Réponses aux commentaires des Zlionautes

Plus de 70 commentaires suite à ma dernière lettre s’adressant aux Zlionautes.

Tout d’abord, nous voulions vous remercier très sincèrement pour vos encouragements et vos remarques constructives. 90% de vos messages sont exactement ceux que nous espérions.

Certains membres pensent que “raler” et “hurler” restent une solution pour obtenir quelque chose sur Zlio. Désolé mais non, cela ne fonctionne pas comme cela et ne fonctionnera jamais comme cela.

Je fais un point ci dessous sur les différentes questions soulevées au sein des commentaires. Il y en a beaucoup et je répond comme promis à chacune d’entre elles !

1. Est ce que la responsabilité des Zlionautes a changé avec notre nouveau modèle ?

LE NOUVEAU ZLIO NE MODIFIE PAS VOTRE REGIME DE RESPONSABILITE PAR RAPPORT A L’ANCIENNE VERSION

Si les nouvelles conditions générales d’utilisation paraissent accroître votre responsabilité, tel n’est pas le cas.

Votre responsabilité est absolument identique dans les deux systèmes.

En effet, tant dans l’ancien que dans le nouveau système vous êtes juridiquement assimilé à un intermédiaire de la transaction, plus particulièrement à un courtier et êtes l’éditeur de votre boutique.

L’ancienne version de Zlio ne nous permettait pas d’afficher vos coordonnées au sein de vos boutiques alors que c’est une obligation légale en tant que courtier. Quelque soit le modèle de vente (CPC,CPA, vente fournisseurs), vous devez afficher vos coordonnées car vous générez un fruit de la vente des produits. Ne me parlez pas d’Adsense ou autres. Cela n’a rien à voir. Adsense n’héberge pas vos sites comme nous le faisons et ne vous donne pas la possibilité de choisir les pubs que vous affichez. Il n’y a aucun comparable à Zlio.
LE STOREKEEPER EST UN COURTIER : UN INTERMEDIAIRE AU CONTRAT DE VENTE

En qualité de courtier, vous avez pour fonction de rapprocher le fournisseur et l’acheteur en vue de la conclusion du contrat de vente final, lesquels se rencontre via votre boutique.

En aucun cas vous ne représentez le fournisseur et/ou l’acheteur

et êtes partie au contrat de vente final.

RESPONSABILITE DU STOREKEEPER-COURTIER

En qualité de courtier, vous n’êtes pas partie au contrat de vente, lequel est conclu directement entre le fournisseur et le client.

En conséquence, vous ne pouvez être tenu pour responsable :

* De la non-conclusion du contrat de vente ;
* De la non-livraison des produits ou du retard dans ladite livraison ;
* Des vices cachés et/ou de la non-conformité des produits ;
* Du non-paiement du prix de vente des produits.

De même et pour toute réclamation ou retour, le client doit s’adresser directement au fournisseur.

En aucun cas vous ne pouvez être tenu pour responsable de la non-exécution par le fournisseur et par l’acheteur de leurs obligations.

Votre responsabilité pourrait éventuellement être engagée du fait d’une faute commise dans l’exercice de votre mission. Tel serait le cas par exemple si vous permettiez la conclusion d’un contrat de vente portant sur des produits contrefaisants ou illicites. En ajoutant des produits, vérifiez qu’ils ne comportent aucune marque de luxe par exemple, principale source de contrefaçon. Si vous avez un doute sur l’originalité des produits, contactez l’équipe support afin que nous puissions effectuer une enquête. Il est évident que nous sommes vigilants sur ces points là mais nous ne pouvons pas contrôler 100% du catalogue produit manuellement.

LE STOREKEEPER EST UN EDITEUR

En qualité d’éditeur, vous êtes responsable de l’ensemble du contenu publié sur votre boutique (titre de la boutique, produits, annonces, descriptions, etc) au même titre que lorsque, par exemple, vous publiez votre blog ou un site personnel.

LE STOREKEEPER N’EST RESPONSABLE QUE DE SON PROPRE FAIT

La publication des contenus diffusés sur l’interface de votre boutique vous appartient.

En conséquence, tout contenu diffamatoire, raciste, discriminatoire, injurieux, contraire aux bonnes mœurs ou portant atteinte à la propriété intellectuelle publié sur l’interface de votre boutique le sera de votre propre fait.

Dans ces conditions, seule votre faute directe pourrait être cause de responsabilité, au même titre que n’importe quelle autre activité.

Il vous appartient de ne pas publier de tel contenu afin de ne pas engager votre responsabilité. C’est sur ce point que vous devez être le plus vigilant !

