Fuzz condamné contre Olivier Martinez

Préparez vous les amis, ça va barder !

Toutes les infos sont repris à la une de 20minutes.fr en ce moment même

Si Fuzz a été condamné, Le Monde et l’AFP devrait l’être bientôt puisqu’ils annoncent en ce moment même la même information pour laquelle Fuzz a été condamné.

Non, je ne ferais pas de lien vers cette article.. Pas envie de faire la connaissance de l’avocat d’Olivier Martinez que je n’aime pas.

PS: Un article très intéressant qui essaye de montrer le bon côté de l’affaire pour Presse-Citron et le mauvais côté pour Olivier Martinez

D’un autre côté, Emmanuel Parody pense que les bloggeurs comme moi sont des crétins et demande une redéfinition du cadre juridique d’éditeur sur Internet (pour moi ce cas est déjà géré dans la LEN)

En attendant, le service de Presse Citron est down….Eric, tu veux pas rediriger ton domaine vers Zlio.com ? 🙂

Related Post

6 Comments

  1. Attention quand même à la condamnation pour avoir cité le nom de 2 médias dans lesquels est publié une information qui porte gravement atteinte à la vie privée de celui qu’on aime pas .

  2. Salut Jeremy,

    Je vois ton post avec retard. Juste pour dire que je ne te juge pas crétin sauf si tu fais partie de ceux qui ont glissé des insultes personnelles à l’adresse de OM dans le cadre du Google Bombing.

    Le Google Bombing n’est pas en cause ni même le principe d’une mobilisation collective mais l’initiative a clairement dérapé ce qui peut porter préjudice à celui qu’on veut defendre. C’est ça le problème.

    Sur le fond de l’affaire il y a aussi d’autres choses à dire. Je souhaite comme tout le monde qu’Eric s’en tire avec le miunimum de casse.

  3. Il est vrai que les notions d’hébergeur et d’éditeur ne sont pas très clairement définies mais attention avant d’en appeler trop rapidement à la loi. Une définition générale est aussi le moyen d’englober des situations assez diverses.

    En l’occurrence, diriez-vous que la Wikimedia Foundation est un hébergeur ? Pas sûr. Pourtant, ce statut lui a été reconnu dans une décision récente.

    En ce qui concerne Eric, il m’a semblé qu’il était encore possible pour lui d’espérer être qualifié d’hébergeur. Le juge a tout de même réussi la prouesse d’analyser le rôle de sa boîte, le rôle de l’admin, sans jamais mentionner l’intervention des utilisateurs de Fuzz. Un bon indice d’une vision un peu réductrice…

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.