
Dailymotion ou Deezer ne feront donc pas partie de mon top pour l’instant à cause de cela même si j’ai une autre raison personnelle de ne pas sélectionner les dirigeants de Deezer.

1. Xavier Niel (Free/Iliad)

Sans aucune hésitation, Xavier Niel doit être premier de ce classement. Xavier, qui est aussi l’un de mes meilleurs amis, est un génie… avec une vision absolument incroyable du monde des télécoms.

Longtemps “incompris” ou ignoré à mon sens, par la presse, les derniers articles à son sujet sont plutôt flatteurs…Wait & See….

2. Pierre Kosciusko Morizet (PriceMinister)

J’ai connu PKM quelques mois avant le lancement de Priceminister. Il était venu me demander des “conseils” sur la gestion d’une startup. J’ai bien honte de dire cela aujourd’hui…C’est à lui de nous donner des conseils à tous. PriceMinister est un formidable succès dont j’attends avec impatience l’IPO.

3. Marc Simoncini (Meetic)

En plus d’être brillant, Marc est très sympa…le genre de personnes qui vous fait rire toutes les 2 phrases. Marc a été brillant en lancant Meetic au bon moment alors qu’il était dans une situation financière idéale pour se mettre à la retraite (après la vente d’Ifrance à Vivendi).

4. Jacques-Antoine Granjon (Vente-Privée)

Je n’ai jamais eu l’occasion de rencontrer Jacques Antoine…mais son invention Vente-Privée est devenu un modèle pour bon nombre de startups en France ou à l’international.

5. Oleg Tscheltsoff (Fotolia)

Oleg est un entrepreneur sans limite… Après Amen, Oleg est aujourd’hui à la tête de Fotolia dont le succès est phénoménal. Oleg est aussi actionnaires de bons nombres de startups du moment. Avec toujours de nouvelles idées, il n’est pas rare à ce qu’Oleg me propose de lancer un nouveau service avec lui (désolé mais pour l’instant, je me consacre à Zlio….En tout cas, je sais que je ne m’ennuierais pas pendant ma retraite ;-) ).

Lire son interview ici
.

6. Eric Bennephtali (Mediastay/Kingoloto)

Peu de gens connaissent Eric Bennephtali et ses associés mais il fait clairement partie de mon top 10 sans aucune hésitation. Kingoloto est devenu un véritable succès à l’échelle mondiale et le lancement prochain de son service de pari légal Bet4Dream va sans aucun doute faire un carton

Lire son interview ici

7. Michel de Guilhermier & Martin Genot (ex Photoways / Inspirational Stores)

Les dirigeants d’Inspirational Stores font aussi partie des top entrepreneurs du Web français. Après avoir créé le leader du développement photo numérique en Europe. Le Duo est aujourd’hui à la tête d’Inspirational Stores (dont je suis actionnaire minoritaire)

8. Patrick Jacquemin (Rue du Commerce)

J’ai connu Patrick alors qu’il dirigeait Ziff Davis France. Il dirigeait cette entreprise quelques mois après que je l’ai quittée en 1997. J’ai ensuite été consultant pour cette boite à l’occasion du lancement de Gamespot France. Patrick fait partie des gens avec qui il est toujours agréable de passer un moment.

Je rajouterais ensuite tous les grands succès de l’Ecommerce français…LDLC, Rueducommerce, Cdiscount, Photoways et Pixmania.

9. Pierre Chappaz (ex Kelkoo)

Impossible de ne pas citer Pierre Chappaz qui a su créé l’une des startups les plus fructueuses du Web français avant de la céder à Yahoo.

Posez vos questions à Henri Moissinac, Responsable de Facebook Mobile

La série des interviews de l’été continue avant de basculer sur une série d’interviews d’acteurs de l’ecommerce qui va démarrer d’ici peu !

En attendant, je vous donne l’occasion de poser toutes vos questions à Henri Moissinac, Responsable de Facebook Mobile qui se trouve au siège de Facebook en Californie! Henri était auparavant le big boss des services mobiles chez eBay…

Après Julien Decot (Skype) et André Haddad (Shopping.com) , c’est encore un francophone qui occupe un fabuleux poste chez l’un des leaders mondiaux du net.