2. Pourquoi ne peut on pas supprimer des boutiques ?

Vous êtes nombreux à nous demander la possibilité de supprimer certaines de vos boutiques de votre compte Zlio. Vous pensez bien que nous rêvons de pouvoir proposer cette solution afin d’épurer le service mais nous avons un problème qui nous empêche de supprimer des boutiques comportant des commissions. La base de données a été conçue d’une manière qui ne nous permet pas cela.

Nous allons déjà vous permettre de supprimer vos boutiques avec 0 euros de commissions dans les prochains jours. S’il y a des commissions, il faudra attendre encore un peu avant de pouvoir les supprimer. Nous n’avons pas encore trouvé de solution à cela.

3. L’Indice de Visibilité me demande du nouveau boulot

Nous avons pris une décision il y a quelques mois, à cause du problème appelé Duplicate Content de Google, de lancer l’Indice de Visibilité. Cette indice note chacune de vos fiches produits en fonction de la personnalisation de son contenu.
Pourquoi avoir lancé cette indice?
Google supprime de son index tous les sites ayant du contenu non original. Si vos descriptions de produits sont toutes les mêmes, vos pages produits ne seront donc pas référencées mais surtout, toute votre boutique risquera de disparaître de Google.
Nous vous demandons donc de personnaliser un peu la description de vos produits afin de disposer d’un contenu original. Si vos pages ne sont pas personnalisées, nous ne permettrons pas à Google de référencer votre page.
Nous faisons cela afin que toutes VOS boutiques puissent être référencées au mieux!

4. Pourquoi est ce que je ne participe pas aux forums non officiels de Zlio tels que ZlioBuzz ?

Vous me demandez si je peux participer au forum non officiel Zliobuzz.
La réponse est simple. J’aurais rêvé y participer mais malheureusement Zlio est un bateau beaucoup plus complexe à naviguer que vous pouvez l’imaginer. Je gère une équipe répartie sur 2 pays qui doit se charger de plusieurs taches très variées : Support Boutiques , Gestion de Projet, Relation Fournisseurs, Support Client (via le nouveau Hello Secure), Développement Backoffice, Développement Frontoffice. Mon emploi du temps est donc rempli par des réunions avec tous ces gens là. Florent Gosselin est là pour y participer au maximum. Sachez qu’il lit tous vos messages et nous fait remarquer les remarques importantes. Nous ne pouvons toutefois pas participer à chacune des discussions.

5. Nos membres sont ils des clients ou des partenaires ?

Je le repète. Nous devons être des “partenaires” et nous parler en “partenaires”. Si nous prenons une décision, pensez qu’elle est toujours bien réfléchie et pas prise sur un coup de tête. Elle est toujours là pour le bien de la communauté. On essaye de vous faire participer au maximum aux décisions mais pour le cas du projet Social Commerce, le projet devait rester confidentiel pendant de longs mois car nous voulions être les premiers à nous lancer sur ce concept.
NOS clients sont les clients des boutiques. Nous devons nous battre pour générer des ventes et non pas entre nous. Si vous n’êtes pas d’accord avec cette philosophie, ne tentez pas Zlio, vous risquez d’être frustré !

6. Pourquoi on ne répare pas tous les bugs rapidement ?

6 techniciens se cachent derrière Zlio. Ils doivent gérer les interfaces, les évolutions du service, les bugs, les problèmes avec nos partenaires marchands, nos partenaires fournisseurs, les flux de commissions, 25 serveurs. Il est impossible de toujours tout corriger en temps réel mais sachez que plus un bug est remonté plus il sera traité rapidement.

7. Offres fournisseurs

Comme nous l’avons expliqué plusieurs fois à nos betatesteurs et dernièrement sur le blog Zlio, les fournisseurs viennent de commencer à nous rejoindre sur la plateforme.
Même s’ils dépassent désormais la centaine, beaucoup d’entre eux nous proposent aujourd’hui des marges pas assez intéressantes. Nous travaillons à fond sur le sujet et vous devriez voir apparaitre beaucoup de bonnes nouvelles au cours des prochaines semaines.
Toute naissance se fait dans la douleur mais le bébé Social Commerce sera adorable dès qu’il sera sorti de la maternité ! 😉

8 . Des menaces de ma part dans ma dernière lettre ?

Effectivement, mon post montrait quelques menaces car je voulais vous faire réagir et c’est réussi. 90% de vos messages sont positifs et cela nous a donné une pêche d’enfer. Toutefois, il est clair que nous prendrons des choix critiques pour les membres qui continueront à raler. Nos CGU nous permettent de couper le compte d’un membre pour n’importe quelle raison et nous n’allons pas hésiter à le faire pour les membres nous insultant ou insultant les autres membres ou pour les membres ne respectant pas l’intégralité de nos CGU. Il est hors de question que la situation actuelle continue.

