Interview de VC N°2 : Ouriel Ohayon de LGiLab et Techcrunch France

Suite de mes interviews de VC..!

Après Jean David Chamboredon de 3i (a lire ici) , c’est Ouriel Ohayon que beaucoup d’entre vous connaisse que j’interviewe aujourd’hui. Lors de mon passage à Paris cette semaine, j’ai été étonné du nombre de personnes ayant lu l’interview de Jean David et m’ayant demandé la suite !

A notre époque où beaucoup d’entrepreneurs cherchent à lancer leur entreprise, j’espère que ce genre d’articles vous aideront à vous éclairer. N’hésitez pas à me dire si vous avez d’autres questions à leur poser.

Ouriel a une particularité. Il est français d’origine mais le fond d’investissement qu’il dirige est israélo/américain.

Interview
Bonjour Ouriel, Peux tu te présenter (à titre personnel) ?

Pour la version serieuse

34 ans, Francais, né a nice, étude en France (HEC) et Espagne (ESADE). J’ai commencé à travailler dans la grande consommation (Reckitt/Danone). Puis ai créé une boite internet (Luckyvillage) en 2000 revendue en 2003. Depuis 3 ans je suis israélien ou je vis à Tel Aviv. J’ai travaille pour ICQ /AOL et désomais dans un fonds de capital-risque.

Pour le reste

J’adore la musique; je suis pianiste depuis plus de 20 ans. J’adore le jazz mais aussi toute sorte de musique; j’aime aller vite, j aime le cinéma, les BDs, le sport, les bons restos et une ENORME passion pour l’internet depuis longtemps. Et depuis un peu plus d’un an pour les blogs et médias sociaux.

Concernant les blogs j’en tiens 2 (bientôt plus): mon blog personnel www.ourielohayon.com et www.techcrunch.fr la version francophone d’un petit blog américain dont on commence à parler.

Pour l’anecdote, mon employeur actuel m’a repéré grace à mes blog. Mieux qu’un CV 🙂

Qui est LGILab ? Qui sont Gemini et Lightspeed ? Ces fonds ont t’il une particularité ?

Gemini Israel Funds (www.gemini.co.il) est historiquement le premier VC en israel (depuis 13 ans) avec une représentation dans la cote Ouest et l’un des plus respectés dans la région.

LightSpeed Venture Partners est un fond américain basé dans la Silicon Valley mais avec des représentations en Israel et en Asie. Ces 2 fonds sont dédiés au high tech en général (internet, logiciel, …).
Une particularité? je ne suis pas sur de si bien connaitre l’industrie pour bien comparer. Mais ce que je peux dire pour avoir aussi vécu de l’autre cote du miroir,  c’est qu’ils sont très pros et que les entrepreneurs aiment bosser avec eux.

LGiLab (www.lgilab.com) est une récente joint venture de 2 fonds d’investissements dédiée spécifiquement au financement de sociétés internet en phase de démarrage en Israel et aux Etats Unis. J’ai rejoint ces 2 sociétés pour diriger les opérations avec Dan Ciporin qui est l’ancien patron d’une petite startup qui a bien réussi….. Shopping.com. Nous avons pour objectif de mener 10 investissements en 2 ans.

Peux tu me citer certains de vos succès passés ainsi que les plus belles sociétés de votre portefeuille actuellement dans le monde ?

Pour LGiLab on se donne RDV dans 5 ans pour mesurer le retour?
Pour Gemini : Commtouch (cotee au NASDAQ /solution anti-Spam/webmails)
pour LightSpeed : DoubleClick (gestion de campagne pub).

Quelles sont les tendances que vous suivez particulièrement en ce moment (Vidéo en ligne ? Shopping 2.0 ?) ?

Nous suivons toutes les tendances. Et nous nous intéressons aux projets qui peuvent changer ameliorer de maniere substantielle les règles d’un marché ainsi qu’aux innovations susceptibles d’aboutir à la création d’un nouveau marché.
Nous nous intéressons en particulier à l’internet grand public. L’internet ne se limite pas à l’ordinateur et s’etend aussi au mobile et à la télévision de demain. Beaucoup de choses sont en train de changer dans le domaine de la creation et distribution de contenu, mais aussi dans les services aux entreprises.

Il est encore possible d’innover dans tous les secteurs (vidéo, recherche, shopping, reseau) et nous sommes stupéfaits et agréablement étonnés de voir le niveau de créativité des entrepreneurs meme si la créativité n’est pas le seul critère suffisant.