La parole est à vous, Henri Moissinac va pouvoir répondre à vos questions…Il suffit de les laisser en commentaires de ce post

PS: Notez qu’il est possible à ce que certaines questions ne soient pas sélectionnées.

A vous de jouer !

Vous avez jusqu’à lundi soir prochain (11 août) !

Nissan menacée de boycott dans le monde arabe

Le monde arabe menacerait de boycott la firme automobile Nissan à cause de sa publicité en Israel pour sa nouvelle voiture qui consomme peu de carburant ! Elle demande des excuses pour cette publicité jugée “raciste”.

On y voit un cheick arabe s’énervant contre la voiture en maudissant de tous les noms la voiture et ceux qui l’ont créés ;-)

Je sais pas ce que vous en pensez mais je la trouve marrante moi et je ne vois pas en quoi elle serait raciste ;-)

PS: Je n’ai pas réussi à trouver beaucoup de sources traitant de cette information à part Guysen , c’est pour cela que je la présente au conditionnel. Wait & See….

Mise à jour: Voici la traduction de ce que le monsieur dit (enfin j’espère tout comprendre ;-))

Tu as détruit ma maison. Que le seigneur détruise la tienne
Que les faucons te transperce jour et nuit
Que le soleil te fasse fondre
Ainsi que celui qui t’a créé
Que le seigneur te prenne
Maudit soit le père de Tiida (Tiida est le nom de la voiture)

EXCLUSIF : Interview d’Andre Haddad, CEO de Shopping.com

Après Julien Decot, directeur de la stratégie de Skype, que j’ai eu l’honneur d’interviewer hier, voici l’interview du dirigeant d’une autre filiale d’eBay: Shopping.com

Tout comme Skype, Shopping.com a fait partie des acquisitions d’eBay au cours de ces dernières années (2005 pour Shopping.Com). Pour ceux qui ne connaissent pas Shopping.com, cette société est un Kelkoo américain (désolé André, mais pour les français, faut utiliser des références claires ;-) ). Shopping.com est bien sur aussi présent en France via une filiale dirigée par Bjorn Kvarby.

André Haddad est donc le dirigeant mondiale de Shopping.com depuis quelques mois. André est d’origine libanaise et est ensuite passé par la France pour y faire ses études (encore un HEC!) puis diriger le marketing d’iBazar (racheté par eBay) comme il le souligne dans l’interview.

Nous avons encore l’honneur de voir que c’est un francophone qui dirige l’une des filiales les plus importantes d’eBay.

Pour info, Zlio fait partie des partenaires de Shopping.com aux Etats Unis qui nous fournit une partie de notre catalogue.

Interview !

Peux tu decrire ton parcours?

J’ai débarqué a Paris apres mon bac (que j’ai obtenu a Beyrouth). J’ai ete diplome d’HEC en 1995. J’ai ensuite travaille dans le conseil (Booz Allen Hamilton), le marketing produit (Procter & Gamble).

J’ai rejoint iBazar en 1999 et me suis occupe d’abord du marketing (Simone, vous vous en souvenez?), ensuite du produit, de l’international. iBazar est tres vite devenu le numero 1 des encheres en France et dans 7 autres pays europeens.

eBay a rachete iBazar en 2001, et j’ai rejoint les equipes d’eBay a San Jose (Californie) au siege du groupe.

J’ai recemment occupe le poste de SVP (NDJB:Senior Vice President) Produit, avec la responsabilite de la conception de notre site et de ses fonctionalites.

Depuis Mars 2008 je suis le CEO de Shopping.com, une entreprise qui a ete rachete par eBay en 2005, situee a Brisbane (au sud de San Francisco),

Quelle est la particularité de Shopping.com par rapport aux autres comparateurs de prix ?

Bonne question: je ne pense pas qu’il y ait beaucoup de differenciation dans ce secteur. Ce qui represente un vrai defi pour la croissance a long terme de cette industrie. Nous sommes de loin le numero 1 mondial de la comparaison de prix, grace a notre presence en Amerique du Nord, Europe et Australie. Nous sommes egalement le seul acteur qui appartienne a un acteur majeur du ecommerce (eBay), ce qui nous permet d’acceder a un trafic massif d’acheteurs et de marchands.

