Le Crédit d’Impôt Recherche reste encore intéressant en 2011

Jan 13

La France et ses partenaires européens, ont mis en place un cadre favorisant la recherche grâce à des aides directes et des allègements d’impôts.

Depuis 1983 le CIR aide les entreprises qui innovent à gagner en compétitivité. Toute entreprise disposant de chercheurs, d’ingénieurs ou de techniciens de R&D affectés à des projets innovants peut déposer une demande de CIR.

Si vous menez des travaux de R&D qui présentent des aléas techniques non maîtrisés à ce jour, le CIR vous concerne certainement.

En 2011, il sera encore possible pour les PME et les jeunes entreprises innovantes de se faire rembourser son CIR après le dépôt des comptes, c’est donc encore du cash qui viendra soulager la trésorerie des start up et des autres sociétés qui misent sur l’innovation pour gagner…

Les dépenses retenues sont principalement celles concernant les moyens humains, le matériel affecté à la recherche, la sous-traitance, les dépôts de brevets et leur défense ainsi que la veille technologique.

Le crédit d’impôt est égal à 30% des dépenses de R&D (40% l’année où le CIR est utilisé pour la première fois et 35% la seconde).

Pour tous ceux qui n’ont ni le temps ni les compétences pour monter et suivre une demande de CIR, passer par des consultants peut faire gagner du temps et de l’argent…

J’ai rencontré les fondateurs de LILA Consulting, structure spécialisée dans le financement de l’innovation que j’ai déjà mis en relation avec plusieurs startups financées par Kima Ventures. Ils peuvent vous aider à monter des dossiers CIR à des conditions intéressantes. Vous pouvez les contacter de ma part au 01 41 79 05 45 ou au 06 10 51 69 85. (vous trouverez plus d’infos sur http://www.lilacg.com).

Alors, à vos CIR …

One comment

  1. Le CIR est effectivement un outil fabuleux trop souvent ignorés des jeunes entreprises car cela génère beaucoup de papier… Il suffit effectivement de se faire aider !

    De façon générale un bon avocat, un bon expoert-comptable et un bon fiscaliste ont tendance à rapporter plus qu’ils ne coutent, mais malheureusement les jeunes pousses s’en rendent compte souvent trop tard.

Leave a Reply