Scoop : Xavier Niel d’Iliad/Free répond aux détracteurs de la Free Software Foundation

Vous avez du certainement lire ces dernières heures des articles indiquant que la FSF (Free Software Foundation) portait plainte contre Iliad/Free pour contrefaçon (interview de Loic Dachary de la FSF dans le Journaldunet parue hier soir ou article dans Neteco il y a quelques jours)

J’ai contacté immédiatement Xavier Niel pour lui demander des détails sur cette affaire.

Voici sa réponse “officielle” EXTREMEMENT intéressante et claire que vous ne lirez nulle part ailleurs.

(je suis d’ailleurs un peu étonné de lire l’article du Journal du Net cité précédemment sans avoir à côté la réponse d’Iliad. N’est ce pas la moindre des choses quand l’on veut traiter d’un sujet, de récolter les avis des 2 partis surtout lorsque les critiques envers une entreprise et son produit sont si importantes ?)

Nous respectons la GPL v2, mais la FSF se bat pour la GPL v3, qui est d’une bétise rare,

à tel point que Linus refuse que Linux passe dessous,

alors là ils font parler d’eux… super de la pub gratuite…un peu normal quand on a une cause désespérée….

pour la Freebox : le noyau Linux est celui de Broadcom ou de Sigma Designs, Busybox est en version standard non modifiée, alors que légalement on aurait rien à discloser, tout est dit et est présent sur ftp.free.fr (qui d’ailleurs est probablement la première source de téléchargement de distribution Linux en France !)

pour mémoire la Freebox est proposé (en prêt) aux abonnés depuis 4 ans (et non 2 ans), Free aide/héberge/finance un nombre incalculable de projets libres, il y a un nombre de geeks libriste au m2 dans les locaux de Free imbattable en France, quelqu’un croit-il vraiment que ces 10aines de personnes se permettraient de faire quelque chose de contraire à la GPL v2 alors qu’ils sont probablement les premiers contributeurs du libre en France ?.

par contre les box, celles qui sont vendues (ou ont été vendues), avec un noyau modifié par nos compétiteurs ne semblent en rien géner la FSF, c’est pourtant incontestablement contraire à la GPL v2 !

la GPL ne se discute pas, elle se respecte, et Free la respecte !

la FSF semble avoir oublié la GPL v2, si on les écoutait Google ou Amazon devrait discloser leurs sources, ce qui est le sens de la GPL v3
autre exemple : j’ai une machine dans un datacenter, avec un noyau Linux modifié, je suis obligé de filer les sources de ce qu’il y a sur ma machine au propriétaire du datacenter ?

par contre la FSF a bien compris le marketing, et sait que Free est une caisse de raisonnance sans pareil !
surtout si on promet le retrait du marché de millions de Freebox, plus les conneries sont grosses plus on a une chance que ça passe !

mais quand “ils” ont besoin (et je ne parle pas que de la France, ni que de l’association, mais aussi de ses représentants à titre personnel) de Free je n’ai pas l’impression qu’ils hesitent à venir -taper- à la porte.

Pour qui roule la FSF (ou plutot ses “représentants”) alors ?
Tout est déclenché par un article dans le journal Les Echos, le jour même de l’introduction en bourse d’un concurrent de Free (Neuf Cegetel);
sous la plume d’un journaliste pas vraiment considéré pour son “objectivité” vis à vis de Free;
qui dans le même article délivre un bon point à Neuf Cegetel pour un de ses produits vis à vis du libre;
Neuf Cegetel qui vient d’ailleurs “d’adhérer” à l’APRIL (bras “financier” de la FSF, où l’ont peut “s’acheter” une certification “100% logiciel libre” et se faire bien voir de la FSF);
et on retrouve tout ce beau monde (dirigeant de Neuf Cegetel, le journaliste des Echos, Tristan Nitot) sur un plateau de LCI 3 jours plus tard…
le hasard, c’est fou 😉

Loic sait que des avocats réputés sur le sujet (et pas seulement Français) se sont penchés sur le cas Freebox (notamment en 2004 au moment de l’introduction en bourse d’Iliad, cela est même indiqué dans les documents d’introduction (publiques sur le web)), et ont estimé que la GPL v2 était parfaitement respectée, sans aucune ambiguité ou doute.

La GPL v3 est un sale truc, purement politique, qui tuera le libre, il ne faut pas essayer d’utiliser Free pour la faire accepter : c’est non et ce n’est pas négociable !

Jérémie, mon propos est publique et donc reproductible.

Vous voulez suivre l’actualité de ce blog. Inscrivez vous au flux RSS en 2 clics !