Quel est le modèle économique de Shopping.com ?

Nous gagnons de l’argent quand un consommateur clique sur un lien marchand. C’est un modele economique qui est entierement axe sur la performance.

Où en est Shopping.com aujourd’hui aux US et à l’international ?

Je ne peux malheureusement pas partager nos indicateurs financiers. Au niveau traffic, nous sommes le numero 1 aux US en termes de visiteurs unique (environ 20 millions de visiteurs uniques par mois, d’apres Nielsen).

Quelles sont les possibilites d’evolutions et d’innovations de Shopping.com sur le marche ?

L’une des raisons pour laquelle j’ai ete tres attire par Shopping.com est justement le potentiel de ce business. Je crois que la recherche produit sur le net est bien en deca des attentes des consommateurs. Shopping.com, eBay, Amazon, Google, etc offrent des resultats plutot acceptables quand l’acheteur a une idee precise en tete. Mais des que c’est un peu plus vague, c’est un vrai casse-tete. Il y a la un veritable “consumer pain point” comme on dit aux US, et donc une vrai opportunite pour innover et croitre.

J’ai lu il y a quelques mois que Shopping.com essayait de mettre en place un caddie centralisé pour l’ensemble de ses marchands ? Où en est ce projet ?

Le panier centralise ne figure pas partie de nos priorites aujourd’hui.

Quelle difference entre le Shopping.com d’aujourd’hui et celui d’avant le rachat par eBay?

Shopping a garde une culture assez distincte d’eBay surtout aux US ou les equipes sont geographiquement separees. Il y a un esprit commercial tres developpe chez Shopping grace a nos relations avec les grands marchands, alors que les vendeurs eBay sont plutot des particuliers ou des micro entreprises. Il y a egalement un esprit entrepreneurial tres present chez Shopping, qui me rappelle iBazar il y a quelques annees.

Quelles sont les interactions entre les différentes filiales d’eBay et Shopping.com ?

On se voit regulierement pour faire le point sur la marche des affaires et nous avons des equipes qui travaillent sur des objectifs communs, comme la pub, le moteur de recherche, etc.

Il est de notoriete public que Kelkoo a beaucoup souffert de problème de referencement sur Google? Qu’en est il de Shopping.com ?

Nous n’avons pas eu de problemes de référencement sur Google

Comment Shopping.com peut il se passer de Google pour générer son trafic ? Quels sont les autres moyens ?

Nous préférons lier des relations a long terme avec nos utilisateurs et devenir le point de demarrage de leur recherche produits et marchands

Est ce que Google est un concurrent de Shopping.com ?

Il faudra poser la question a Google :) Nous considerons Google comme un partenaire tres important, que ce soit pour Ad Words ou Ad Sense.

Shopping.com dispose d’une équipe en Israel. Quel est le rôle de ces équipes ?

Nos equipes en Israel sont a l’origine de Dealtime, l’entreprise qui a fusionne avec Epinions en 2002 pour former Shopping.com. Nous avons develope en Israel un centre R&D qui beneficie Shopping.com et eBay

Shopping.com dans 5 ans ?

J’espere que nous aurons ameliore l’utilite de nos services a nos acheteurs, marchands et partenaires.

Fin de l’interview

Mise à jour : Je viens de découvrir par hasard une interview vidéo en français d’André qui raconte entre autres son enfance à Beyrouth…

EXCLUSIF : Julien Decot, Directeur de la stratégie de Skype répond à NOS questions !

Je vous l’avais annoncé la semaine dernière, Julien Decot, le Directeur de la Stratégie de Skype allait répondre à une interview sur ce blog. Un grand nombre d’entre vous ont alors pu profiter de cette interview 2.0 pour poser leurs propres questions !

Julien y répond donc en détail ci-dessous !

Un grand merci à Julien Decot d’avoir joué le jeu depuis la Californie. Julien est un homme débordé et a su trouver un long moment pour nous répondre !

http://mba.haas.berkeley.edu/images_local/curriculum/decot.jpgJULIEN DECOT
Peux tu te présenter ?

