La CGT et les sans papiers continuent à occuper l’agence d’interim de mon père

Je vous en parlais déjà en juin mais la situation d’entreprise de travail temporaire a empiré depuis lundi dernier.

Je vous conseille de lire cet article attentivement qui que vous soyez afin de vous rendre compte de la situation Kafkaienne à laquelle peut faire face une entreprise française.

Petit historique

Le 16 juin dernier, des sans papiers menés par la CGT décident de manifester dans l’agence d’interim de mon père (Perfect Interim situé au 12 Bld Magenta à Paris). Raison: Mon père avait mis en fin de mission des salariés ayant des faux papiers suite à un nouveau décret du Ministère de l’immigration demandant une vérification accrue des papiers des travailleurs.

La police avait à l’époque évacué les locaux et les sans papiers continuaient à manifester devant le 12 Bld Magenta pendant tout l’été et jusqu’à lundi.

Le chiffre d’affaires de son entreprise à chuté très fortement depuis, sans que la préfecture de Paris ou le ministère de l’immigration ait bougé le moindre petit doigt pour essayer de débloquer la situation et faire évacuer les manifestants qui n’ont rien à attendre de cette agence d’interim.

Depuis lundi 27 octobre (lundi dernier), et après une mise en demeure de la CGT qui demandait  à mon père de signer aux sans papiers un CDD de 1 an et 1 jour et de payer la taxe ANAEM (etre 900 et 1600 euros par personne) sous peine d’occupation permanente des locaux, des dizaines de sans papiers occupent l’intérieur des locaux JOUR ET NUIT.

Il est évident qu’une agence d’interim ne fait pas de CDD et encore moins de CDD long comme ceux là.

La police est venue en début de semaine puis est repartie en prétextant
que la préfecture ne leur avait pas donné la permission de faire
évacuer les locaux.

Mardi dernier, le principal collaborateur du directeur de la police Nationale a joint mon père par téléphone en lui signalant les nouvelles directives concernant les entreprises de travail temporaire.

Mon père a demandé au représentant de la CGT de participer à cette conférence téléphonique.

Lors de l’annonce de ces nouvelles directives, il s’est avéré que celles-ci seraient durcies contrairement aux affirmations de ce représentant de la CGT. Malgré les différentes demandes afin de trouver une solution à ce conflit, la préfecture est resté sur sa position et a donc entrainé, un durcissement du conflit par la CGT qui souhaite faire indirectement pression sur le gouvernement.

Le point principal de ce durcissement est assez simple à comprendre: La préfecture demande un engagement écrit et ferme par l’employeur (société de BTP cliente de l’agence d’interim) de l’emploi de ces personnnes pendant plus d’un an au sein de LA MEME ENTREPRISE et également que cette entreprise paye la taxe ANAEM (destinée à financer l’étude des dossiers de ces sans papiers).

Evidemment, aucune entreprise n’acceptera. Elle n’en a aucun intérêt…et d’ailleurs, il serait choquant de voir que les sans papiers serait alors plus avantagé que les travailleurs français et européens interimaires qui peuvent perdre leur emploi d’une semaine sur l’autre.

Voici donc que des dizaines de personnes se trouvent dans des locaux, JOUR ET NUIT…et à harceler mon père et ses associés qui ne peuvent RIEN FAIRE.

La situation est donc bloquée mais ces tordus de la CGT continuent à occuper les locaux de cette agence ainsi que plusieurs autres sans aller manifester concrètement devant le ministère de l’immigration ou la préfecture qui sont les seuls à pouvoir résoudre ces problèmes.

Le plus choquant finalement, n’est pas spécialement ces manifestations mais le fait qu’aucun organisme public ne puisse venir sauver l’entreprise qui n’a fait que respecter la loi.  Cette même entreprise serait immédiatement sanctionné si elle recrutait ces sans papiers.

Malgré les appels incessants de mon père à ces organismes publics afin de dénouer la situation et éviter des affrontements entre les 200 intérimaires en mission (qui doivent venir se faire payer au sein de l’agence) et ces sans papiers, AUCUNE suite n’a été donnée à ses nombreuses demandes.

