Politique hypocrite de Hortefeux : Point sur l’immigration et les Sans papiers en France

Avec l’affaire que subit mon père (dont je vous parlais fin octobre) et qui a connu des rebondissements aujourd’hui (voir en bas de ce billet), il est clair que je commence à me rendre compte véritablement du problème des sans papiers et de l’immigration en France.

Ce problème parait simple à priori “Les étrangers dehors !” , “Les étrangers prennent notre boulot”, “Ces sans papiers sont des clandestins. Ils n’ont rien à faire en France” , “Il faut limiter l’immigration! Où va t’on?”

Mais finalement, non, les choses sont beaucoup plus compliquées et tristes que cela. Une très grande partie des Sans papiers sont en France depuis de très longues années, ont eu un métier, ont cotisé aux Assedic comme n’importe quel français. Ah non, finalement, pas comme n’importe quel français! Les Sans Papiers dans le monde du BTP ont eu des boulots qu’aucun français ne voudrait ! Aucun français n’accepterait de devenir manoeuvre et porter des centaines de kilos de gravats par jour ou déblayer d’énormes terrains !
Et là, tout le problème se pose…le gouvernement français a décidé depuis quelques années (sans doute pour pouvoir récolter les voix du FN) de stopper les régulation d’immigrés en France. Les stopper de manière brutale! Extrêmement brutale ! Pas de distinction entre les gens qui travaillaient depuis des années en France, ceux qui ont cotisé, ceux qui ont participé dans de nombreux cas à la construction de monuments publics, de la France. Aucune distinction pour ces gens là. Aucune reconnaissance quelconque !

Pourquoi ? Tout simplement parce qu’ils ne “sont pas français”. Mais je me pose une question “Qui est vraiment français ?”. Parmi nous , combien sont descendants d’immigrés ?
Je pense que nous serions bien choqué par les résultats. En tout cas, moi, je suis né en France mais mes parents ne le sont pas. Est ce qu’il faut pour autant de protéger de moi ? Est ce que le pays n’a pas à profiter de ce grand melting pot ? Evidemment que si…et nous sommes très nombreux à le penser.

On pourrait se dire que ces immigrés (voir la vidéo de Rue89 des bureaux de mon père) seraient peut être différents. Ils sont “noirs” (un peu plus que le président américain), ils parlent et écrivent mal le français (mais presque mieux que les skybloggueurs) mais ils veulent travailler, ils veulent vivre et ne sont pas là pour toucher les Assedic comme bon nombre de français faisant tout pour se faire licencier afin de toucher des mois de salaires en tant que chomeurs aux frais de l’état.

Ces gens destabiliserait peut être la France ? seraient des sous fifres d’Al Qaida ? Evidemment que non.

Comme je le disais, le travail de ces sans papiers dans le monde du BTP est un travail absolument horrible, extrémement difficile, extrémement fatiguant mais ces gens là y allaient toujours avec un grand sourire. Le sourire d’avoir pu participer à quelque chose avec les ressources dont ils disposent (leurs bras), fier d’avoir pu gagner leur vie légalement.

Je suis peut être indirectement atteint du Syndrome de Stockholm car mon père a vécu des mois absolument horribles pour lui personnellement et son entreprise. Est il normal que je dise du bien de ceux qui l’ont harcelé ?

Finalement oui, car ils ne sont pas responsables de la situation actuelle. La CGT les y a entrainé…la CGT qui, sans scrupule leur a demandé de dormir et manger par terre pendant des semaines pour essayer de faire évoluer une situation qui ne dépend pas de l’entreprise de mon père mais de l’Etat, ce même Etat qui, tout aussi sans scrupule, ne veut pas discuter.

Charles Pasqua aujourd’hui a jugé la politique d’Hortefeux d’hypocrite pour les raisons que je vous énonce ci dessus. Je vous laisse lire et écouter ses propos ici.

Je vais en citer une partie :

“Nous sommes dans une situation caractérisée par une certaine hypocrisie de tous les gouvernements
d’ailleurs sur ce problème d’immigration”, a enchaîné Pasqua. Pour lui, il y a en effet deux catégories d’immigrés, “notamment
tous ceux qui sont chez nous, qui ont un travail
régulier, qui participent au développement économique et qui sont là,
on aurait intérêt à un moment ou à un autre d’en tirer les leçons”.

