Interview à ne pas manquer de Pierre Kosciusko-Morizet, PDG de PriceMinister

Ai-je besoin de présenter Pierre ? Dirigeant Priceminister depuis maintenant 7 ans, Pierre Kosciusko-Morizet a su avec ses associés fonder le N°1 des pure player Internet dans l’ecommerce. Je précise bien “avec ses associés” car j’ai pu en rencontrer quelques uns il y a quelques années et ait été marqué par leur professionnalisme.

Pierre est jeune (un an de plus que moi, ça reste jeune 😉 ) et, si vous avez eu l’occasion de le croiser au cours d’une conférence, n’a pas la langue de bois…ce qui, pour moi, est l’une des principales clés de succès dans notre milieu. Il dirige désormais l’Acsel (l’association qui vend des études par fax) et codirige l’Asic dont Zlio est l’un des membres aux côtés des plus grands acteurs du secteur.

Je ne vais pas m’étendre…Voici l’interview dont 90% des questions ont été proposées par les lecteurs de ce blog la semaine dernière ! (une vraie interview 2.0 en quelque sorte… 😉 ).

Cette interview fait partie d’une série d’interview d’acteurs de l’ecommerce que je vais vous proposer d’ici le salon Ecommerce Paris du 23 au 25 septembre prochain (n’oubliez pas de vous inscrire au cocktail)

Peux tu décrire ton parcours ?

Bonjour ! J’ai 31 ans, et suis pdg du Groupe PriceMinister, Président de l’ACSEL, et Co-Président de l’ASIC. Mon parcours est assez bref à raconter : après une première création d’entreprise pendant ma dernière année d’école (Hec), qui a échoué et que j’ai donc liquidée à l’amiable au bout d’un an (sans passif), je suis parti travailler un an aux Etats Unis dans un banque de crédit conso, qui initiait à l’époque – on était en 99-2000 – son développement internet. Puis je suis rentré en août 2000 pour créer PriceMinister.

Comment décris tu PriceMinister en quelques lignes ?

L’ambition du Groupe PriceMinister est de devenir le leader de l’intermédiation sur Internet en Europe (et pourquoi pas au-delà ensuite). Aujourd’hui, le groupe c’est bien sûr http://www.priceminister.com , leader de l’Achat Vente Garanti et 2ème site français de e-commerce, mais aussi http://www.priceminister.es, et bientôt http://www.priceminister.co.uk. Par ailleurs au travers de 4 acquisitions en 2007, nous sommes devenus leader de la petite annonce auto en France avec http://www.321auto.com, et http://www.auto-evasion.com, leader de la petite annonce immobilière avec http://www.avendrealouer.fr et http://www.lesiteimmobilier.com, et enfin leader de l’intermédiation sur le voyage avec http://www.planetanoo.com , http://www.voyagermoinscher.com, et http://www.billetmoinscher.com .
Notre métier d’intermédiaire est donc de mettre en relation des acheteurs et des vendeurs, pour différents types de produits (très variés sur PriceMinister, et aussi auto, immo, voyages dans le groupe), et pourquoi pas plus tard d’autres formes de mise en relation comme l’emploi, la rencontre, etc…

Pourquoi eBay n’a t’il jamais mis en avant son modèle Half.com (qui est à l’origine de l’idée de Priceminister) ?

Ils savent mieux que moi :-). Mon avis est qu’ils ont longtemps considéré qu’il est préférable de n’avoir qu’une seule marque, et que lorsqu’ils ont changé de stratégie à ce sujet, ils ont estimé qu’il était trop tard pour se lancer sur l’achat vente garanti, en tous cas en France.

Quels sont les facteurs clés qui ont permis le succès de Priceminister (concurrence, marché, hommes, conjoncture, positionnement, fonctionnalités, etc) ? (par Marc Thouvenin)

Difficile à dire, franchement… disons que nous répondons bien je pense aux trois “pilliers” de la distribution que sont Prix/Choix/ et Service : beaucoup de choix grâce à la mise en vente gratuite, un prix fixé par les vendeurs qui est “juste” car “marché sans friction” en terme de théorie économique (libre concurrence entre les vendeurs, mise en vente gratuite donc capacité à adapter son prix régulièrement, etc..), et un service qui est bon grâce à notre rôle de tiers de confiance (nous garantissons à l’acheteur qu’il aura son produit, sinon on le rembourse, et assurons le paiement au vendeur).

Bien sûr, tout ça a aussi fonctionné parce que la concurrence était assez peu présente (en août 2000, l’internet était pour ainsi dire…calme), parce que j’ai la chance d’être entouré d’une très belle équipe, très soudée (4 co-fondateurs présents au bout de 8 ans, c’est exceptionnel), et aussi peut-être parce que le site répond à une tendance de fond : on est de plus en plus dans l’usage et moins dans la possession d’une part, et le pouvoir d’achat (et donc aussi le pouvoir de vente) deviennent des préoccupations de plus en plus fortes d’autre part.