Monsieur le préfet de Paris, Monsieur le Ministre de l’Immigration, PRENEZ VOS RESPONSABILITES. Si ces personnes sont hors la loi, elles n’ont aucun droit d’harceler un entrepreneur. Si elles ne le sont pas, laissez les travailler normalement !  Vous êtes LES SEULS responsables de cette situation !

Voici les articles parues dans la presse cette semaine à propos de cette affaire (je la mettrais à jour au fur et à mesure)

Sans-papiers : des agences occupées (Le Figaro)
La crise ne touche pas les travailleurs sans papiers déjà précaires (20Minutes) (L’angle de cet article est vraiment bizarre d’ailleurs)
Salariés sans-papiers: plusieurs agences d’intérim occupées à Paris (Daily Bourse)

Mise à jour: Rue89/Eco89 sont passés à l’agence. Voici un article et ci dessous une vidéo de la situation

Related Post

13 Comments

  1. Quitte à choquer, une seul solution les deloger par la force en pleine nuit en prenant des gros bras…..
    l’etant ne faisant rien comme a son habitude….
    Ou alors une requete en urgence devant le tribunal administratif contre l’etat pour manquement a ces devoirs…. (maintien de l’ordre public, …) + 1 assignation de la cgt devant le tribunal de grande instance pour trouble a l’ordre public, empecehement de travailler….

    c’est fou ce pays quand meme

  2. Salut
    3 solution
    1. porte plainte contre la CGT
    2. S’ils sont la jour et nuit : ton pere est t’il assure incendie 🙂
    3. demenge les locaux dans un endroit discret avec un transfert d’apel et profites en pour faire des travaux d’entretien dans les locaux du type desinfection deratisation … les truc bien chiant quoi 🙂
    @+

  3. Malheureusement il n’y a pas grand chose à faire à son niveaau à lui, et bien évident pas de gros bras, ou autre solution de ce style. Il y a eu la même chose devant pas mal de Buffalo Grill qui avait embauché des sans papiers aussi. Je n’ai pas suivi les évènements par la suite.
    En tout cas bon courage

  4. “il serait choquant de voir que les sans papiers serait alors plus avantagé que les travailleurs français et européens interimaires qui peuvent perdre leur emploi d’une semaine sur l’autre.”

    Je suis totalement d’accord et je trouve ce genre d’évènement incroyable.
    La Cgt n’a aucune limite, ils sont pitoyables

  5. Bonsoir,

    C’est le même problème aux Champs-Elysées, des sans-papiers et la CGT occupent (ou ont occupées), le bistrot romain et le quick.

    La seule solution, des gros bras qui viennent des commandos ou des para…. pour les deloger de force….

  6. Mon père avait mis en fin de mission des salariés ayant des faux papiers suite à un nouveau décret du Ministère de l’immigration demandant une vérification accrue des papiers des travailleurs.

    Quand je lit cela je comprend que ton pere savait qu’il employait des travailleurs sans papiers. On ne peut pas toujours avoir le beurre et l’argent du beurre.

  7. Difficile de gérer ce genre de situation.
    Je pense que ton père doit arriver à convaincre le meneur côté CGT. Ne pas attendre grand chose de l’état à court terme.
    Garder en tête la négociation dans “Le cinquième élément”…

  8. @Ludovic : Tu lis mal… Il ne le savait vraiment pas. C’est la vérification par la préfecture qui a permis de déceler cela. Même les policiers ne savent pas détecter de faux papiers et l’agence payait les charges pour eux pendant des mois sans que les impots se demandent pourquoi des impots sont payés pour des fantomes.

  9. Je passe devant tous les matins et je confirme que ça a l’air d’être assez compliqué avec eux…

    Wait n’ see, j’espère que ça va tout de même se débloquer.

  10. Pingback: » Politique hypocrite de Hortefeux : Point sur l’immigration et les Sans papiers en France  » Jeremie Berrebi Blog - E-commerce , Shopping & Internet 2.1

  11. Le problème est critique pour ton père, et c’est révoltant qu’il fasse les frais des manquements de l’administration.
    Mais les gros bras n’ont jamais réglé l’affaire.
    Et quand je lis “il faut appeler les paras”, je me dis qu’il y a encore de sacrés débiles, je pensais pas qu’on les trouvait sur le net.
    -un entreprenaute, officier de réserve du IVème Bataillon de St Cyr Coetquidan –

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.