Israel/Gaza: La guerre n’est pas une bonne solution, c’est juste la seule !

Jan 11

Depuis 2 semaines que le conflit entre Israel et Gaza a démarré, j’ai pu discuter avec des personnes de tous horizons, tous pays, toutes religions.

Mon but était de bien essayer de comprendre comment le monde pouvait s’acharner contre Israel qui a lancé cette opération suite à des bombardements sans interruption de roquettes sur des villes du pays.

L’un des grands arguments “prouvant” qu’Israel est “pire” que le Hamas est le fait que les roquettes envoyées par le Hamas n’ont pas fait “beaucoup” de morts comparés au nombre de morts à Gaza. Certains groupes propalestiniens passent leur temps à montrer, statistiques à l’appui,qu’Israel “tue plus” que les palestiniens.

Même si je trouve que cet argument est débile et que 1 mort restera 1 mort et qu’aucun pays ne laisserait des meurtres se commettre sur son territoire sans réagir (même s’il n’y en avait qu’un seul), il faut essayer de comprendre en quoi le nombre de morts israéliens est inférieur:

1. Les cours des écoles des villes se trouvant autour de Gaza ont été suspendus. Certaines écoles ont réouvertes ce matin avec des classes dans des abris blindés.
2. Beaucoup de familles ont quitté ces villes (nous hébergeons à la maison une famille de 10 personnes ayant fui les roquettes de Netivot)
3. A chaque alerte (ils ont 15 secondes pour courir), tous les habitants se réfugient dans des abris blindés (toutes les maisons israéliennes dont la mienne ont une pièce blindée).
4. Il n’y a plus de vie dans ces villes qui regardent le ciel non pas pour savoir s’il va faire beau aujourd’hui mais pour vérifier qu’une roquette ne va pas leur tomber en pleine figure.
5. Pour les croyants, on peut aussi parler de miracles que ces milliers de roquettes ne fassent pas plus de dégats. Depuis Netivot, la ville d’où viennent la famille que nous hébergeons, ceux-ci peuvent écouter les radios en direct de Gaza. L’un de leurs voisins parlant arabe couramment a entendu avant le début des combats israéliens, mais alors que les roquettes pleuveaient déjà, ce message provenant d’une radio controlée par le Hamas “Nous ne comprenons pas pourquoi les roquettes ne les touchent pas plus, leur Dieu a l’air de les protéger”.

La population dont on parle représentent le tiers des habitants du pays. Ceux ci ne peuvent plus vivre.

Israel a attendu que plus de 2000 missiles aient été envoyés sur son territoire avant de riposter (Vous devez absolument lire mon précédent post SVP). Pourquoi ? Tout simplement parce qu’Israel ne veut pas de guerre. Israel a tout essayé pour que les choses s’arretent et Israel sait que la guerre est une très mauvaise solution…

C’est malheureusement la seule possible quand on se retrouve face au Hamas.

Oh la la !! Les pacifistes vont hurler en lisant ma dernière phrase ! La guerre ??? Seule solution ??? Pas possible !

Il y a obligatoirement une meilleure solution !!

C’est cette dernière phrase que j’entends en permanence depuis plusieurs semaines. Le monde entier appellent à trouver une meilleure solution que la guerre. Tout le monde fait cet appel “la guerre n’est pas une bonne solution” sauf les américains qui ont compris qu’il n’y avait malheureusement pas d’autres solutions possibles.

Lorsque je demande à mes interlocuteurs quelles sont les autres solutions, j’ai affaire à ce genre de réponses

1. Jeremie, tu sais bien qu’il y a d’autres solutions possibles !
2. Une solution qui entraine des morts n’est pas une solution
3. On voit bien que la guerre n’a rien résolu depuis 60 ans en Israel
4. Je suis pacifiste, seule la paix peut amener la sérénité
5. Jesus a dit que le monde doit vivre en paix.