Fin de citation

Voilà, c’était tout ce que j’avais à dire…M. Hortefeux, M. le Président, nous pouvons nous occuper de tous les problèmes du monde en s’occupant de politique internationale mais il faut d’abord s’occuper des gens qui se trouvent sur notre propre sol ! Ces gens qui attendent les bras croisés qu’on les “autorise” à travailler ! (alors que les candidats à ces postes manquent).

POINT SUR L’AFFAIRE DE MON PERE
Un jugement en référé a été rendu ce jeudi matin. Il a été convenu entre la CGT/Sans Papiers et Perfect Interim
-qu’un local sur 2 ne sera plus occupé du tout.
-que le local occupé ne sera occupé que la journée et jusqu’à 19h30 (les locaux étaient occupés jours et nuits, weekend compris avant)
-qu’un médiateur nommé par la justice servira à essayer de trouver une solution entre les Sans Papiers, la Préfecture et les agences d’Interim.

Les sans papiers ont quitté ce soir tranquillement et respectueusement les locaux en suivant à la lettre et sans la moindre constatation ce que la justice leur avait demandé. En espérant qu’une solution soit trouvée pour tous rapidement.

Pendant ce temps, le conseil de l’Europe critique Hortefeux sur un sujet très proche. Il le mérite bien le monsieur

Related Post

8 Comments

  1. Je ne vois pas comment on peut écrire ce genre de phrase “gouvernement français a décidé depuis quelques années (sans doute pour pouvoir récolter les voix du FN”
    Un gouvernement ne peut agir de cette manière pour récolter des voix. C’est comme si le gouvernement proposait la semaine de 30h pour récupérer les électeurs de gauche !

    “M. le Président, nous pouvons nous occuper de tous les problèmes du monde en s’occupant de politique internationale…”

    Et c’est peut-être bien de critiquer le gouvernement mais on peut le faire quand on habite en France.

  2. @Jeremie ==> content que ton père ait trouvé une solution avec la CGT. Cependant les sans-papiers et les syndicats ont-ils d’autres solutions que d’occuper des locaux d'”employeurs” pour faire reconnaître le lamentable état des choses concernant l’immigration “utile” ?
    @baptiste : si tu penses qu’on ne peut critiquer le gouvernement français que quand on habite en France, alors OK, je suis Français, d’aieuils Français et c’est en grande partie ce que je pense.

  3. ouh le bon gros pavé remplit de préjugés, de poncifs et de philosophie coco-gaucho digne d’un comptoir PMU 3 étoiles.

    Parmi les aberrations que je retiens :

    – “Les Sans Papiers dans le monde du BTP ont eu des boulots qu’aucun français ne voudrait !” (majuscule à Sans et Papiers, pourquoi ? c’est un titre de noblesse ?) : ça c’est un poncif aussi vieux que le Monde… et complètement faux. Aux dernières nouvelles il resterait quelques chômeurs en France, je ne vois donc pas trop l’utilité de faire venir des étrangers pour réaliser ces tâches. Sachant qu’il y aura donc soit le “français” soit l”étranger” qui se retrouvera sans boulot si on suit ta logique : cqfd, l’immigration aggrave le chômage (dans ta réflexion).
    Pour simplifier : chomage (situation actuelle) + immigration = encore plus de chômage… Ca s’appelle une règle logique.

    Je précise que je ne suis pas contre l’immigration du tout, au contraire, mais je suis franchement contre le genre d’arguments que tu avances.

    On continue…

    – “le gouvernement français a décidé depuis quelques années (sans doute pour pouvoir récolter les voix du FN)” : no comment, on commence déjà à percevoir une réthorique gauchiste classique : j’ai raison, ceux qui ne pensent pas comme moi sont des gros cons racistes.
    Marrant que les socialistes ne comprennent toujours pas que c’est ce genre de réflexion qui leur fait perdre les élections depuis 12 ans.

    – [Les étrangers] sont “noirs” : ignores tu que certains étrangers ne sont pas noirs, et que certains français pure souche sont noirs (ceux venant des DOMS par exemple) : ce que tu fais là s’appele une généralité et il me semble que dans ton imaginaire ce genre de réflexion est la propriété de “la droite” non ?