Nous avons peut-être aussi réussi parce que nous n’étions pas pressés : on continue à adorer ce qu’on fait, à s’amuser, et à regarder loin tout en faisons beaucoup attention aux détails…

Que réprésente PM en chiffres : PDM, CA, bénéfices nets etc..? (par Jonathan E)

Je ne peux que donner des chiffres liés à l’activité : nous sommes 180 salariés dans le groupe, sommes très rentable et en très forte croissance (nettement supérieure à la croissance du e-commerce en général), avons 120 millions de produits en vente en France (le choix le plus large au monde…) avons plus de 8m de membres en France, et près de 2m de visiteurs uniques par jour en France.

Est ce que le modèle Priceminister a été successful des son lancement ou avez vous du le peaufiner pour le voir décoller?

Le lancement en janvier 2001 a été particulièrement calme… Et la totalité des indicateurs sont restés très bas jusqu’à juin 2001 (visites,transactions, pages vues, nouveaux membres, etc..). Puis en juin 2001, sans qu’on sache exactement pourquoi, ça a commencé à décoller, et on est rentré dans une phase de croissance de 30% d’un mois sur l’autre, qui a duré plus de 2 ans.

On a beaucoup peaufiné le modèle ensuite, en développant de nouveaux services pour nos membres, en lançant de nouvelles catégories de produits, en travaillant l’ergonomie, mais la base du modèle est restée la même : mise en vente gratuite à prix fixé par le vendeur, et garanties apportées aux acheteurs et aux vendeurs.

Pourquoi avoir choisi l’Espagne pour le développement l’international et quels seront les prochains pays visés et pourquoi ? (par Marc Thouvenin)

L’Espagne nous paraissait très prometteur car c’est un pays de taille importante, avec beaucoup d’internautes mais pas encore beaucoup d’acheteurs sur Internet. Nous sommes contents de notre lancement, même si nous constatons que le e-commerce en Espagne reste un marché beaucoup plus petit que la France pour le moment. Ensuite nous ouvrirons l’Angleterre, car c’est le plus gros marché en Europe et que nous pensons maintenant avoir les moyens de nous imposer là-bas.

Quels sont les plans de PM dans les marchés internet émergents (Chine, Inde etc..) ou alors s’ils y sont déja présents quel % de leur activité cela représente-t-il ? (par Jonathan E)

Pas encore de plans pour ces pays-là, nous voulons d’abord couvrir l’Europe de l’Ouest.

Comment vis tu la concurrence désomais frontale de deux poids lourds comme RueDuCommerce et Pixmania ? Ca en fait du monde en France sur le marché de l’intermédiation, non ? (par Daniel Broche)

Je pense pas qu’ils soient de vrais concurrents dans la mesure où ces activités sont très annexes pour eux, alors qu’à mon sens il s’agit d’un metier à part entière, très différent de leurs activités d’origine. Par ailleurs, ça fait en effet beaucoup de monde je trouve, pour un marché à tendance oligopolistique, donc pour moi le sens du marché c’est plutôt une concentration qu’un éparpillement.

Est-ce que Price prévoit une stratégie de comm off-line plus large que les affichettes dans le métro ou est-ce que c’est suffisant en terme de ROI pour l’instant? (par Fabio)

Internet nous paraît être de très très loin le media le plus adapté pour nous, donc nous faisons quelques tests en off-line, mais n’avons pas prévu de gros investissements hors internet (qui est encore extrêmement peu cher par rapport aux retours, profitons en avant que les marques off-line s’en rendent compte et fassent monter les prix !!).

Du coup, est-ce que Price fait une communication sur une zone géographique plus ciblée qu’une autre (IDF)? (par Fabio)

sur http://www.321auto.com et http://www.avendrealouer.fr , oui bien sûr, en fonction de notre stratégie commerciale. Sur Price, pas à ma connaissance.

Quelle est la stratégie de référencement naturel au sein de PM ? (par Olivier Levy)

. Totalement externalisée en agence ? Internalisée ? Si oui, combien de personnes ?

nous avons une double stratégie, à la fois interne et externe, car nous pensons utile d’avoir un oeil extérieur mais aussi des équipes qui sont proches des développements que nous faisons. il y a plusieurs personnes, mais l’équipe est commune à tous les sites du groupe.

. Une équipe référencement naturel pour tout le site ou par département produits ? (Livre / Musique / Son-Vidéo…)

une pour tout le groupe, avec une collaboration importante avec les équipes techniques de chaque filiale, donc pas de spécialisation produits mais par site.


. Vous arrive-t-il de modifier des fiches produits pour Google, ou laissez-vous les fiches inchangées (comme le fait eBay) ?

nous ne modifions rien pour Google ! nous avons la chance d’avoir un site qui a beaucoup de contenus (120millions de produits en vente…), donc pas besoin de faire des pages “exprès” pour les moteurs. D’ailleurs je ne suis pas sûr qu’ils aimeraient ça :-))

Enfin, est-ce que PriceMinister prévoit d’exploiter l’aspect communautaire avec les PriceMembers (ouverture d’un blog ou projets plus ciblés…) ? (par Fabio)

Nous réfléchissons à beaucoup d’idées en ce sens, ça a toujours été un élément essentiel de notre développement : globalement les membres font plutôt les choses mieux que nous, donc le plus d’outils on leur donne, le mieux ça marche!