Quel conseil donnerais tu à un entrepreneur qui voudrait se lancer aujourd’hui ?

* De se lancer et de bien s’entourer. L’industrie du web etant mure voir tres concurrentielle, il est important de bien connaitre le secteur ou vous vous aventurez et disposez des compétences adaptées à un secteur donné.
* Ne pas avoir avoir peur d’un échec et accepter l’erreur comme un tremplin vers une solution et une meilleur execution.
* Allez vite, tres vite / Pas trop quand meme
* Se lancer tot, très tot/ Pas trop quand meme
* Lever des fonds vite/ Pas trop quand meme

Que doit faire un entrepreneur souhaitant lever des fonds aujourd’hui ? Prendre un intermédiaire ? Te contacter en direct ?

Me contacter en direct. Mais précision importante je ne finance que des sociétés israéliennes ou ayant une partie des opérations en israel.

Quelles sont vos critères d’investissements ?

Les entreprises que nous financons sont très très jeunes. Il y a donc tres peu d’assets (NDLJB: acquis/biens/propriétés) à évaluer. Nous mettons en premier critère la qualité de l’équipe et leur compétence spécifique par rapport au projet qu’elle veut lancer, mais aussi sa capacité à se remettre en cause et à innover et s’adapter.

Les projets internets sont protéiformes et organiques. Ils changent avec le temps et nous avons besoin de sentir que les entrepreneurs sauront jongler dans un écosysteme en mutation permanente et concurrentiel.

Evidemment l’idée, mais il est tres rare d’avoir a faire à une mauvaise idée. Nous cherchons donc à évaluer la qualité d’execution. Enfin nous cherchons à faire la différence entre un projet qui peut réussir et un projet qui a un très gros potentiel. Les perspectives de revenus sont importantes de meme que la capacité a monter en charge rapidement sans un gros investissement

Quel est le plus gros problème que rencontrent les sociétés que vous financez ? (Business Model ? Recrutement ? Taille du marché ? Internationalisation ? )

Nous rencontrons beaucoup de bons projets mais pas assez de grands projets. Notre ambition est d’essayer de trouver un acteur qui peut avoir une chance de devenir un leader international dans son secteur. C’est pas facile. Mais pas impossible.

Peux tu nous donner un ordre d’idée des valorisations moyennes des sociétés dans lequel vous investissez ?

Oui c’est très simple. Nous n’attribuons pas de valeur en phase de dmarrage et allouons un prêt allant jusqu’à 1 millions de dollars qui est transforme en actions si l’on suit dans un investissement suivant et sur la base d’un historique de sociéte réel (utilisateurs / revenus).

La valorisation est alors convenue sur des bases moins theoriques. Cette mécanique nous permet de prendre des décisions très rapidement et de se concentrer sur l’important en phase de démarrage; lancement rapide et validation du concept.

Quelle différence y’a t’il entre votre approche depuis Israel comparée à celle de votre partenaires Lightspeed aux Etats Unis ?

Le marché Israelien de l’internet est bien moins mur sur le plan entrepreneurial que sur le marché américain. Il y a plus d’entrepreneurs et donc un deal flow plus lourd aux USA. Notre approche est assez similaire, les méthodes de travail sont proches mais nous évaluons me semble t’il les projets et les équipes de manières differentes.

Quelles sont les services Internet que tu utilises régulièrement ?

Des tonnes car je teste tout. Mais surtout BlogLines, Gmail, NetVibes, Wikio, Digg, Techmeme, Maxthon (mon navigateur), Skype/Gtalk, Blogjet pour bloguer depuis mon bureau, Flickr, Youtube, Dailymotion, Delicious (mes favoris sont sur http://del.icio.us/misteroo), Alexa (que je deteste mais utilise quand meme), plein de sites d’ecommerce et Zlio bien sur!

Pour finir, comment trouves tu le temps de gérer TechCrunch France ?

J’ai une armée de chinois géniaux….:) non sérieusement Je dors peu et travaille vite. J’y passe environ 2/3 heures par jour tous les jours. Ce n’est pas la traduction qui prend du temps mais surtout la creation de billets originaux sur TechCrunch France ou US ou j ‘écris parfois mais aussi l’ attention nécessaire aux commentaires et les sollicitations de startups et demandes de conseils de toutes part (je mets un point d’honneur à répondre a tous meme brievement). Mais je m’éclate avec ce blog, j’apprends des tonnes de choses et rencontre des gens très interessants. Je pense que l’ audience apprécie également.

Related Post

3 Comments

  1. Pingback: MYBLOG by Ouriel

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.