J’ai 33 ans, une formation école de commerce en France. Apres 2 ans chez GE, j’ai bossé sur un projet de start up en France puis rejoint Amazon un peu après le lancement de la filiale française en 2000. J’y ai passé 4 ans, dont 2 aux US à bosser sur le lancement et la gestion d’Amazon.ca, la version canadienne d’Amazon lancée en 2002. Ensuite, je suis parti en Californie faire un MBA, avant de rejoindre eBay en 2006, après un court passage en conseil.

Quel est ton secret pour avoir réussi à travailler chez les leaders mondiaux du Net à chaque fois à des postes non négligeables ?

Un secret ? Je ne sais pas. J’ai toujours été bon pour savoir ce que j’aimais faire et ce que je n’aimais pas. Plus sérieusement, je pense que c’est un mélange de chance, de capacité à saisir les opportunités, un bon anglais, un paquet de gens qui m’ont fait confiance tôt dans ma carrière et une énorme passion pour l’internet en général. Je pense que quand on fait quelque chose par passion en y mettant toute son énergie, dans un secteur porteur comme l’internet, on finit toujours par retomber sur ses pieds.

SKYPE LE SUCCES
Quelques chiffres sur Skype ?

Par où commencer ? On a officiellement 338 millions d’utilisateurs a travers le monde. Le trimestre dernier, environ 29 millions de personnes à travers le monde ont ouvert un compte Skype. On représente plus de 5% de toute les communications longue distance à travers le monde et l’an dernier, on a réalise un CA d’environ 400 millions de dollars. Le dernier trimestre, notre CA a augmente de 51% par rapport au même trimestre en 2007. Le tout en générant une profitabilité à deux chiffres. Pas mal pour une entreprise créée il y a seulement 5ans, non ?

LE FUTUR DE SKYPE
La version 4.0 vient de sortir…Quels en sont les objectifs principaux ?

On a plusieurs objectifs principaux pour la nouvelle version de Skype. Améliorer l’expérience utilisateur en général (la rendre plus simple, plus intuitive), améliorer les fondamentaux (qualité de la voix et de la vidéo par exemple), et surtout s’adapter aux nouveaux besoins de nos utilisateurs, qui utilisent massivement la vidéo sur Skype. A ce jour, plus de 25% des appels sur skype sont en vidéo. Sachant que les versions précédentes étaient bâties spécifiquement pour la voix, on a beaucoup réfléchi à comment réinventer l’expérience sur Skype en donnant une place prépondérante à la vidéo, ainsi qu’aux fonctions de groupes (Chat, Conférence calls…).

On a aussi cherché à réorganiser l’expérience autour du concept de “conversations”. Nos utilisateurs utilisent au maximum les fonctionnalités de Skype tous les jours, que ce soit la voix, le chat, la vidéo, les SMS. Jusqu’ à maintenant, ces expériences se passaient en parallèle, souvent dans des fenêtres différentes.

En réinventant le concept de conversations “multi modes”, on leur permet d’avoir maintenant une seule conversation qui peut commencer par un chat, passer en voix, puis en vidéo, voir SMS, si l’une des parties est offline. On utilise cette version en interne depuis plusieurs mois et on espère vraiment que nos utilisateurs vont nous aider à l’améliorer au fil des mois.

On est encore en beta, donc attendez-vous à pas mal d’améliorations dans les mois qui viennent. Le plus simple pour comprendre ces changements, c’est vraiment de tester le beta et nous dire ce que vous aimez et ce que vous aimeriez que l’on améliore.

Qu’en est-il de la qualité de Skype ? Est-il possible d’encore améliorer la qualité de la voix et de la vidéo ?

Ce que je peux vous dire c’est qu’on travaille avec acharnement sur cette question depuis maintenant 5 ans et qu’on a probablement l’une des meilleures équipes au monde en terme d’audio et de vidéo. Cela dit, c’est un problème immensément complexe à résoudre (un peu comme Search de mon point de vue).