Bientôt une application PriceMinister sur l’iPhone ? (par Jean Dimitri Dewavrin)

Je n’en ressens pas le besoin pour le moment, mais dès qu’on verra de gros volumes, on ira à fond. Pour nous, encore le tout début de l’internet mobile…

De façon plus générale, quelle est ta vision de l’internet mobile et les impacts sur ton métier ? (par Jean Dimitri Dewavrin)

cf question précédente : le mobile va être énorme pour nous comme pour tous les sites internet je pense, mais pas forcément tout de suite, et pas forcément de la manière qu’on croit : lorsqu’on a un pc en permanence connecté sur nous, est-ce de l’internet mobile ou juste de l’internet.. mobile ?? ….

Les sites de troc comme Cinetroc ou Troczone sont-ils des concurrents pour PriceMinister ? (par Jean-Christophe)

Je les connais mal, mais je dirais que d’une certaine manière oui : on peut acheter, vendre, troquer, etc… donc tous ces modèles sont concurrents quelque part. Ce qui est important c’est d’avoir la taille critique sur son marché.

PM ira t-il sur le marché de l’art et des collections? (par Patrick)

OUI : sans hésitation, et on y travaille!

Diversification possible vers les enchères ? (par Patrick)

bof. Les enchères sont très utiles pour les produits vraiment très chers ou vraiment très rares. Pour tous les autres, on n’a rien inventé de mieux que le prix fixe je pense :-))

Quelle est la stratégie d’investissement de Priceminister ? Stratégie Croisssance externe ? (par Florent)

On investit à l’étranger cf questions précédentes. Côté acquisitions, nous sommes intéressés par des sociétés dont le métier est l’intermédiation sur internet, qui sont en forte croissance, rentables, qui sont leaders sur leur marché ou qui peuvent le devenir avec l’aide du groupe, et dont le management est bon et très motivé !

Sur Priceminister, un grand nombre de vendeurs sont particuliers ? Ne penses tu pas que la concurrence entre particuliers et professionnels est déloyale? (les particuliers ne payant pas de TVA)

On a environ 1/3 pro et 2/3 particuliers.
Je trouve que cette question est bizarre en fait 🙂 : on ne peut pas vraiment comparer un professionnel, qui a acheté un objet dans le but de le revendre pour réaliser une marge, et qui va certe payer de la tva, mais aussi déduire celle qu’il a payé sur son prix d’achat , à un particulier, qui ne déduit pas la tva sur son prix d’achat (forcément), et revend un produit dans le but le plus souvent de faire de la place chez lui. Ce qui est important en revanche, c’est que la frontière entre particuliers et professionnels soit suffisamment claire pour qu’il n’y ait pas d’ambiguité. Dans la réalité, c’est souvent assez simple, et peu de gens se demandent vraiment s’ils sont professionnels ou particuliers.

Nous avons beaucoup entendu parler des procès pour contrefacon d’eBay ? Quelle est ta vision sur cela? Est il si normal de faire porter la responsabilité des contrefacons à des intermédiaires ?

Je pense qu’il est du ressort de l’intermédiaire de faire ce qu’il peut pour limiter la contrefaçon sur son site, et il y a beaucoup de moyens pour cela. En revanche on ne peut clairement pas être responsables au-delà de ce qu’il est possible de faire à notre niveau. De notre côté, nous prenons ce sujet très au sérieux pour protéger à la fois les PriceMembers et les marques, et ça se passe plutôt très bien !

Quelle est l’ambition de Price pour les 2 prochaines années ? (par Marc Thouvenin)

Nous serons je pense un acteur de référence du e-commerce dans la plupart des pays d’Europe de l’Ouest, le leader de l’intermédiation en Europe, et aurons continué à croître plus vite que le marché sur chacun de nos business !

merci à tous , et à Jérémie pour son blog !!!!

Related Post

10 Comments

  1. @Olivier : 1000 fois désolé Olivier. C’est de ma faute….Elle a du sauté quand j’ai agrégé les questions. Je viens de l’envoyer à Pierre. En espérant qu’il trouvera du temps pour y répondre…

  2. Pingback: » Interviewez Pierre Kosciusko Morizet, PDG de PriceMinister  » Jeremie Berrebi Blog - E-commerce , Shopping & Internet 2.1

  3. Pingback: » Interviewez Pierre Kosciusko Morizet, PDG de PriceMinister  » Jeremie Berrebi Blog - E-commerce , Shopping & Internet 2.1

  4. bon alors, je vais être honnête, j’ai pas lu l’interview, et pierre ne m’intéresse pas vraiment, mais je suis raide dingue de sa soeur, alors s’il y a moyen de moyenner pour la rencontrer, je suis prêt à être d’accord avec tout le monde pour une fois 🙂

  5. Pingback: » Les articles incontournables de la semaine - Wizishop Blog

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.