A tous ces  gens là, je  répond d’abord que NOUS VOULONS LA PAIX et je leur demande “Quelle est donc la solution pour stopper ces tirs de roquettes ? Quelle solution CONCRETE avez vous à proposer aux habitants des villes qui entourent Gaza pour qu’ils puissent dormir en paix ?”

Mais malheureusement, le dialogue tourne en rond. On me répéte que la guerre n’est pas une bonne solution, ce à quoi je réponds et Israel répond “Oui, la guerre n’est pas une bonne solution, c’est juste la seule”.

Certaines fois, on me répond autre chose…on me répond par de grands messages de haines affirmant qu’Israel n’a pas le droit d’exister, qu’Israel est un grand holdup, que les palestiniens se sont fait spoliés, que les arabes israéliens se font torturés en Israel (sur ce dernier point d’ailleurs, seules des personnes n’ayant jamais mis les pieds en Israel peuvent affirmer ce mensonge) et que finalement, le Hamas mérite bien de tirer sur Israel…

Certaines personnes vont même affirmer que les juifs n’existent pas et ont disparu depuis longtemps. Les juifs actuels ne seraient que des imposteurs convertis. (J’aurais bien voulu qu’Hitler pense cela d’ailleurs, cela nous aurait évité pas mal de deuils).

Très souvent, pour prouver que tout ce qu’ils disent est “vrai”, ces personnes citent des “israéliens” ou des “juifs” ou des “anciens déportés”. Ah, si eux le disent, c’est que c’est vrai!….Oui, peut être….mais combien affirment que toutes ces thèses sont des mensonges et des inventions ?

De toutes façons, toutes les excuses sont bonnes du moment que l’issue de cela est de donner tort aux juifs et à Israel. A chaque fois que j’arrivais à démontrer à mon interlocuteur qu’il se trompait sur un sujet, celui-ci passait à un autre argument à l’encontre d’Israel. Il y en a des collections entières…

Il faut aussi savoir que 100% des personnes anti israéliennes avec qui j’ai discuté et qui affirmait ce genre de choses ne savent même pas à quoi ressemble ni Israel, ni les territoires palestiniens. Ils n’y ont jamais mis les pieds.

Evidemment, certaines personnes font exception à la règle…mais ces mêmes personnes ont tellement de mal à “supporter une guerre” qu’ils en arrivent à dire “ISRAEL, ARRETEZ, IL Y A TROP DE MORTS”

Oui malheureusement, beaucoup beaucoup beaucoup trop de morts et tout doit s’arréter mais cela va être impossible tant que le Hamas est autant supporté. Impossible, tant que les musulmans de tout pays n’auront pas compris que le Hamas est le véritable ennemi des palestiniens, le Hamas qui voue un culte à la mort au combat et qui est prêt à autodétruire sa population pour combattre Israel. Le Hamas qui livre une vraie “guerre sainte” contre Israel.

Vous ne me croyez toujours pas ? Je vous invite donc à lire en détail, la charte du Hamas traduite en français.

Pour ceux qui n’en ont pas le courage (je vous assure, vous ratez une information cruciale pour comprendre le conflit), voici quelques copier coller sans aucune modification de cette charte. Pour ceux qui ne savent pas ce qu’est le Jihad dont parle cette charte, je vous invite à lire Wikipedia.

Vous y verrez que le combat n’est pas un combat contre Israel mais contre “les Juifs”.
Notre combat avec les Juifs est une entreprise grande et dangereuse qui requiert tous les efforts sincères et constitue une étape qui, sans nul doute, sera suivie d’autres étapes; c’est une phalange qui, sans nul doute, sera soutenue par d’autres qui, phalanges après phalanges, viendront de cet immense monde arabe et islamique jusqu’à l’écrasement des ennemis et la victoire de Dieu.