9. Vendre des produits d’occasion via vos boutiques ?

Comme vous pouvez l’imaginez, la vente de produits d’occasions a toujours fait partie de nos projets mais nous ne préférons pas encore nous lancer dans cette aventure. Nous devrons gérer des problèmes différents de ceux que nous gérons aujourd’hui et nous n’avons pas les capacités de le faire encore.

10. Un filtre pour les produits sans images dans le moteur de recherche ?

Ce filtre existe déjà. Il est accessible via votre moteur de recherche tout en bas. Nous le mettons désormais plus en avant. Il sera d’ailleurs activé par défaut dans les prochains jours. La page de recherche sera aussi un peu améliorée.

11. Afficher son parrain dans l’interface de ses filleuls ?

Vous nous demander si nous pouvons afficher le nom de votre parrain au sein de l’interface de vos filleuls. Nous posterons bientôt un sondage pour savoir si les parrains acceptent une telle modification.

12. Lisibilité de la page “Informations légales”

Une correction va être mise en place d’ici vendredi prochain afin de mieux montrer au sein des informations légales, le rôle d’Hello Secure et votre rôle de boutiquier.

13. Mon mail apparait dans les informations légales !

Cela ne sera plus le cas dans quelques jours. Un lien vers votre formulaire contact va le remplacer.

14. 300 résultats dans le moteur de recherche n’est pas suffisant !

Vous vouliez voir plus de 300 réponses dans le moteur. C’est réglé depuis hier lundi ! Rapide non ?
Je reste à votre disposition pour répondre à des questions générales comme celle là.

Related Post

8 Comments

  1. Bonjour Jérémie,
    Merci de vos réponses.
    Puisque nous sommes responsables de l’interface des boutiques, avons-nous le droit d’y apposer la mention suivante, en filet, en pied de page :
    “Notre responsabilité ne saurait être engagée sur les produits proposés au sein de cette boutique. En effet, n’étant en aucun cas revendeur des Produits, dans le cadre de la Mise en Relation Client/Vendeur, le Storekeeper n’entre pas en possession desdits Produits”.
    Merci de votre réponse.
    Cordialement.
    Michèle – CommerceClic

  2. Moi, je dis Monsieur Jérémie Berebi, !

    tout d’abord , merci de ce que vous avez fait : nous donner la parole et nous permettre de réagir !

    je continue avec vous encore un peu, le plus longtemps possible j’espère, 😉

    il y a quand même un point (le premier en fait) qui n’est pas tout à fait clair pour moi, je me permettrais de vous demander certaines précisions, n’y voyez aucune agressivité de ma part, ça n’est pas mon but !
    j’ai donc prélevé ces points que j’ai commenté, et vous demande donc des précisions !

    _Votre responsabilité pourrait éventuellement être engagée du fait d’une faute commise dans l’exercice de votre mission. Tel serait le cas par exemple si vous permettiez la conclusion d’un contrat de vente portant sur des produits contrefaisant ou illicites.

    Produits contrefaits ou illicite : Comment es ce possible ? puisque vous sélectionnez avec soin les fournisseurs !
    la , je suis un peu déçu, nous tenir seul responsable d’une éventuelle fraude alors que l’on se fait réciproquement confiance, je suis pas tout à fait d’accord, zlio a quand même une part de responsabilité du fait que vous choisissez les fournisseurs !
    perso je vous fais confiance, je sélectionne des produits issus de marchands sélectionnés par vous (j’entends zlio bien sur), alors maintenant comment puis je savoir si ces mêmes produits sont contrefait ?

    _En ajoutant des produits, vérifiez qu’ils ne comportent aucune marque de luxe par exemple, principale source de contrefaçon.

    Qu ‘es ce qu’une marque de luxe alors ?
    es ce qu’une certaine marque célèbre d’article de sport est considéré comme “luxe” ? par exemple !
    je dis ça , car nombreux sont les produits avec une description comportant une marque ! du coup on devrait enlever toutes les marques dans la description produit, cela me semble un peu difficile de pouvoir se
    positionner car ce sont de bon mots clés !!!

    _Si vous avez un doute sur l’originalité des produits, contactez l’équipe support afin que nous puissions effectuer une enquête. Il est évident que nous sommes vigilants sur ces points là mais nous ne pouvons pas contrôler 100% du catalogue produit manuellement.

    je me doute bien que vous ne pouvez pas tout contrôler, mais comment peut on le faire nous ? et y a t’il un moyen de vous aider en cas de doute, quel sont les critères pour mettre en doute un produit ?

