A propos de la soi disant lapidation d’un chien en Israel

Jun 19

Les débilités anti religieuses ont atteint leur paroxysme en Israel cette semaine avec la publication de plusieurs articles affirmant qu’un chien errant aurait été condamné à la lapidation par un tribunal rabbinique de Mea Shearim.

Cet article a été reproduit et amplifié par de très nombreux médias à travers le monde. Je vous laisse lire un prochain article qui paraitra dans le prochain numéro de Kountrass (Magazine Juif orthodoxe dont je suis très proche) qui a surtout la particularité d’avoir son siège à…Mea Shearim.

Nous n’avions vraiment aucune raison de faire part d’une nouvelle aussi stupide que celle de la lapidation d’un chien à Jérusalem, si elle n’avait pas fini par paraître dans les journaux français non-juifs (Dernières Nouvelles d’Alsace, ou sur le site de 20minutes.fr, à partir d’une nouvelle parue sur celui de Yedioth A’haronoth).

On y apprend qu’un chien s’est introduit dans la cour d’un tribunal rabbinique, et a refusé de manière intempestive de sortir. Les juges en auraient été surpris, mais se sont souvenus que plusieurs décennies auparavant un avocat s’était mal conduit envers eux, ils auraient donc décidé que ce chien n’était autre que le gilgoul de cet avocat, et auraient… fait appel à des enfants pour le lapider sans autre forme de procès !

Toute personne au fait de la Halakha comprend de suite que cette nouvelle est totalement aberrante : qui peut-il se permettre de décider qu’une âme s’est réfugiée dans un quelconque animal, et même si cela était vrai, à quel titre devrait-on lapider cette pauvre bête, et, qui plus est, par l’intermédiaire d’enfants – auquel on apprend au passage à être cruels ! Cette nouvelle fantastique a du reste amené l’un des organismes de défense des animaux à porter plainte contre cette instance rabbinique…

Mais la vérité est bien plus simple : le directeur de cette cours rabbinique a fait savoir qu’en effet ce chien n’a pas voulu partir, et nos rabbins ont tout simplement fait appel aux services municipaux pour prendre cet animal, ce qui a été fait…

Quant aux media israéliens, l’un d’entre eux a tout de même présenté ses excuses au rav incriminé… Une telle bêtise, qui a fait entre temps le tour du monde, est tout de même peu pardonnable !

Pour les personnes pouvant lire l’hébreu, voici l’Erratum de Maariv à propos de cette rumeur (voir traduction ci dessous). Erratum extrêmement bien caché dans les pages du quotidien….De toutes façons, le mal est fait. Je vous laisse consulter Google News pour vous rendre compte à quel point l’info a été reproduite sans aucune vérification. (Typique du journalisme de ne rien vérifier… j’en suis témoin tous les jours)

Merci de diffuser ce message le plus largement autour de vous afin que cesse cette rumeur odieuse et débile.

Mise à jour : Merci à Jonathan pour la traduction complète de l’Erratum de Maariv

L’Erratum publié le 15/06 par le Maariv :

« Le 3 Juin 2011, nous avons publié une information intitulée “Mea Shearim: la Cour rabbinique ordonne de lapider une chienne”. Dans l’article en question, nous avions rapporté une plainte déposée à la police par la SPA contre le Tribunal civil rabbinique de Jérusalem. Nous avions en outre mentionné que le juge, rav Yeochoua Levin, avait formellement nié une quelconque plainte.
Le rav tient a précisé : « il n’y a aucun fondement quant à la violence à l’égard des animaux, tant selon la loi juive que selon la logique ! ». Il explique que des employés des services municipaux sont simplement venus évacuer la chienne du Tribunal. Le titre de la dépêche ne reflétait donc pas l’histoire dans son entièreté et nous nous excusons auprès du Tribunal rabbinique ainsi que ses membres pour la peine occasionnée ».

5 comments

  1. Jonat /

    L’Erratum publié le 15/06 par le Maariv :

    « Le 3 Juin 2011, nous avons publié une information intitulée “Mea Shearim: la Cour rabbinique ordonne de lapider une chienne”. Dans l’article en question, nous avions rapporté une plainte déposée à la police par la SPA contre le Tribunal civil rabbinique de Jérusalem. Nous avions en outre mentionné que le juge, rav Yeochoua Levin, avait formellement nié une quelconque plainte.
    Le rav tient a précisé : « il n’y a aucun fondement quant à la violence à l’égard des animaux, tant selon la loi juive que selon la logique ! ». Il explique que des employés des services municipaux sont simplement venus évacuer la chienne du Tribunal. Le titre de la dépêche ne reflétait donc pas l’histoire dans son entièreté et nous nous excusons auprès du Tribunal rabbinique ainsi que ses membres pour la peine occasionnée ».

  2. Jonat /

    Je dois dire que le nombre de sites d’info qui ont repris cet hoax m’a donner le vertige ! je n’arrive plus à les compter…

    Les Italiens s’y sont mis aussi sur tous leurs sites d’info et les plus sérieux, Corriere della Sera, Libero, même au 20H de la TG2 !
    Les Belges et les Suisse : La Dernière Heure, 7sur7, RTL, RTBF, Skynet, La Meuse, Le Matin, TDG…
    Chez les anglophones, je n’ai pas été voir… hormis la BBC, le Telegraph et le Time, tout de même !
    Les Français, c’est devenu un classique : pratiquement tous les sites d’info du web : Libération, Le Figaro, Le Nouvel Obs, Entrevue, 20minutes, Slate, Mediapart, L’Orient, L’Alsace, Le Dauphiné, Sud Ouest, Alterinfo… et j’en passe !
    Tous les sites pro-palestiniens dont Alain Soral…
    6 articles sur LE POST, et je compte même pas les centaines de blog et les centaines de forum créés sur ce sujet…

    Mais le plus effrayant dans cette histoire, ce sont les milliers de commentaires que j’ai pu dénombrer dans les différents sites… les milliers de partages sur Facebook et Twitter avec leurs nombreuses réactions… d’une haine indicible à vous donner envie de vomir… je reste choqué par ce déferlement de haine antijuive (et on parle pas de politique d’Israël là !) pour une histoire d’un chien qui – d’après la version originel de l’hoax – aurait finalement échappé à quelques farfelus !

  3. Jeremie Berrebi /
  4. Jonat /

    L’AFP a ENFIN envoyé cette Erratum aux médias français:

    ATTENTION – ANNULATION: Merci annuler cette dépêche du 17 juin, basée sur une fausse information rapportée par des médias israéliens. Pas de nouvelle version ///

    Quelques médias ont effacé ou modifié leur article…

    Il vient hélas après une vague extraordinaire de haine antijuive incontrôlable et incontrôlée !

  5. Jeremie Berrebi /

    Je savais que l’AFP allait l’annoncer.

    Je ne trouve pas cette info en ligne…Tu as des liens ?

    Je tente depuis ce matin de faire changer le contenu de YNet mais je n’y arrive pas encore!!

Leave a Reply