L’Apôtre de Dieu -que Dieu lui donne bénédic­tion et paix- a dit : “L’Heure ne viendra pas avant que les mu­sulmans n’aient combattu les Juifs (c’est à dire que les musul­mans ne les aient tués), avant que les Juifs ne se fussent ca­chés derrière les pierres et les arbres et que les pierres et les arbres eussent dit : ‘Musulman, serviteur de Dieu ! Un Juif se cache derrière moi, viens et tue-le. Un seul arbre aura fait exception, le gharqad [Sorte d'épineux] qui est un arbre des Juifs” (hadîth rapporté par al-Bukhârî et par Muslim).

que le combat du Hamas est un combat ne se limitent pas à Israel mais au monde entier
Sa dimension spatiale : Partout où se trouvent des musulmans qui adoptent l’islam pour règle de vie, en n’importe quelle partie de la terre. [Le Mouvement] s’enfonce ainsi dans les profondeurs de la terre et at­teint le plus haut des cieux.

que le Hamas voue un culte à la mort au combat
Dieu est son but, l’Apôtre son modèle, le Coran sa constitution, le jihad son chemin et la mort sur le chemin de Dieu la plus éminente de ses espérances.

“Par celui qui possède l’âme de Muhammad dans ses mains, je m’engage à combattre sur le chemin de Dieu; je tuerai et combattrai, je tuerai et combattrai, je tuerai”

que le Hamas n’est pas prêt à discuter du moindre partage de la terre ou à la moindre paix
Les initiatives, les prétendues solutions de paix et les conférences internationales préconisées pour régler la question palestinienne vont à l’encontre de la profession de foi du Mouvement de la Résistance Islamique. Renoncer à quelque partie de la Palestine que ce soit, c’est renoncer à une partie de la religion. Ainsi, le patriotisme du Mouvement de la Résis­tance Islamique fait-il partie de sa religion. C’est sur cette base que ses membres ont été éduqués et c’est pour déployer l’étendard de Dieu sur leur patrie qu’ils mènent le jihad, “Dieu est souverain en son commandement mais la plupart des hommes ne savent rien” [Coran, 12, 21].

De temps à autres, l’invitation de tenir une confé­rence internationale est lancée pour examiner une éventuelle solu­tion de la question. Certains l’acceptent, d’autres la re­fusent pour telle ou telle raison, mettant une ou plusieurs conditions à l’acceptation de la tenue d’une telle conférence ainsi qu’à leur participation. Connaissant les parties consti­tutives d’une telle conférence et leur attitude passée et pré­sente prise face aux causes des musulmans, le Mouvement de la Résistance Islamique ne considère pas que de telles conférences puissent répondre aux revendications, restituer les droits et rendre justice aux oppri­més. Que sont donc de telles conférences sinon l’une des formes de l’arbitrage des infidèles sur la terre des musulmans ? Or les infidèles ont-ils jamais rendu justice aux croyants? “Les Juifs et les Chrétiens ne seront pas contents de toi tant que tu ne suivras pas leur religion. Dis : ‘La Direction de Dieu est vraiment la Direction’. Si tu te conformes à leurs désirs après ce qui t’est parvenu en fait de Science, tu ne trouveras ni maître, ni défenseur susceptible de s’opposer à Dieu” (2,120).

Il n’y aura de solution à la cause palestinienne que par le jihad. Quant aux initiatives, propositions et autres confé­rences internationales, ce ne sont que pertes de temps et activités futiles. Le peuple [15] palestinien a trop d’honneur pour dilapider son avenir, son droit et son destin en activités futiles.

Le jour où les ennemis usurpent une terre qui appar­tient aux musulmans, le combat devient une obligation reli­gieuse individuelle [fard 'ayn] qui incombe à chaque musulman. Face à l’usurpation de la Palestine par les Juifs, il faut brandir l’étendard du jihad et cela nécessite la diffusion de la conscience islamique parmi les masses locales, arabes, et islamiques. Il faut propager l’esprit du jihad dans la nation, l’engagement face aux ennemis et l’adhésion aux rangs des combattants du jihad.

que le Hamas veut inculquer ces notions à la jeunesse musulmane dès le plus jeune age