Imaginez une seconde la complexité d’optimiser la voix a travers un réseau Peer to Peer à échelle mondiale, avec 300 millions d’utilisateurs, des ordinateurs dont la performance varie, des processeurs à capacité variables, des webcams à capacité variable, des operateurs téléphoniques à travers le monde.….

En terme de performance, on pense avoir fait des progrès significatifs ces dernières années (et nos utilisateurs nous le disent tous les jours). Il y a encore du chemin à parcourir pour arriver à la qualité parfaite à laquelle on aspire chez Skype. Mais on est confiant sur le fait d’être sur la bonne voie.

Que sera Skype dans 3 ans ?

Disons qu’on pense qu’on sera très gros et très profitable (sourire). En tout cas, on travaille dur pour rester une boite cool avec une culture un peu décalée où nos ingénieurs sont passionnes a l’idée de bâtir quelque chose qui n’a jamais fait été réalisé à si grande échelle. On pense aussi avoir un impact positif sur le monde autour, en rapprochant les gens à travers le monde tout en ayant un impact positif sur l’environnement.

Quel est le principal concurrent de Skype ? (par Thomas Desfossez)

Difficile à dire. Beaucoup de gens essaient de faire certaines choses que l’on fait. Certains avec succès, d’autres moins. Notre philosophie c’est vraiment de penser que l’on est entrain de révolutionner l’univers de la communication live, en inventant une expérience que personne ne pouvait imaginer il y a encore quelques années.

Quel est celui pouvant faire le plus d’ombre à Skype dans les prochaines années (interdit de répondre “aucun” ;-) ).

Clairement Microsoft, Google et beaucoup d’autres ont de grandes ambitions dans notre domaine. Pour le moment, on s’en tire plutôt pas mal….Mais franchement, à titre personnel je suis plus inquiet à l’idée de 3 mecs (ou 3 filles) dans un garage qui vont inventer le nouveau Skype. D’où l’importance de ne pas se reposer sur ses lauriers, et de continuer à innover à toute vitesse.

SKYPE SUR MOBILE
Que donne Skype sur mobile ? Allez vous proposez une application Skype sur Iphone ? (par Tom)

Skype est déjà accessible sur plusieurs plate formes mobiles: Windows Mobile, MID avec Intel, avec notre partenaire Hutchinson dans de nombreux pays (UK notamment). En 2008, on a aussi lance un client Java qui fonctionne sur la plupart des téléphones sur le marché : Nokia, Motorola, Sony Ericsson, Samsung. En plus de ca, avec Skype to go, on permet à nos utilisateurs d’utiliser leurs crédits Skype pour appeler le monde entier au prix d’un appel local depuis n’importe quel téléphone (fixe ou mobile). Je l’utilise tous les jours pour parler à ma famille en France, quand je conduis pour aller au bureau et ca me permet de rester en contact via Skype quand je ne suis pas devant mon pc. Quant à l’Iphone, on étudie leur plateforme attentivement. Skype a vocation à être disponible sur toutes les plateformes de développent : Windows, Mac, linux…L’Iphone est clairement une plateforme d’avenir et comme beaucoup, on observe ca avec attention.

Pensez-vous que les cellulaires VOIP seront intégrés dans les offres des 3 grands opérateurs français d’ici 1 an, et si oui évidemment doit-on s’attendre à une prochaine petite révolution webmobile ne serait-ce sous blackberry et autre iphone? (par Yael)

Difficile à dire. Les operateurs contrôlent le marché, et de leur point de vue, la Voip va clairement contre leurs intérêts à court terme. Je pense que ca va changer à la demande des utilisateurs, mais reste à voir dans combien de temps. Par exemple, on verra ce que les utilisateurs Orange font avec leur Iphone. De façon générale, Skype cherche à innover sur mobile que ce soit sur les aspects voix et même au delà.

