Interview de Shamir Ramjan, Boss de Flickr France

Aujourd’hui, j’interviewe Shamir Ramjan qui dirige Flickr en France.(Son compte Flickr est ici et son site perso est là)

Shamir fait partie des rois du 2.0 et suit depuis des années toute l’actualité du secteur. Il était auparavant responsable de tous les services de communication chez Yahoo France (pas un petit poste). J’ai rencontré Shamir plusieurs fois et à chaque fois, j’ai pu apprécié sa gentillesse et son expertise de haut vol.

J’ai voulu l’interviewer afin de nous faire un point sur Flickr alors que les réseaux sociaux tels que Facebook sont en train d’exploser et que Google dispose de Picasa. La question de l’organisation d’une entreprise internationale avec des filiales par pays est aussi très importantes pour tout entrepreneur. Mais comment fait Flickr ?
Shamir nous détaille aussi les différences entre les comptes gratuits et payants de Flickr.

Shamir en a profité pour vous proposer un super cadeau.

Les 25 45 premières personnes laissant un commentaire sur ce blog auront le droit à un compte Flickr Pro gratuit pendant 1 an ! Sympa non ? (1 compte par personne)

On arrête de jouer…Interview…

Comment définir Flickr en quelques mots ?

Le service fondé en 2004 par le duo Caterina Fake & Stewart Butterfield a dépassé le simple cadre d’un service d’hébergement et de partage de photos en ligne. L’expérience Flickr peut se résumer ainsi : partager vos photos (et vidéos) et explorer le monde.

Comment es tu entré chez Yahoo ?

C’est une longue histoire que j’ai un parcours web assez atypique ayant avant tout une formation ultra scientifique mais j’ai démarré chez Yahoo! en 2000 à l’époque où la bulle (oui la première et dernière..) était à son maximum et aussi sur le point de céder. Le contexte général du marché en France et aux Etats-Unis était assez stimulant pour les entrepreneurs – y compris chez Yahoo! où nous jouissions alors de plus de liberté. J’ai travaillé avec le service client avant de prendre la main sur les produits de communications (webmail, messagerie instantanée, voip, photos, agenda) pendant quelques années.

Depuis le début 2007, j’ai rejoins l’équipe Flickr où j’ai pris le contrôle du service pour la France et le marché francophone.

Combien de personnes gèrent Flickr en France ?

Je suis seul en France mais pas tant que cela car nous travaillons dans une organisation matricielle où je travaille en étroite collaboration avec une équipe marketing à Londres et le HQ à San Francisco. La gestion et la maîtrise du développement de Flickr exige un vrai travail d’équipe à un niveau européen et mondial. Les 54 millions de membres qui constituent les communautés Flickr ne sont pas isolées mais interagissent de plus en plus entre eux au travers des groupes de discussion et tous les outils que nous mettons à leur disposition pour organiser et diffuser leur contenu.

N’oublie pas que Flickr est d’abord et avant tout une plate-forme de partage de photos « globale ». Les plans de développement impliquent l’adhésion et les efforts de tous les pays à la fois. Chaque nouveau lancement est dorénavant synchro (exemple : le lancement de la vidéo il y a quelques semaines).

Difficile de gérer une filiale lorsque le produit est réellement développé aux Etats Unis ? Quel est ta marge de manœuvre ?

Non je ne suis pas d’accord avec toi-même s’il y a évidemment des contraintes liées à ce type d’organisation.

Mes responsabilités aujourd’hui sont multiples pour développer Flickr sur le marché francophone (et pas seulement la France) : la stratégie marketing spécifique de Flickr, le business développement avec l’idée de nouer des partenariats clés, la stratégie du community management primordial avec une communauté francophone solide & engagée, la comm RP et bien sur un dialogue constant avec l’équipe développement US pour l’intégration et le bon choix stratégique sur les futures évolutions du produit.

On a tendance à croire que Flickr est une énorme structure mais ce n’est pas le cas, nous travaillons encore (ou presque) comme une petite entreprise avec une équipe réduite (environ 50 dans le monde) et brillante. Ce format nous permet de rester flexibles et hyper réactif par rapport au marché.

Peux-tu détailler la différence entre l’offre gratuite Flickr et l’offre payante Flickr Pro ?

L’offre Flickr continue de s’enrichir au fil des mois sur la partie Pro & Gratuite du service.

