EXCLUSIF : Interview d’Andre Haddad, CEO de Shopping.com

Après Julien Decot, directeur de la stratégie de Skype, que j’ai eu l’honneur d’interviewer hier, voici l’interview du dirigeant d’une autre filiale d’eBay: Shopping.com

Tout comme Skype, Shopping.com a fait partie des acquisitions d’eBay au cours de ces dernières années (2005 pour Shopping.Com). Pour ceux qui ne connaissent pas Shopping.com, cette société est un Kelkoo américain (désolé André, mais pour les français, faut utiliser des références claires 😉 ). Shopping.com est bien sur aussi présent en France via une filiale dirigée par Bjorn Kvarby.

André Haddad est donc le dirigeant mondiale de Shopping.com depuis quelques mois. André est d’origine libanaise et est ensuite passé par la France pour y faire ses études (encore un HEC!) puis diriger le marketing d’iBazar (racheté par eBay) comme il le souligne dans l’interview.

Nous avons encore l’honneur de voir que c’est un francophone qui dirige l’une des filiales les plus importantes d’eBay.

Pour info, Zlio fait partie des partenaires de Shopping.com aux Etats Unis qui nous fournit une partie de notre catalogue.

Interview !

Peux tu decrire ton parcours?

J’ai débarqué a Paris apres mon bac (que j’ai obtenu a Beyrouth). J’ai ete diplome d’HEC en 1995. J’ai ensuite travaille dans le conseil (Booz Allen Hamilton), le marketing produit (Procter & Gamble).

J’ai rejoint iBazar en 1999 et me suis occupe d’abord du marketing (Simone, vous vous en souvenez?), ensuite du produit, de l’international. iBazar est tres vite devenu le numero 1 des encheres en France et dans 7 autres pays europeens.

eBay a rachete iBazar en 2001, et j’ai rejoint les equipes d’eBay a San Jose (Californie) au siege du groupe.

J’ai recemment occupe le poste de SVP (NDJB:Senior Vice President) Produit, avec la responsabilite de la conception de notre site et de ses fonctionalites.

Depuis Mars 2008 je suis le CEO de Shopping.com, une entreprise qui a ete rachete par eBay en 2005, situee a Brisbane (au sud de San Francisco),

Quelle est la particularité de Shopping.com par rapport aux autres comparateurs de prix ?

Bonne question: je ne pense pas qu’il y ait beaucoup de differenciation dans ce secteur. Ce qui represente un vrai defi pour la croissance a long terme de cette industrie. Nous sommes de loin le numero 1 mondial de la comparaison de prix, grace a notre presence en Amerique du Nord, Europe et Australie. Nous sommes egalement le seul acteur qui appartienne a un acteur majeur du ecommerce (eBay), ce qui nous permet d’acceder a un trafic massif d’acheteurs et de marchands.

Quel est le modèle économique de Shopping.com ?

Nous gagnons de l’argent quand un consommateur clique sur un lien marchand. C’est un modele economique qui est entierement axe sur la performance.

Où en est Shopping.com aujourd’hui aux US et à l’international ?

Je ne peux malheureusement pas partager nos indicateurs financiers. Au niveau traffic, nous sommes le numero 1 aux US en termes de visiteurs unique (environ 20 millions de visiteurs uniques par mois, d’apres Nielsen).

Quelles sont les possibilites d’evolutions et d’innovations de Shopping.com sur le marche ?

L’une des raisons pour laquelle j’ai ete tres attire par Shopping.com est justement le potentiel de ce business. Je crois que la recherche produit sur le net est bien en deca des attentes des consommateurs. Shopping.com, eBay, Amazon, Google, etc offrent des resultats plutot acceptables quand l’acheteur a une idee precise en tete. Mais des que c’est un peu plus vague, c’est un vrai casse-tete. Il y a la un veritable “consumer pain point” comme on dit aux US, et donc une vrai opportunite pour innover et croitre.

J’ai lu il y a quelques mois que Shopping.com essayait de mettre en place un caddie centralisé pour l’ensemble de ses marchands ? Où en est ce projet ?

Le panier centralise ne figure pas partie de nos priorites aujourd’hui.

Quelle difference entre le Shopping.com d’aujourd’hui et celui d’avant le rachat par eBay?

Shopping a garde une culture assez distincte d’eBay surtout aux US ou les equipes sont geographiquement separees. Il y a un esprit commercial tres developpe chez Shopping grace a nos relations avec les grands marchands, alors que les vendeurs eBay sont plutot des particuliers ou des micro entreprises. Il y a egalement un esprit entrepreneurial tres present chez Shopping, qui me rappelle iBazar il y a quelques annees.

Quelles sont les interactions entre les différentes filiales d’eBay et Shopping.com ?

On se voit regulierement pour faire le point sur la marche des affaires et nous avons des equipes qui travaillent sur des objectifs communs, comme la pub, le moteur de recherche, etc.

Il est de notoriete public que Kelkoo a beaucoup souffert de problème de referencement sur Google? Qu’en est il de Shopping.com ?

Nous n’avons pas eu de problemes de référencement sur Google

Comment Shopping.com peut il se passer de Google pour générer son trafic ? Quels sont les autres moyens ?

Nous préférons lier des relations a long terme avec nos utilisateurs et devenir le point de demarrage de leur recherche produits et marchands

Est ce que Google est un concurrent de Shopping.com ?

Il faudra poser la question a Google 🙂 Nous considerons Google comme un partenaire tres important, que ce soit pour Ad Words ou Ad Sense.

Shopping.com dispose d’une équipe en Israel. Quel est le rôle de ces équipes ?

Nos equipes en Israel sont a l’origine de Dealtime, l’entreprise qui a fusionne avec Epinions en 2002 pour former Shopping.com. Nous avons develope en Israel un centre R&D qui beneficie Shopping.com et eBay

Shopping.com dans 5 ans ?

J’espere que nous aurons ameliore l’utilite de nos services a nos acheteurs, marchands et partenaires.

Fin de l’interview

Mise à jour : Je viens de découvrir par hasard une interview vidéo en français d’André qui raconte entre autres son enfance à Beyrouth…

Related Post

One Comment

  1. Pingback: » Superbe Interview du DG de Facebook Mobile : Henri Moissinac  » Jeremie Berrebi Blog - E-commerce , Shopping & Internet 2.1

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.