SKYPE, EBAY ET ECOMMERCE
Si j’ai bonne mémoire, l’un des objectifs du rachat de skype par eBay était l’intégration de Skype dans les annonces ebay et l’utilisation de skype comme moyen de paiement pour les petites transactions.
Qu’en est-il de ces deux projets qui a l’époque m’avaient enthousiasmé? (par Nicolas)

Il est toujours possible d’ajouter un bouton skype sur son annonce sur eBay, notamment en France. La fonctionnalité est disponible et utilisée par de nombreux vendeurs, pour leur permettre de se différencier sur eBay. Quant à utiliser Skype comme moyen de paiement pour les micro transactions, c’est une moindre priorité au moment où je vous parle. Clairement, de notre point de vue, PayPal est la solution pour simplifier les modalités de paiement sur eBay (comme sur Skype d’ailleurs)

Que donne le paiement intercomptes via Paypal ? Est ce une fonction bien utilisé ?

La fonctionnalité est disponible sur nos clients Windows (sauf sur le beta pour le moment). La développer nous a permis d’apprendre à travailler avec nos collègues de PayPal. Clairement la collaboration entre Skype et PayPal va encore s’approfondir avec le temps. Par exemple, PayPal permet aux vendeurs sur notre plateforme de services (SkypePrime) de recevoir des paiements, lorsqu’ils vendent leurs services via Skype.

A quand la création des Skypeshops powered by Zlio ?

Je me demande qui a posé cette question ☺ ??

Y’a t’il un avantage pour Skype de faire partie d’un groupe comme eBay ?

Absolument. Skype est maintenant une entreprise beaucoup plus professionnelle grâce à son intégration dans eBay. Et ce à de multiples niveaux : IT, Systems, RH, Légal, Finance…eBay a permis a Skype de devenir une entreprise mondiale, avec des process, une équipe de niveau mondiale, tout en gardant l’agilité d’une grosse start up. Par exemple, PayPal a été un partenaire crucial pour nous permettre d’améliorer notre système de paiement à l’échelle globale. De la même manière, eBay nous a permis d’attirer des talents de top niveau à tous les échelons. Notre CEO vient d’eBay par exemple, de même que de nombreux membres de l’équipe Skype à tous les niveaux. Finalement, et c’est le plus important pour nous, eBay nous apporte son soutien sans faille dans cette période d’expansion et d’investissement que nous vivons en ce moment.

SKYPE ET LE MONDE DE L’ENTREPRISE
Est ce que le futur de Skype passe par l’entreprise ?

Skype est déjà largement utilisé dans le domaine professionnel à travers le monde. Clairement, on a pour ambition de développer une offre pro attractive et innovante dans les années à venir, à la fois via du développement interne (Par exemple notre business control panel permet à un gérant de centraliser les achats de crédit Skype pour plusieurs comptes), mais aussi via des partenariats. A ce jour, nous avons déjà une foule de partenaires qui nous aident à nous intégrer dans le monde de l’entreprise, depuis de grands acteurs (Salesforce.com) jusqu’à des petites entreprises qui innovent a partir de Skype (Pamela ou Skylook par exemple). Clairement, c’est un domaine on l’on va beaucoup bouger dans les mois à venir.

A quand des services Premium de type “gestion de Call Center” dans Skype ?

Bonne question ;) Bientôt. Déjà des partenaires de Skype comme prettymay offrent des solutions de call center. La encore, beaucoup de nouvelles à venir bientôt.

Pourquoi Skype n’ouvre pas son code source ? (permettant ainsi des facilités de couplage avec des applications CRM pro) (Par Daniel Broche)

Excellente question. Nous avons déjà de nombreuses APIs disponibles. En termes de CRM, Salesforce.com a déjà intégré Skype. La encore, nous allons accélérer nos efforts rapidement. A suivre…

Est ce que dans les nouvelles versions une entreprise peut déployer Skype sans risque de se faire squatter toute sa bande passante (hypernode) ? (Par Daniel Broche)

Déjà, je peux vous dire que nous avons déployé Skype à travers eBay, soit environ 17,000 collaborateurs à travers le monde. Ne serait ce que chez Skype, nous basons quasiment 100% de nos communications sur Skype. De ce point de vue, on pense que Skype peut déjà s’appliquer dans le domaine de l’entreprise, de façon sécurisée. Chaque jour, nous apprenons que de nouveaux grands comptes cherchent à déployer Skype à grande échelle. La encore, on en est qu’au tout début de notre développent dans le domaine de l’entreprise.