    – “[…] ils veulent vivre et ne sont pas là pour toucher les Assedic comme bon nombre de français faisant tout pour se faire licencier afin de toucher des mois de salaires en tant que chomeurs aux frais de l’état” : alors là très fort… C’est quoi ce raccourcis débile et raciste (oui même envers “les blancs” ou “les français” ce genre de raccourcis crétins s’appellent du racisme) ??? Tous les étrangers sont là pour travailler honnêtement et enrichir l’état alors que la majorité des français se font licencier pour toucher les assedic ?? Te rends-tu compte à quel point ce que tu dis là est complètement dénué de sens…
    En retournant la phrase : “Tous les noirs sont gentils et beaux, mais les blancs par contre il sentent mauvais et se sont des voleurs”. Ca te parait intelligent ? Moi non…

    Bon je pourrais continuer encore longtemps à citer ton article, ton parti pris crétin, anti-productif et juste insensé, mais ça me fatigue.

    On ne doit vraiment pas vivre dans le même monde, parce que moi je suis de droite vois-tu, mais je ne déteste ni l'”étranger”, ni “le français”, je ne le catégorise même pas. Je dis qu’il y a des étrangers qui sont des escrocs et des voleurs, tout comme il y des français qui le sont, il y a des étrangers qui sont parfaitement intégrés à ce pays, tout comme il y a des gens qui n’ont qu’un objectif : en tirer les avantages, le plus possible et le plus vite possible.

    J’essaye de ne pas faire de généralités, mais de regarder de manière pragmatique ce qui se passe, pourquoi ça ne va pas dans ce pays, qu’est ce qu’on peut faire pour que ça aille mieux. Je ne ferrais jamais de généralité comme tu fais, ni de raccourcis.

    Pas la peine de me répondre, je ne repasserai pas ici

  4. @Alain: Franchement, c’est une bonne question mais pour l’instant, la solution n’est ABSOLUMENT pas réglée pour les sans papiers. Rien n’a évolué d’un millimètre en 5 mois. La CGT doit gêner le préfet, le ministère de l’immigration, pas des entreprises qui ne peuvent rien faire. Je trouve ça clairement malhonnête en plus que de devoir faire souffrir des gens pas responsables d’une situation pour le bien d’autres.

    @Baptiste: Ah ? Quand on ne réside pas en France, on ne peut plus rien dire ? Pourquoi demande t’on aux résidents étrangers de voter dans ce cas ?

    De plus, je suis dirigeant d’une société FRANCAISE, je perçois un salaire FRANCAIS, je cotise EN FRANCE et je paye une grande partie de mes impots EN FRANCE.

    Ca suffit pour pouvoir parler ?

    @ : Bien la première fois que l’on pense que je suis de gauche !!! Incroyable ! Mes amis vont bien rire. Les clichés que tu me reproches sont justement des clichés que j’ai voulu mettre en avant. Evidemment que tous les étrangers ne sont pas honnêtes mais comme je le met en évidence, les français ne le sont pas plus.
    Sinon, pour le fait que le boulot des immigrés prend le boulot des français, il faut vraiment vivre sur une autre planète pour le penser. Si tu as des amis chomeurs, je te propose de les envoyer au 12 Bld Magenta (près de la Place de République). Des dizaines de postes de manoeuvres sont vacants…et les sociétés d’interim se battent plus pour trouver de la main d’oeuvre que des clients. Tu peux aller aussi dans quelques restos, il y a besoin de main d’oeuvre pour faire la plonge.

    Evidemment, je parlais que de ces boulots là…et il n’y a aucune raison de limiter les immigrés à des postes bas de gamme. Plusieurs métiers sont tendus en ce moment (allez trouver un vrai bon développeur informatique disponible) avec peu de ressources disponibles. Bon, la crise arrive..et cela risque de changer mais le problème dont je parle n’est pas nouveau.

    Tu ne veux pas repasser sur ce blog juste parce que je ne pense pas comme toi ? C’est beau d’être buté.

    Pour finir, je suis ni de droite, ni de gauche, ni du centre….J’ai un cerveau…et je réfléchis à chaque cas un par un. Les boeufs eux vont aller s’associer à des partis politiques pour laisser d’autres penser pour eux. Pas pour moi merci….

  5. C’est vrai qu’il faut penser par soi-même. Immergé dans un milieu bien-pensant je trouve cependant urgent de communiquer et de communier à l’aide de tout ce qui est partis, associations, sydicats: cela aussi donne un sens à notre pensée personnelle.
    Bon, je l’avoue: j’ai écrit ce qui précède pour réagir, et j’aurais pu réagir aussi bien en sens contraire, tant est riche et complexe tout ce qui touche à l’humain.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.