Affaire Amazon/Zlio

Vous lirez pleins d’infos sur le web et sur les principaux blogs Hightech US à propos de l’affaire Amazon / Zlio

Amazon US ne souhaite plus, en effet, continuer sa collaboration avec nous. Ils nous ont averti un peu tard que le fait que nous reversions de l’argent à nos membres posent problème.

En effet, un membre de Zlio peut faire du “cashback” en achetant via sa propre boutique et donc obtenir régulièrement une remise sur ce qu’il achète chez Amazon.

Nous n’avons rien contre cette stratégie d’Amazon US de combattre les sites de cashback (sachant qu’en Europe, Amazon fait sa promotion via tous les acteurs de Cashback du secteur) mais
1. Nous ne sommes pas un site de cashback.
2. Ils ont une offre proche de la notre qui ne leur pose pas de problème.
3. Amazon US travaille avec nous depuis plus d’un an et nous ont aidé à mettre en place tous nos développements. Ils nous ont permis d’obtenir des rapports détaillés pour que nous puissions payer nos membres individuellement.

Ils se sont ensuite rendu compte “d’un coup” que cela ne pouvait pas coller avec leurs conditions générales. Un peu bête non ?

Il n’y a aucune guerre Amazon/Zlio…mais je voulais juste clarifier ce point là…Amazon continue d’entretenir d’excellentes relations avec nous en Europe.

Le bon côté de la chose : Barnes & Nobles , Buy.com et un grand nombre d’autres marchands se réjouissent de la décision d’Amazon…Ils vont pouvoir avoir une bien meilleure visibilité sur le service…

De notre côté, nous avions juste trop compté sur un partenaire aux Etats Unis en n’ajoutant pas beaucoup de marchands à notre catalogue US…Cela nous servira de leçon pour l’avenir… mais en même temps, cela a généré un buzz d’enfer 🙂

Allez hop, on continue… !

Merci à tous pour votre soutien !

10 Comments

  1. Jeremie,

    Tu as raison, ça fait un buzz d’enfer.

    Pour ma part, ce qui peut parfaitement être pris pour de la mauvaise foi dans le changement de leur position c’est ce point :
    “2. Ils ont une offre proche de la notre qui ne leur pose pas de problème.”.
    A partir de là, on peut imaginer que ce qui leur pose problème n’est pas tellement le cashback, mais que ce cashback soit géré par quelqu’un d’autre qu’eux.
    Mais bon, vous ne m’avez pas attendu pour arriver cette deduction 🙂

    Bonne continuation,

    et si je peux me permettre une petite pub pour tous ceux qui envisagent bientôt de partir (en déplacement ou en voyage) dans un pays arabe : ma boutique zlio –> http://arabica.zlio.com.

    Mustapha Belahouel

  2. Pingback: Web, Hébergement, Technologies, iWeb, WebDépart : Martin Leclair » Amazon/Zlio et la Sillicon Valley

  3. Très bon billet : ça clarifie les choses.

    Tient nous au courant de la suite, ça peu peut être changé chez Amazon non ?

    François

  4. attention la prochaine étape ils vont te dire que Zlio viole leurs brevets sur le concept d’affiliation :-))

  5. Joli buzz en effet : une amie américaine – très peu concernée par le e-commerce – vient de me parler d’un étrange site d’origine français qui défie son amazon bien aimé !! Ca vaut toutes les campagnes marketing du monde un coup de pouce involontaire de ce genre.

  6. Super buzz, même si il était pas voulu à la base … Zlio est connu dans tout le monde maintenant, c’est vraiment une bonne opportunité pour vous !

  7. Tu dois générer un sacré volume aux US pour qu’Amazon ait décidé de te couper le programme. Bravo et bonne continuation avec Barnes & Nobles 😉

Leave a Reply