Voici les avantages d’un Compte Flickr Pro :

* Transferts de photos illimités (20 Mo par photo)
* Transferts de vidéos illimités (90 secondes max)
* Espace de stockage illimité
* Bande passante illimitée
* Albums photos illimités
* Archivage des images originales en haute résolution
* Possibilité de remplacer une photo
* Publiez vos photos ou vos vidéos dans un grand nombre de pools de groupe (jusqu’à 60)
* Navigation et partage sans publicité
* Statistiques sur le décompte des affichages et les références

Et compare toutes ces possibilités à celles d’un compte gratuit :

* Transferts limités à 100 Mo par mois (10 Mo par photo)
* 3 albums
* Affichage de la galerie limité aux 200 images les plus récentes
* Publiez vos photos dans 10 pools de groupe maximum
* Accès seulement à des images plus petites que l’original (redimensionnées) (mais les originaux sont sauvegardés au cas où vous passiez au compte pro)

Le tarif d’un compte Flickr pro est de 24,95 USD par an. Pourquoi payer en dollar et pas en euro ? On envisage d’élargir les possibilités de paiement en ligne (la méthode de paiement via l’excellent Paypal est disponible) dans un futur assez proche. C’est une question de quelques semaines.

Quel est la particularité de Flickr par rapport à d’autres services de partage de photos (Facebook et Picasa) ?

Flickr a révolutionné la photographie en ligne tout en profitant comme ses concurrents du passage très rapide au numérique du parc d’appareils photos (plus d’un foyer français sur deux possède un appareil photo numérique en France). Mais le service a su dépasser la problématique du stockage en ligne et gagner un autre pari plus audacieux : privilégier le partage et l’échange grâce à des outils d’indexation sociale innovants.

Le service est devenu aujourd’hui l’un des sites communautaires les plus dynamiques du Web, c’est une véritable porte d’entrée qui permet de partager ses instants de vie avec ses proches et ses contacts.

Créer des albums, ouvrir des classeurs, le tagguer des photos… Rien n’a été oublié pour faciliter la mise en ligne, l’organisation et la recherche des photographies numériques prises sur des lieux de vies ou de vacances. Il est même possible d’explorer les photos (et maintenant des vidéos) sur une carte du monde grâce au geottaging ou de butiner dans notre base de donnée qui compte plus de 2 milliards de photos… la page Explorer répertorie met en avant les plus belles photos de Flickr.

Cette richesse (outils, réseaux & communautés) différence Flickr de ses concurrents directs. Mais ce n’est pas tout car Flickr donne à présent accès aux internautes à des fonds documentaire de hauts lieux culturels dans le cadre du programme pilote « Commons ».

Cette initiative s’inscrit dans le cadre du projet « Flickr Commons », qui marque la volonté de démocratiser l’accès à la culture et à ses nombreux trésors cachés, notamment des archives photo publiques, et permet aux utilisateurs d’enrichir cette collection grâce à leur contribution. Nous avons lancé par exemple un premier partenariat avec la bibliothèque de Toulouse en France cette semaine.

Combien de photos postées depuis la France sur Flickr ?

Je ne peux malheureusement pas donner des détails sur les chiffres France vs Monde mais sache qu’il y a actuellement plus de 2.5 millions de photos uploadées chaque mois sur Flickr et la contribution de la communauté française (1.265 MM Utilisateurs Uniques, source Comscore, Mai 2008) est loin d’être négligeable tant au niveau de la quantité que de la qualité. La communauté France a progressé de + 127% en un an… je te laisse imaginer un peu la tendance actuellement sur les volumes de publication.

Combien d’abonnés payants à Flickr Pro en France ?

Motus 🙂

Que donne votre nouvelle expérience dans la vidéo ?

Elle est très positive et conforme à nos attentes. Nous n’avons jamais souhaité positionner Flickr sur le même marché que Youtube/DM mais proposé à la communauté d’utilisateur un nouvel outil pour partager leurs instants de vie sur leurs Flickr. La fonctionnalité a donc été pensée dans ce sens uniquement. Vous ne saviez pas où déchargez le contenu vidéo (plutôt court) de votre APN sur le web avec un maximum de sécurité, vous pouvez maintenant le faire simplement et rapidement sur votre compte Flickr. L’expérience utilisateur est exactement la même que pour la photographie.