SKYPE ET LES EXTRATERRESTRES
Pourquoi Skype est vert ? (Par Daniel Broche)

Est-ce qu’on est un business éco friendly ? Clairement oui. Par exemple, je bosse en Californie, mon boss est à Londres et mes équipes sont entre San Francisco, Londres, Stockholm et Tallinn. Je ne voyage qu’une fois par mois. De plus on pense que l’émergence de la vidéo va encore accélérer cette tendance, à plus forte raison étant donnés les prix des carburants et l’impact des vols intercontinentaux sur la planète.

Est ce que Skype est prêt à sponsoriser les podcasts “paroles de blogs” de Presse citron réalisés via conference skype ? (Par Daniel Broche)

On peut discuter ;)

SKYPE ET LA CONCURRENCE DES BOX
J’ai le sentiment (purement une impression, je ne connais pas la réalité des faits) que Skype s’essouffle depuis un certain nombre d’années maintenant, notamment à avec la démocratisation des “box” (Free, pionnier). L’entreprise a-t-elle conscience de ce phénomène et comment compte-elle réagir ? Quel avenir, quels nouveaux enjeux pour la VoIP ? (Par Lorenzo)

Excellente question. Clairement les acteurs comme Free ont inventé un nouveau business model, où ils peuvent inclure des offres voix à l’intérieur d’un package. Du point de vue de Skype, on pense tout d’abord que l’essor de Broadband est une bonne chose pour nous. D’un point de vue stratégique, l’essor des « triple et quadruple plays » va aussi nous pousser à nous différencier plus vite et ne pas nous contenter d’être moins cher. D’où l’importance de la vidéo dans notre stratégie, ainsi que d’offrir Skype au delà de l’ordinateur : sur le mobile ainsi que les autres plateformes. Par exemple, nous sommes déjà intégrés sur la PSP de Sony et nous travaillons avec Intel sur leur plateforme Internet Mobile Device (IMD).

FONCTIONS DEMANDEES
Et enfin pourquoi ne pas intégrer (arrêtez-moi si je dis des bêtises si c’est déjà fait) une fonction d’enregistrement des conversations audio directement au logiciel sans avoir besoin de recourir à des plugins (payants…) pour la réalisation d’interview par exemple ; je me souviens m’être heurté à ce problème il y a quelques temps, est-ce un problème législatif ? (Par Lorenzo)

De nombreux partenaires vous permettre déjà d’enregistrer des conversations sur Skype (Skylook, Pamela…). On les utilise en interne pour nous permettre de ne pas avoir à prendre de notes pendant nos meetings. C’est aussi très utile pour les call centers notamment. Pour le moment, on n’a pas intégré cette fonctionnalité directement dans notre client pour diverses raisons, dont les questions de respect de la vie privée…etc.

BUSINESS MODEL DE SKYPE
Quel est le real business model de Skype et comment pense t’il monétiser ces futurs produits/services? (par Emmanuel)

Déjà, Skype a un business model robuste. Apres 5ans, nous générons quasiment un demi milliard de dollars de CA, avec une forte croissance et une profitabilité que beaucoup de nos concurrents nous envient. Cela dit, nous sommes toujours à la recherche de nouvelles façons de diversifier nos sources de revenues.

Le chiffre d’affaires de Skype doit passer de 60 à 200 millions de dollars (dixit la presse). Quels sont les axes de développement que vous avez retenu pour les atteindre ? (par Vincent Morin)

Comme je le disais précédemment, nous avons réalisé environ $400M de CA en 2007, et nous grossissons d’environ 50% par an pour le moment. Comment pense-t-on se développer ? En améliorant toujours notre produit, en rendant l’utilisation de Skype toujours plus simple tout en aidant nos utilisateurs à découvrir nos services payants : SMS, Skypeout, Skype In, Skype To Go…Clairement, nous avons beaucoup de travail à faire pour aider la communauté d’utilisateurs de Skype à mieux tirer profit de tous les services que nous offrons. Par exemple, très peu de gens savent qu’ils peuvent faire des conférences téléphoniques via Skype, ou encore envoyer des SMS à prix très bas.