Il faut que les ulémas, les éducateurs et les ensei­gnants, les hommes de médias et de communication, les masses d’intellectuels et tout particulièrement les jeunes des mouvements islamiques et leurs aînés s’associent à cette opération de conscientisation. Il faut introduire des changements essentiels dans les programmes d’enseignement, les épurer de toute trace de l’invasion intellectuelle qui les ont livrés aux mains des orientalistes et des missionnaires chrétiens. Cette invasion de la ré­gion est menée depuis la défaite des ar­mées croisées par Salâh al-Dîn al-Ayyûbî. A ce moment, en ef­fet, les Croisés ont pris conscience [17] qu’il leur était impossible de défaire les musulmans s’ils ne menaient une invasion intellectuelle au préalable, s’ils ne semaient la confusion dans leur pensée, s’ils ne défiguraient leur héritage culturel et calomniaient leurs idées. Ce ne serait qu’après cela seulement que l’invasion se ferait avec des soldats. Voilà ce qui a préparé l’invasion coloniale, ainsi que l’a déclaré Allenby lui-même lors de son entrée à Jérusalem : “C’est maintenant que s’achèvent les Croisades”. Le général Gouraud, de son côté, a dé­claré debout devant le tombeau de Salâh al-Dîn : “Nous voici de retour, Saladin!” Le colonialisme a contribué -et ne cesse de le faire- au renforcement de l’invasion intellectuelle et à l’approfondissement de ses ra­cines. C’est tout cela qui a préparé la perte de la Palestine.

que le Hamas ne veut qu’un état islamique et dominer les autres religions

A l’ombre de l’islam, les disciples des trois reli­gions, islamique, chrétienne et juive, peuvent coexister dans la sécu­rité et la confiance. Ce n’est qu’à l’ombre de l’islam que la sécurité et la confiance peuvent se trouver, l’histoire récente et an­cienne en constituant un bon témoin.

Il est du devoir des disciples des autres religions de s’abstenir de concurrencer l’islam dans sa souveraineté sur cette région car le jour de leur propre souveraineté serait celui des massacres, de la torture et de l’exode. En effet, ils en viennent aux mains entre eux, sans parler de leurs combats avec les disciples des autres religions. Le passé et le présent sont remplis d’exemples qui prouvent cela.

Le Hamas considère les pays arabes signant des traités de paix avec Israel comme des traîtres
Le sionisme mondial et les forces colonialistes, par un mouvement subtil et une planification étudiée, essaient de faire sortir les uns après les autres les Etats arabes du cercle du conflit avec le sionisme pour qu’en fin de parcours le peuple palestinien se retrouve tout seul. Ils ont déjà réussi, en grande part, à faire sortir l’Egypte du cercle du conflit par les traîtres accords de “Camp David” et ils essaient d’entraîner d’autres Etats encore vers de semblables accords pour les sortir du cercle du conflit.

Sortir du cercle du conflit avec le sionisme constitue une haute trahison qui entraînera la malédiction sur ses auteurs. “Quiconque tourne le dos en ce jour, -à moins de se détacher pour un autre combat ou de se rallier à une autre troupe- celui-là encourt la colère de Dieu; son refuge sera la Géhenne. Quelle détestable fin !” (8,16). Toutes les forces et toutes les potentialités doivent s’unir pour affronter cette cruelle invasion nazie et tatare, sinon ce ne sera que perte des pa­tries, exode des habitants, diffusion de la corruption sur la terre et destruction de toutes les valeurs religieuses. Que tout homme sache qu’il est responsable devant Dieu !

Le Hamas affirme que les “sionistes” veulent conquérir le monde
Le Mouvement de la Résistance Islamique appelle les peuples arabes et islamiques à oeuvrer avec sérieux et persévé­rance à empêcher la poursuite de ce plan effroyable et à conscientiser les masses sur le danger que représente la sortie du cercle du conflit avec le sionisme. Aujourd’hui, il s’agit de la Palestine et demain il s’agira d’une ou plusieurs autres régions : le plan sioniste n’a pas de limite; après la Palestine, ils ambitionnent de s’étendre du Nil à l’Euphrate. Lorsque ils auront para­chevé l’assimilation des régions jusqu’aux quelles ils seront parvenus, ils ambitionneront de s’étendre plus loin encore, et ainsi de suite. Leur plan se trouve dans “les Protocoles des Sages de Sion” et leur conduite présente est une bonne preuve de ce qu’ils avancent.


