Entrepreneurs plagieurs….ça continue!

Là, je ne vais pas vous parler des plagieurs de Zlio….mais des plagieurs de Brosse à Domicile  !

Je vous invite à lire ces 2 posts du fondateur et

Pour un rappel sur ce qu’est Brosse à domicile, cliquez ici

Related Post

12 Comments

  1. ….le plagiat n’est pas nouveau et je ne le trouve presque pas choquant (c’est aussi ça la concurence) d’autant plus que seul la réalisation compte….

  2. mouais…pas glop quand même quand c’est de la copie de site. Copier une idée, je ne dis pas, c’est limite plus compréhensible. Mais copier un design, un layout et tout, c’est abusé.

    C’est comme pour la copie de noms de domaines, je trouve ça assez aberrant.

    J’ai un bon exemple personnel à ce sujet :

    forum-des-ingenieurs.com déposé par moi-même en octobre 2004 et forumdesingenieurs.com déposé en janvier 2006 par ingenieur-emplois.com

  3. > Edouard : cela ne te choque pas que l’on recopie tel quel tout notre argumentaire ? au mot près, mise en forme du texte identique, etc..?
    Que l’on copie l’idée, c’est flatteur et la concurrence booste souvent le marché, mais avec un minimum de règles légales et déontologiques.
    Enfin, le problème a été résolu après de longues explications et menaces, dommage d’en arriver là quand même.

    > Cyril : tout à fait d’accord

  4. Pour moi cela s’appel de la compétition.

    Je m’inquièterais plutôt de ne pas être copié. Si vous êtes copiés c’est que vous avez une bonne idée au lieu de vous soucier des copies, souciez-vous de faire évoluer votre produit et de le garder toujours en tête. Les gens qui font des copies identiques sans vision ou sans ajouter quelque chose n’iront pas très loin, ceux qui copient en essayant de rendre leur produit plus intéressant que le votre et en y apportant quelque chose de plus sont ceux que vous devez surveiller et ne pes les laisser vous dépasser. C’est la vie.

    Microsoft aurait copié des idées de Apple, le nouveau Zune essais de copier le iPod, Windows Vista integrera fort probablemetn des fonctionalités d’autres OS qui eux ont été les premier a les intégrer. Internet Explorer 7 intègre les onglets comme Firefox. La compétition et ceux qui essais de nous copier c’est ce qui nous pousse a devoir toujours essayer d’en donner plus et d’améliorer notre produit.

  5. Ce qui est amusant, c’est que le plagieur se plaint du plagiat ! 😉

    Bon, certes, les deux copieurs de BrosseADomicile.com y vont carrément dans la vieille méthode de la contrefaçon. Cependant, l’inventeur de BrosseADomicile.com avoue lui-même avoir copié l’idée sur un site d’abonnement de chaussettes.

    Comme quoi, il ne suffit pas d’être le premier, mais surtout être le premier à acquérir une notoriété dans le but d’acquérir, puis de conserver, 100 % des parts de marché d’un “nouveau” concept…

  6. > Ralphy : tu mélanges complètement les choses :

    je ne reproche pas qu’on copie l’idée, je reproche qu’on fasse un copier-coller de notre argumentaire, notre marque de fabrique, notre identité, c’est tout

    s’inspirer, copier et plagier ont des sens complètement différents. Le 3ème étant illégal.

    moi je me suis inspiré d’une idée, l’abonnement, et je l’ai adaptée à la brosse à dents, on est très loin de la copie et encore plus du plagiat non ?

  7. @ Fred : Je ne suis pas juriste, mais je note que la Wikipédia indique, dans sa définition du plagiat que l’on trouve ici :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Plagiat

    que :

    “La limite entre l’imitation, l’inspiration et le plagiat est parfois très difficile à déterminer.”

    Il semblerait donc que je ne sois pas le seul à confondre les termes tels qu’inspiration, copie et plagiat…

    As-tu plagié l’idée des chaussettes par abonnement ? Légalement parlant, il semblerait que non (par ailleurs, tu ne caches pas cette “inspiration” à l’origine de ton projet, mais ton concurrent espagnol ne se cache pas, lui non plus). En revanche, il apparaît clair que reprendre mot à mot l’argumentaire de vente d’un concurrent semble en effet légalement douteux. Ton avocat et toi pouvez alors choisir la voie la plus adaptée pour défendre ton projet.

    Enfin, rappelons qu’en principe, les idées ne sont pas protégeables. Cela dit, quand on sait tout ce que les “brevets logiciels” protègent aux Etats-Unis, cela se trouve, vendre des brosses à dents sur abonnement risque d’être plus difficile qu’il n’y paraît… Bonne chance !

    Enfin, j’ai du mal à saisir l’intérêt pour un nouveau concurrent de s’incruster sur un marché représentant 12.000 € de chiffre d’affaires annuel en copiant les idées et les méthodes de ses concurrents déjà implantés depuis plusieurs années, le tout en faisant des gaffes aussi grossières que stupides… Ca, ça me dépasse totalement…

  8. (kwa = ralphy, désolé pour ce changement, et les “enfin” en double… J’ai un peu de mal à rassembler mes esprits suite à une nuit quelque peu “courte” pour cause de petit souci de serveur…)

  9. > Ralphy ou Kwa 🙂

    j’ai choisi la voie de la discussion qui a porté ses fruits puisque le site a retiré notre argumentaire et enlevé la phrase “abonnez-vous à votre brosse à dents” qui est une marque déposé par ma société.

    et tu as raison, il n’est pas possible de déposer des idées alors j’ai déposé des marques et surtout, pour reprendre les arguments de certains, il faut être le meilleur, ne pas s’endormir sur ses lauriers et innover pour être le leader. et encore une fois, je suis pour la concurrence car elle développe le marché et la demande.

    enfin, d’où sors-tu le chiffre de 12 000 € annuel, c’est complètement ridicule, on est loin de ça, heureusement !!!

  10. @ Fred : A l’adresse suivante :

    http://www.berrebi.org/2006/07/11/abonnez-vous-a-votre-brosse-a-dents-grace-a-brosseadomicilecom/

    je lis ce qui semble être ta citation :

    “Les retombés médiatiques et surtout les commandes sont au rendez-vous. En deux mois, plus de 1000 clients (mais en fait 3000 personnes différentes car beaucoup commandent pour toute la famille). Le chiffre d’affaires est de plus de 12 000 euros aujourd’hui.”

    J’ai encore dû mal interpréter tes mots (pour cause de nuit blanche, d’ailleurs, “bonne nuit”, je pars dormir).

  11. Ce chiffre est pour les 2 premiers mois de lancement, pas un an !!!

    oui Kwa, tu as besoin d’une bonne nuit pour être en forme après 🙂

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.