20 Comments

  1. L’ensemble des fournisseurs d’accès francais utilise le noyau Linux, ainsi que les outils GNU dans leur Free/Neuf/Live-Box. C’est un secret pour personne. De plus ces fournisseurs d’accès utilisent des logiciels libres aussi pour les infrastructures.

    Alors de deux choses l’une.. soit les prestataires jouent le jeux. Et jusqu’à preuve du contraire c’est assez loin d’être le cas. Soit les développeurs du libre vont tout simplement changer de méthode, et la GPL v3 va exactement dans ce sens.

    Free a effectivement fait qques efforts en aidant au développement de certains produit. Mais cela reste bien loin de ce que l’on peut attendre d’une telle entreprise.

    Alors que Mr Neil émettent des propos dédaigneux face aux représentants de la FSF c’est un fait, mais je pense que la FSF reste en France la meilleure représentation de la communauté, de plus comme certains développeurs de la communauté Francaise, je suis d’accord sur le fait que Free a encore du travail sur ce point. A titre d’exemple France Télécom (avec le projet Jabber par ex) a contribué beaucoup plus largement que l’équipe de Mr Niel. N’en déplaise à ce Monsieur de nombreux établissements récrutent des developpeurs libres.

    J’ai hate de voir la GPLv3, car j’ai hate de pouvoir l’utiliser.

  2. Tres bonne reponse de la part de Mr Niel!!!

    Il faudrait plus de personnes comme lui, qui n’ont pas peur de dire ce qu’il pense.

    Courage!

  3. Bonjour,
    je dis chapeau.
    Bravo.
    C’est tout bonnement splendide comme réponse : claire, nette et précise, avec un peu d’incisif…
    Si M. Linus Torvald ne veut pas passer son noyau sous la GPLv3 c’est qu’il doit bien y avoir une raison, non ?

  4. D’après Rani Assaf il n’y aurait pas tant de modifs que ça, voire pas du tout.
    Alors si c’est pour avoir le “code” de quelques scripts bash et de démarrage, pas sûr que ça intéresse garnd monde…

  5. Tres bien,
    si plus de monde pouvait dire ce qu’ils pensent comme ca, ca serait vraiment mieux….

    pour reprendre jkx, il n’y a pas que les fai qui utilisent un noyau linux, mais la quasi totalité des équipements de télécommunications actuels sont basés sur une version plus ou moins modifiés de linux .

    le truc, c’est que la GPL était jusque la supporté en grande partie par Linus Torvald, et que oui, forcement, ca aide a avoir un poids quand on est défendu par un nom comme ca, mais voila, comme le dit X Niel, la gpl 3, c’est de la m****e, même Linus les a envoyer chier et a déclaré que linux resterait sur gpl2, donc il leur faut un autre nom, ou a défaut, beaucoup de pub….

    je trouve juste désolant qu’ils s’attaquent a free qui héberge des miroirs pour presque tout les projets open source existant… (même si c’est aussi avantageux pour free (économie de bande passante))

  6. Ah… quand le monde du libre essaie de jouer à Microsoft… ben, ça donne du Microsoft : “si, si, ce sera mieux, puisque c’est déjà payant !”
    La FSF défend le libre : les utilisateurs finaux ne paieront rien; ce seront les développeurs… c’est mieux, c’est sûr 🙁

  7. le seul problème, c’est que par la suite, vont être inclus des DRM (y compris dans la freebox v5 pour le boitier TV) et que la GPL v2 ne mentionne rien du tout concernant ce genre de choses, alors que la v3, si.je n’ai pas vu trainer les sources modifiés en fonction du boitier tv sur leur ftp, pourtant…

  8. Comme quoi, les enjeux financiers arrivent parfois à corrompre les défenseurs du logiciel libre. Va falloir faire tomber quelques têtes aussi à la FSF.

    Ah oui, une dernière chose, Jabber c’est encore utilisé ?

  9. une preuve de plus de la disponibilité de Mr Niel, son intelligence et sa clairvoyance du marché haut débit en france n’étant plus à démontrer.

  10. Décidement, l’histoire se répète, a chaque nouvelle innovation de Free, on a des gens qui s’organisent pour les abattre ou leur casser du sucre sur le dos.

    Bon sang !! Mais c’est grâce à Iliad si ‘Internet en France est ce qu’il est aujourd’hui !!

    Merci Xavier, Merci les geeks de Free 😉

    Le peuple est avec vous !!

  11. @ davetheultimate stupidity : ouais pare exemple dans gtalk. C bien de jouer les gros malins mais bon parfois vaudrait mieux se taire

  12. Tape, tape, il en restera toujours quelque chose !
    La réponse etonne car dit plein de choses … fausses.
    Pas de busybox sur le http://ftp.free.fr et les fameuses distro ne sont que des liens vers des mirroirs.