Le Hamas modifie l’histoire et les textes de la bible pour affirmer que Dieu a donné cette terre aux musulmans
La Palestine est l’axe du globe terrestre, le point de rencontre des continents, le lieu envié par les envieux de­puis l’aube de l’histoire. L’Apôtre -que Dieu lui donne béné­diction et paix- en fait état dans son noble hadîth, s’adressant à son vé­nérable compagnon Ma”âdh Ibn Jabal : “Ma”âdh ! Après moi, Dieu vous offrira en conquête le pays du Châm, d’al-”Arîch jusqu’à l’Euphrate, ses hommes, ses femmes, ses esclaves. Vous demeurerez mobilisés sur la voie de Dieu (murâbitûn) jusqu’au jour de la résurrection; celui d’entre vous choisira l’une des côtes du Châm ou Bayt al-Maqdis, celui-là demeurera sur le chemin du jihad jusqu’au jour de la résurrection”.

Après avoir lu cela, en suivant les déclarations du Hamas concernant la poursuite de la guerre, il est impossible pour vous chers lecteurs de continuer à penser qu’Israel veut la guerre , qu’Israel est un état digne des nazis

Israel est à l’ORIGINE des accords d’Oslo. Shimon Peres (actuellement président d’Israel) et Ytshak Rabin ont été cherché Arafat à l’étranger pour lui donner des pouvoirs, une force policière armée, dans les territoires afin qu’il puisse construire un pays normal.

Israel a déjà fait la paix plusieurs fois ! Israel a signé un accord de paix avec l’Egypte et cet accord reste valable jusqu’à ce jour malgré l’assassinat de son signataire Sadate.

Israel a signé un accord de paix avec la Jordanie et les relations Israelo jordaniennes s’étendent à tous les secteurs économiques aujourd’hui (partage de l’eau, constructions de projets communs etc..)

Les Arabes israéliens sont les arabes ayant le plus de droit de tout le moyen orient. Il n’y a aucune distinction entre arabes et juifs en Israel. Les arabes ne servent toutefois pas dans l’armée pour des raisons évidentes. Toutes les personnes qui visitent le pays et notamment se baladent dans Jerusalem sont impressionnés par le mélange des différentes religions sans le moindre conflit.

Israel ne veut pas de la guerre mais comme nous le disons, pour pouvoir faire la paix, il faut être 2 et malheureusement, il n’y a pas d’autres solutions. Il n’y a pas eu d’autres solutions que le débarquement pour sauver l’Europe de la barbarie Nazie. Sans cette guerre, le petit fils d’Hitler aurait dirigé l’Europe aujourd’hui.

Pour finir, il faut absolument étudier ce qu’il se passe dans les camps de réfugiés des palestiniens en dehors d’Israel pour essayer de comprendre pourquoi ce conflit ne se termine pas. Je reviendrais sur ce sujet très épineux et impressionnant dans les prochains jours.

Que tous ceux qui s’opposent à la guerre donne une solution concrête au conflit, propose des choses claires, un plan écrit pour que les choses avancent. Etre contre la guerre est trop facile…mais cela ne résoud rien.

Pour les négationnistes en tout genre, voici une petite présentation décrivant la création d’Israel.

“Nous pouvons pardonner aux Arabes qu’ils tuent nos enfants.
Nous ne pouvons pas leur pardonner de nous obliger à tuer leurs enfants.
Nous aurons la paix avec les Arabes lorsqu’ils aimeront leurs enfants plus qu’ils ne nous detestent.”
Golda Meir

22 comments

  1. parfait ! excellent billet qui résume tout !

  2. Laurent /

    Mon cher Jerem,

    La solution ? faire la paix !

    Le conflit actuel ne sert à rien, pas d’autres alternatives que la paix !

    Tu espères quoi ? dans 2 heures ? dans 2 jours ? dans 2 ans.