L’arrivée de la vidéo sur Flickr a soulevé pas mal de remous au sein même de la communauté et nous avons essayé de gérer ses résistances légitimes ou non en restant à l’écoute de nos utilisateurs. Cela a toujours été la philosophie de l’équipe et le restera encore très longtemps. Le positionnement de Flickr va continuer à évoluer du service communautaire de partage de photos bien connu vers cet outil facilitant l’échange rapide pour son utilisateur – témoin d’une société en pleine évolution, véritable regard sur le monde.

Quelles sont les innovations que l’on va découvrir sur Flickr au cours des 12 prochains mois ?

La feuille de route 2008 est très chargée (interface, fonctionnalités et infrastructure). Je travaille personnellement sur l’intégration de nouveaux partenaires clés en Europe/France mais vous devriez voir arriver de belles surprises sur Flickr dans quelques semaines. Je n’en dirai pas plus… mais vous allez apprécier.

Flickr dans 5 ans, ça sera quoi ?

Je crois que la question importante est de se demander à quoi ressemblera le web d’ici à 5ans et comment un service tel que Flickr pourra se déployer sur les nouveaux marchés et nouveaux points d’accès de l’internaute. Le mobile reste une priorité incontournable et nous serons tous (si ce n’est pas encore le cas de l’internaute moyen) des internautes itinérants dans quelques années. Le challenge pour Flickr sera de proposer des solutions de partage et d’échange multicanaux pouvant répondre à une demande et des exigences de plus en plus pointues.

C’est aussi une tendance actuelle sur Flickr mais qui devrait s’accentuer au cours des prochaines années, le contenu va devenir de plus en plus quali et pas seulement à cause de l’amélioration des appareils boosté par un marché de la photo numérique en pleine forme mais aussi par le biais d’une exigence nouvelle au sein de la communauté Flickr. On publiera peut être moins pour échanger mieux avec son réseau et ses cercles d’amis. Le besoin d’échanges et de reconnaissance est toujours vivace sur le service.

Le service va bien sur évoluer afin de donner d’avantage la parole à la communauté Flickr et plus de visibilité sur les différentes interactions entre l’utilisateur et son réseau.

Sans dévoiler des secrets jalousement gardé par l’équipe, on étudie différentes pistes pour améliorer l’expérience utilisateur et donner plus de clarté à sa page d’accueil Flickr. Je n’en dis pas plus, on vous prépare quelques surprises.

Related Post

76 Comments

  1. je suis dégouté de ne pas être dans les 45 car j’adore flickr !!!
    Peut-il y avoir une exception à la règle ?
    S’il vous plait….
    Viva flickr !

  2. s’il vous plait Mr Flickr, vous pourriez pas augmenter le nombre de compte pro accordés ?…;)jusqu’à 57 par exemple ;-))) ce serait trop chouette !!!merci par avance

  3. J’arrive toujours trop tard…
    Ô rage ô désespoir, ô lag des readers de news ennemis…
    Merci beaucoup en tout cas pour le cadeau 😉

  4. Bonne interview, s’il n’est pas trop tard je suis preneur pour un compte pro 😉

  5. flickr est une des premières applis “2.0” que j’ai pu essayer, et je n’en reviens toujours pas de l’addiction à ce service, on peut y passer des heures. Que ce soit en termes d’ergonomie, de qualité des photos, d’utilisation des tags, des notes sur les photos, de la vivacité de la communauté etc, c’est vraiment un service de très grande qualité, qui a su rester éloigné de tous les problèmes de “spam par la surabondance de contenu sans intérêt” que l’on trouve sur youtube et facebook. Un des services qui tient et va tenir dans la durée, enfin je l’espère…

    Mmmh et si c’est pas trop abuser et qu’il en reste, j’ai un ami qui vient de s’acheter un reflex et je pense qu’un compte pro lui ferait plaisir 😉

  6. Je n’ai finalement pu en avoir que 45…Désolé pour les autres…ca sera pour une autre fois… 🙁

    Les coupons viennent de partir ce lundi matin à 9h50. Checkez bien vos dossiers Spam car certains d’entre vous (notamment les adresses gmail) l’ont reçu en Spam.

    En cas de probleme, contactez moi…

  7. Pingback: » Vous n’avez pas reçu votre code Flickr Pro ?  » Jeremie Berrebi Blog - Shopping, E-commerce & Internet 2.1

  8. arf c raté pour moi aussi… dommage ! Interview très interressante. Si un jour tu as d’autres places… 😉

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.