    Personne n’a jamais demandé les sources de la freebox, celle-ci d’ailleurs ne sert a rien sans les dslam qui vont avec … Les codes modifiés pourrait etre utile pour voir comment on peut faire (how to code).

    Alors d’un coté XN ou rani disent “on a rien changé !” et de l’autre “on ne donne pas les codes” sous de fallacieux pretextes (ils pretent la fb mais en donne le droit d’utilisation …)

    Et puis cette histoire de complot contre free commence à lasser, non ?! Que XN lui meme en fasse mention est d’un pathetique …

  13. Il y a un point super important dans cette histoire qui n’est pas mentionné: La freebox est la propriété de FREE/ILIAD. Elle n’est pas vendue ou louée, elle est prêtée grâcieusement.

    Dans ce cas, je pense qu’ils font ce qu’ils veulent du code qu’il y a dedans vu que c’est LEUR apareil.

    Moi, quand je modifie du code GPL v2, je m’en bas les couilles de redistribuer les sources de mes modifications tant que les appareils qui les utilisent sont a moi!

  14. Mais c’est dingue… la seule question posé à Free a été “pourquoi vous n’informez pas que la freebox utilise du code libre ?”… il n’est pas question de GPL v3 ou de quelque dislocation de code.

    On parle de respect des droits d’auteur, d’une licence adopté par Free puisqu’en utilisant ces logiciels elle s’accorde à sa licence.

    2 ans que ça traine et XN joue les gros méchant qui monte sur ses grand chevaux sans même donner de pertinence à la première question: “pourquoi ne pas avoir informé les utilisateur de l’utilisation de logiciels libres comme le stipule la licence adoptée ?” (oui je répète la question je sais, mais il a pas l’air de l’avoir compris)

    2 raisons apparaissent en absence de réponse de Free:
    – soit ils sont idiots de refuser de donner cet information qui va à l’encontre de la loi
    – soit ils ont modifié le code source, et DOIVENT donner le code à qui le demande comme le stipule la GPL V2 (pas question de V3 ici que diable)

    Donc je suis désolé pour M.Niel, dénigrant les acteurs du libre qui tente aussi (comme Free) de faire un peu de pub, mais il est en tort depuis 2 ans.Donc soit il respecte la loi, soit il paye des dommages…

    Bordel mais c’est pas compliqué…

  15. Hello!
    Même si je suis pas d’accord avec la FSF sur le fait d’attaquer plutot que de promouvoir, il me parait évident que Free, quand la FSF le demande, devrait mettre en ligne le code source des logiciels modifiés embarqués dans leurs matériels. Ou du moins, les mettre à disposition des personnes qui en ont l’usage, même si techniquement ils ne pourront rien en faire, si ce n’est apprendre. En effet, reprogrammer une freebox contre le grès de son propriétaire, Free, serait quelque chose entre de la dégradation, de la désobéissance aux réglement d’utilisation, et du reverse ingineering. Et ce serait très facile pour Free de s’en apercevoir (MD5_sum).
    Les licences, et particulièrement les GPL, sont toujours contournables en jouant sur les mots (prêt, mise à disposition, etc…).
    Ce que j’attendrais d’une société comme Free, c’est justement qu’ils soient clairs et s’affranchissent de ces petitesses.
    Il est aujourd’hui évident que mettre en ligne les codes sources d’un logiciel ne met pas sa sécurité en danger (Même Microsoft commence à l’accepter, c’est dire…).
    L’image de Free ouvrant la voie provient justement du fait que les autres essaient de le copier, mais qu’il garde de l’avance.
    Le jour ou un concurrent copiera ses codes sources et les adaptera à ses besoins (fonctionnels et matériels par exemple), il devra dans tous les cas le mentionner, et ca, les concurrents préfèreraient perdre du temps à redévelopper des outils plutot que d’afficher : “Ce super logiciel que vous utilisez à été modifié à partir des sources de Free”.
    Ne pas jouer le jeu sur ca revient au même, à un degré différent, que mettre un brevet sur le concept de box, en tant que nouveau produit, il y a quelques années. Ils ne l’ont heureusement pas fait, et c’est ce qui a permis à la concurrence d’évoluer et de proposer des produits relativement intéressants (et de faire de Free un pionnier. Eh oui, s’il n’y avait personne qui l’avait suivi, il ne serait pas vraiment un pionnier…).

    Au fait, désolé pour le post peut-être un peu long…

    (et pour moi, malgrès ces quelques reproches, je trouve toujours que Free est la meilleure offre depuis bien longtemps)

    Cordialement,

    Brice

  16. Pingback: Orange publie le code source de la Livebox - Faiçal Le Presque Direct

Leave a Reply