Un ex Microsoft passé chez Google retourne chez Microsoft

Billet ultra intéressant rédigé par Sergey Solyanik un ex Microsoft passé pendant 1 an chez Google et qui a décidé de retourner chez Microsoft.

Parmi ses arguments, il cite entre autres que le fait que les services de Google soient gratuits rend difficile le boulot de project manager…et que l’entreprise n’est donc pas assez tiré vers les besoins des clients.

Je ne sais pas ce que vous en pensez mais je trouve que le plus gros défaut de Microsoft est justement de ce côté là et j’allais même écrire un post à ce sujet ce matin même.

Microsoft attend que ses clients lui fassent des demandes concrètes de leurs attentes alors qu’une entreprise innovante doit prendre les devants en allant beaucoup plus loin que ce que pourrait imaginer des clients, souvent en mal d’idées.

L’innovation Gmail a été fabuleuse pour le marché de la messagerie. Personne n’allait oser demander autant d’espace de stockage pour sa boite aux lettres, un moteur de recherche si puissant, un système de conversation aussi original… Tout ceci est sorti de la tête d’ingénieurs ayant voulu créé un produit fort …

J’ai assisté à une conférence de Rodrigo Madanes il y a quelques mois. Rodrigo est le Directeur de la stratégie de Skype. C’est un peu le savant fou de l’entreprise chargé de trouver quelle serait le tournant fou que pourrait prendre l’entreprise pour attaquer un nouveau marché (Il appelait ça un “Bold Move”). L’Iphone est un Bold Move, Google a été un Bold Move avec sa boite de recherche sans aucun portail associé (rappelez vous des sites sapins de Noel de l’époque), l’Ipod avec son ergonomie simplissime l’est aussi…

Toutes les grandes entreprises ayant réussies ces dernières années prennent des décisions fortes et dangereuses. Rodrigo expliquait par exemple que l’équipe de Skype a longtemps réfléchi pour choisir la sonnerie d’appel de Skype. Elle aurait pu ressembler à une sonnerie de téléphone classique mais à la place, elle ressemble plus à un effet sonore des extraterrestres de la soupe aux choux :-).

Vous le savez, je ne suis pas un pro Google pour plusieurs raisons que certains d’entre vous connaissent mais Microsoft a beaucoup à apprendre en terme d’innovations de cette entreprise.

Il est grand temps que Microsoft nous sorte un produit complétement nouveau, complétement original…afin de nous prouver que la société sera encore vivante dans 10 ans !

Autre sujet : Il cite aussi le grand nombre de bugs présents au sein des services Google. Il est
marrant lui…un logiciel Microsoft sans bug, je crois que cela n’a pas
existé en 20 ans.

Tout ce que je dis ne change pas à ce que je pense. Pour moi Google est beaucoup plus “evil” que Microsoft par sa non transparence mais en terme d’innovation non désolé, Google est bien loin devant.

Related Post

4 Comments

  1. Hello there!

    Juste un petit mot sur ce poste tres interessant, mais qui me fait un peu reagir 🙂

    Je crois qu’il est difficile de comparer les innovations Google / Microsoft, surtout les Gmail / Google Search et autres.

    Microsoft est present sur de nombreux marches, avec de nombreux produits, bugges comme *tous* les autres produits (soyons clairs), et dans ce sens, le processus d’innovation est, selon moi, totalement different d’un Google qui a commence avec son moteur (chef d’oeuvre qui a pulverise les sapins de Noel :)), et qui a grapille des bouts de terrain au fur et a mesure.

    Il est plus facile d’innover en engageant une armee de PhD sortant de Stanford et de leur donner du temps libre qu’en engagent des products managers qui *doivent* faire en sorte que tel ou tel service ou produit ne perde pas/gagne des parts de marches face aux attaques incessantes de toutes ces start-ups qui trouvent toujours plus de financements et de talents …

    What do you think?

  2. Microsoft a tout de même lancé un produit interessant et qui laisse envisager du bon avec son Surface, non ?

  3. @Gregory: Euh…c’est un peu limité comme révolution non ? C’est sympa mais bon, je ne pense pas que ça révolutionnera notre vie.

    @Matt: En gros, tu dis que c’est facile pour Google d’innover car ils n’ont pas peur des startups ? 🙂 J’ai pas tout compris. Microsoft peut embaucher les memes PhD de Stanford 🙂

  4. C’est vrai, mais on entend generalement parler des gens qui quittent Microsoft pour Google, beaucoup moins l’inverse 😉 (Bon maintenant, ils quittent Google pour Facebook, et bientot, il y aura un nouveau joueur, mais c’est une autre histoire).

    Simplement, Microsoft a l’air bien plus market-oriented, misant sur une structure verticale, avec product manager, etc. alors que Google, avec son organisation plus horizontale, mise sur la creativite de ses ingenieurs (20% project, etc). pour creer des applications innovantes qui peuvent venir deranger les gros joueurs (comme Gmail a l’epoque).

    Dans un sens, Google attaque certains domaines avec leurs style (Google News, etc.) quand Microsoft se doit de rester mainstream. Un exemple simple: les gens qui sont passes de Hotmail a Gmail a l’epoque sont plutot les early-adopters, les technology-aware qui apprecient les innovations Google, l histoire et la culture de l’entreprise, et la qualite des services proposes. Mais beaucoup sont reste sur Hotmail simplement parce qu’une boite email est une boite email, que ce soit Microsoft ou Google. Et Hotmail n’a pas vraiment change depuis l’arrivee de Gmail…

    Non? 🙂 Peut-etre que je suis toujours pas clair :-/

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.