Est-ce que Skype va passer au “gratuit” c’est à dire appeler un fixe (en France,Europe et autres pays) gratuitement comme le fait les FAI actuellement depuis Skype ou alors 60 mins gratuits/mois? SkypeIn gratuit ? (par Nicolas)

Bonne question…Déjà, à mon connaissance, les FAI n’offrent pas des appels gratuits, ils se contentent d’intégrer la voix dans leur offre payante. On pense que nos offres d’abonnements illimités offrent déjà une valeur unique : Elles vous permettent d’appeler les lignes fixes en illimité en France pour 3.39 euros par mois, en Europe pour 4.5 euros par mois, ou encore pour 34 pays dans le monde entier pour seulement 10,2 euros par mois. Tout ca en plus des appels gratuits illimités de Skype à Skype.

SKYPE ET PLATEFORMES VIDEOS
Que pensez-vous du projet Seesmic de Loîc Lemeur y voyez-vous un atout ? une ouverture ? (par Yael)

Je connais un peu Loic et Vinvin dans son équipe. On s’est rencontré à son arrivée a San Francisco l’été dernier. La communauté des français dans la Silicon Valley est un tout petit monde. J’ai beaucoup de respect pour le challenge que Loic a su se lancer à ce moment de sa carrière. A titre perso, Je suis un utilisateur de Seesmic et Twhirl. De mon point de vue, ils font beaucoup de choses intéressantes, toutes très complémentaires à Skype.

Que donne l’intégration des plateformes vidéo à Skype ?

Déjà on permet à nos utilisateurs d’intégrer des vidéos dans leur message d’humeur et de les partager avec leurs amis et collègues sur Skype. A ce titre, on a un partenariat avec Dailymotion dont on est très contents…A suivre, beaucoup d’innovations à venir dans ce domaine.

Va t’on bientôt avoir la possibilité de poster sa conversation vidéo immédiatement sur Youtube d’un seul clic ?

Bonne idée, laissez moi en toucher un mot a notre équipe produit !

N’oubliez pas d’acheter votre Gilet de Sécurité

Comme vous le savez à partir du 1er octobre prochain (2008), il sera obligatoire de possèder un Gilet et un triangle dans chacune des voitures françaises.

L’un des collaborateurs de Zlio a décidé de lancer une boutique vous permettant de trouver votre gilet et triangle au meilleur prix.

Si vous n’avez pas encore acheté votre Gilet de Sécurité, c’est par ici donc !

Vous aviez raté ces articles !

En attendant que je trouve du temps pour rédiger encore quelques posts sympas (plusieurs splendides interviews arrivent dans les prochains jours), voici quelques billets sympas que j’ai retrouvé dans mes archives. Idéal si vous vous ennuyez au bureau alors que tout le monde est en vacances.

Vous trouverez à droite du blog la liste de toutes les interviews déjà passées sur ce blog. Elles sont vraiment passionnantes…

Interview de Thierry Lhermitte datant de décembre 2006 à propos du piratage des Bronzés 3

Le niveau d’anglais des français est EXECRABLE ! Réagissons !

Présentez vous en 4 lignes sur ce blog

5 conseils importants aux nouveaux startuppeurs !

10 raisons de passer au Mac et de jeter son PC (Part I)

10 raisons de passer au Mac et de brûler son PC (La suite)

Moleskine: Quand un Bloc Notes papier remplace un PDA

Cuil déjà 137eme site mondial et LaBrute.fr continue son ascension

Encore un post sur Cuil (les autres sont et ) mais je viens d’aller voir leur trafic sur Alexa et c’est assez impressionnant. Cuil est déjà 137eme site mondial. Leur agence de RP a fait du bon boulot ;-)

J’en profite au passage pour signaler que labrute.fr continue son ascension en étant 802eme site mondial toujours selon Alexa (impressionnant pour un site français comme j’ai pu le souligner ici).

Certains pensaient à un feu de paille (l’un d’entre eux se reconnaitra ;-) )..pour l’instant, rien ne laisse présager une chute…