    Je le répète, même si mon premier commentaire parait un peu brusque, je ne veux pas vous ennuyer, mon seul but est de faire avancer les choses dans la même direction pour tout le monde. 😉

    encore merci pour tout et très cordialement
    cire69

  3. Bonjour Jérémie,
    Bien qu’ayant interdit l’accès au fournisseur PriceMinister (dans la rubrique “gérez vos marchands”), le logo de ce dernier continue à apparaitre en sous-menu, dans la rubrique “partenaires-marchands” des boutiques et ses produits sont toujours proposés par le moteur de recherche dans la page de comparaison de prix…
    Je souhaiterais pouvoir faire la même chose avec Amazon Marketplace, comment procéder?
    Je vous remercie.
    Cordialement.
    Michèle – CommerceClic

  4. @Commerceclic: A propos de la mention que vous voulez rajouter, elle ne servirait à rien. Ce n’est pas parce que vous dites que vous n’etes pas responsable que vous ne l’êtes pas.
    En ce qui concerne les marchands qui apparaissent, en mode CPC, nous ne pouvons pas controler les résultats car ils nous sont fournis par des partenaires. Impossible donc de “censurer” Priceminister et “Amazon Marketplace” pour l’instant.
    Pour information, nous avons déjà été contacté par LVMH l’année dernière à cause d’un probleme de commercialisation de parfum par l’un des marchands. Les responsables juridiques de LVMH ont été très compréhensifs et nous ont donné 15 jours pour virer tous les produits du marchand Andorra Parfum de nos boutiques. Ce que nous avons fait.
    Les procès dont on entend parler tels que celui d’eBay ont concerné un grand nombre de contrefaçon à chaque fois.
    Nous pensons clairement n’avoir AUCUNE contrefacon au catalogue. Il pourrait y en avoir mais impossible à les trouver même avec toute la bonne volonté du monde. Sur eBay, il suffisait de taper Dior pour se rendre compte du problème.
    De la même manière, le seul problème sérieux que nous avons eux étaient dû à une vraie mauvaise foi de 3 de nos membres qui savaient qu’ils étaient dans l’illégalité en utilisant une marque déposée dans leur boutique.

    N’ayez pas de frayeurs, les procès sont heureusement extrémement rares.

    @Cire69: Nous faisons tout pour sélectionner aux mieux les fournisseurs mais de la même manière que vous, nous ne pouvons pas etre CERTAIN à 100% qu’il n’y a pas entourloupe. Nous avons l’un de nos fournisseurs qui vend des maillots de football par exemple, nous lui avons demandé de nous faxer ses licences lui permettant l’utilisation de ces marques. Comme nous vous l’avons dit, c’est la mauvaise foi qui posera problème, si nous faisons tout pour qu’il n’y ait aucune faille au système, tout se passera bien pour tout le monde. Toutefois, tout comme eBay, la boutique est VOTRE site et vous disposez du statut de courtier si des mauvais choix sont faits.

    Oui une marque d’article de sport célèbre est une marque de luxe. Vous devez nous avertir si vous avez un doute sur la validité des produits.

    Nous ne travaillons aujourd’hui qu’avec des professionnels. Il faut savoir que la plupart des contrefaçons sur les eBay ou PriceMinister proviennent de particuliers.

  5. Bonjour,
    Pour les photos des produits, est-il possible, si il n’y en a pas d’en mettre une nous même ou est-ce considéré comme du piratage de photo (c’est à dire qu’on a peut-être pas le droit de prendre la hoto d’un produit sur un site et de la remettre sur un autre ?)
    Euh l’espoir fait vivre…
    Cordialement
    Funyan

  6. Bonjour Jeremie

    Merci beaucoup pour ces réponses et aussi pour la réactivité dont vous avez fait preuve pour l histoire des “300 produits”

    Bonne journée à toute l équipe Zlio, aux Zlionautes, et aux lecteurs de ce blog 🙂

  7. Bonjour Jérémie,

    Merci du déblocage du catalogue produits, de la disparition de l’adresse email dans les informations légales et du sondage concernant les parrains.
    Cependant, partant du principe qu’il “vaut prévenir plutôt que guérir” (je sais, je vais passer pour une “perturbatrice” ou “trouillarde” comme chacun voudra…), serait-ce indiscret de ma part de vous demander si l’on peut accéder aux Conditions Générales d’Utilisations du service “Fournisseurs” et à quelle adresse ?
    Ceci dans le but de m’assurer que ces derniers “s’engagent” et engagent bien leur pleine et entière responsabilité sur les produits qu’ils proposent à la vente en matière de contrefaçon et autres dérivés… A la base, c’est eux qui entrent le catalogue de leurs produits sur la plateforme Zlio et j’image difficilement que nous storekeepers ayions des CGU à respecter et que eux n’en aient pas.
    Bien que, comme vous me le précisez, “les procès soient extrèmement rares” c’est plus fort que moi, j’ai besoin d’aller jusqu’au bout pour savoir, au cas où, contre qui je peux me retourner en cas de “pépin”.

    Je vous remercie.
    Codialement,
    Michèle – CommerceClic

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.