    Nous discuterons avec eux et nous parviendrons à un accord de paix.

  3. Cyril K /

    Bravo Jeremie pour ce tres bon texte !

  4. Jeremie Berrebi /

    Laurent, je crois que tu n’as pas lu mon post pour dire cela mais uniquement le titre.

    Je ne parle que de paix dans le message mais on ne peut pas signer une paix avec le Hamas.

  5. Marc A. /

    Tres bon texte Jeremie.

    @Laurent – Tu ne semble pas avoir lu Jeremie… Tu as exactement le genre de reaction des personnes auxquels il s’adresse ! Pour faire la paix il faut etre deux ! En face, il y a le Hamas et eux ne veulent pas !

  6. C’est courageux de ta part de t’exprimer de la sorte sur le sujet. Je n’ai malheureusement pas assez de recul sur ce conflit, c’est pourquoi je m’abstiendrai à faire des critiques.

  7. Je ne vais pas dire qu’il faut faire la paix pour faire la paix. Cependant, tu te doutes bien que la guerre n’a jamais été une solution, que la violence amène à la violence. Tuer un père de famille et ce seront les 5 fils derrière qui deviendront combattants extrémistes. Mon avis est que les deux parties en présence ne sont pas capables de régler ce conflit seuls et que l’implication d’un tiers est obligatoire, notamment par la présence d’une force internationale qui fasse tampon. Mais pour cela, il faudrait déjà que les États-Unis changent de position et qu’Israël l’accepte ce qu’il ne veut pas le considérant comme une ingérence dans ses affaires intérieures. Sauf qu’ils ne sont pas capables de la régler. On ne pourra pas demander l’avis du Hamas qui est dans une position extrémiste et ton billet le démontre très bien.
    Tout de même, je mettrai un bémol sur le fait que tu dis qu’Israël veut la paix : si on prend le cas de la Cisjordanie, Israël n’a donné aucune marge de manœuvre à Abbas alors que celui-ci combattait le Hamas. Aucun geste qui aurait montré aux Palestiniens “voyez, nous discutons avec les démocrates, nous leur fournissons des gages, mais pas avec les terroristes”. Aujourd’hui, Abbas est dans une situation désespérée qui ne contrôle plus grand chose. Par ailleurs, lorsque je vois la carte géographique et ce gruyère que représente la Cisjordanie, mangée de partout par des colonies, découpée par le mur de sécurité, je me dis qu’il est, à l’heure actuelle, impossible pour Israël de vouloir un État palestinien a ses côtés. L’État palestinien, s’il n’était constitué aujourd’hui que de la Cisjordanie serait invivable.
    Enfin, je reconnais à Israël son droit le plus fondamental à vouloir vivre en sécurité mais vous devez reconnaître aussi que vous avez besoin d’une aide extérieure pour gérer cette haine mutuelle.

  8. albatros /

    Bonjour Jérémie et bravo pour ton texte qui résume et explique beaucoup de chose.

    Mais attention de ne pas tomber non plus dans la propagande facile, par exemple, quand tu écris que “Les Arabes israéliens sont les arabes ayant le plus de droit de tout le moyen orient.”, qui est une phrase que l’on retrouve souvent dans les textes pro-israéliens, mais qui est invérifiable dans la pratique.

    j’attends maintenant que tu me trouves un lien (en français, s’il te plait), ayant peu ou prou le même contenu de paix que ton message, mais écrit par un palestinien… ça doit bien exister, il ne sont pas tous au hamas.

    bon courage.

  9. Juste merci d’avoir écrit ce billet. J’ai eu fort à faire ces derniers jours en discutant avec des “intellos” lors de dîner je pense que la lecture de te note avec la charte du Hamas les remettra à leur place. Ils ne croient pas que l’on veut la paix alors que l’on cautionne quasiment tous la guerre en cours.
    Merci encore et Chavouah tov

  10. Jeremie Berrebi /

    @Vinz: Assez prétentieux de penser que les autres pays du monde arriveront à faire mieux…mais si c’est le cas, ils sont les bienvenues comme ils l’ont toujours été.

  11. Benjamin /

    Salut
    Excellent post petit point negatif :”J’aurais bien voulu qu’Hitler pense cela d’ailleurs, cela nous aurait évité pas mal de deuils”.
    Point de Godwin .
    A part ca tres complet de plus je ne connaissais pas la charte du Hamas en francais.
    MErci

  12. Malgré cet excellent article, je maintiens personnellement ma condamnation de cette guerre…car Israël demeure dans l’illégalité en refusant obstinément un retour aux frontières de 67…si Israêl se mettait en conformité avec le droit international une bonne fois pour toute, je m’opposerais encore à ce qu’Israël prenne part à une guerre contre le Hamas (qui, c’est une évidence, poursuivra encore ses attaques). Par contre je serais alors favorable à ce qu’une force internationale entre en guerre contre le Hamas (et le Hamas seul, pas les palestiniens). Et alors, oui, il sera possible de parler de guerre comme seule solution possible…mais je ne peux en aucun cas accepter cette assertion à l’heure actuelle qui place l’origine du conflit dans les récents tirs de roquette du Hams alors que celle-ci se trouve en 67 dans une violation du droit international par Israël…

  13. Titou, cette violation se discute, et la résolution 242 n’est pas si limpide qu’on essaie de le faire croire.

    VinZ, que fais tu des centaines de prisonniers libérés qui font partie du Fatah pour renforcer Abbas?

  14. Mikey /

    Salut Jeremie,

    Il ne s’agit pas d’un problème de statistique, ce n’est pas parce que Israel à tué plus de 800 palestiniens et que le Hamas seulement une dizaine que le “monde” manifeste son mécontentement.

    Le problème c’est qu’Israël tue des centaines de CIVILS palestiniens. Voila pourquoi le monde se soulève aujourd’hui.

    Les dommages collatéraux sont énormes sans parler en plus des milliers de blessé.

    Certes il est difficile de faire une guerre propre mais je suis désolé, je suis totalement contre lorsque je vois le nombre exceptionnel de victime innocente.

    Moi j’essaye tout juste de me mettre à la place d’un habitant de Gaza.

    Si par malheur j’habite à coté d’un membre du Hamas, je risque de mourir avec toutes ma famille. C’est absolument incroyable mais c’est ce qui se passe.

    De plus j’aimerais te rappeler un fait historique très simple, le Hamas tire des roquettes sur des villes occupés.

    Oui oui, si tu regardes la résolution de 1948 de l’ONU, tu verras très rapidement que le HAMAS tire sur des terres occupés.

    Je ne cautionne pas du tout les tirs de roquettes à l’aveugle comme le fait le Hamas, mais forcé de constaté qu’ils ne veulent récupérer que le territoire que l’ONU leur à donner !!!

    Ça ne les excuses en rien néanmoins !!!

    Autre chose pour reprendre ton titre “La guerre n’est pas une bonne solution, c’est juste la seule”, c’est une énorme erreur !!!!

    Cette guerre n’a fait que renforcer la haine contre Israël au sein de la Palestine.
    Chaque famille touchait par les bombardements Israélien créer des terroristes potentiels.

    Encore une fois, je me mets à la place d’un enfant, d’une mère ou d’un père qui vient de perdre toutes sa famille ou une grande partie de sa famille.

    Une fois la guerre terminé il a de très grand chance qu’ils finissent par se faire exploser pour venger sa famille.

    Et on repartira pour un tour… Bombardement en représailles, puis attaque kamikaze ect ect.

    Je suis absolument horrifié de voir que certains cautionne la guerre.

    L’objectif de cette guerre est de faire disparaitre le HAMAS d’après les officiels israélien.
    Assurément après cette guerre le Hamas deviendra encore plus populaire et plus fort.

  15. En tant que non juif et non arabe, j’ai enormement de mal a me faire une opinion sur le sujet. Il me vient des sentiments humains mais aussi politiques qui sont au final assez contradictoires.

    Mais pour faire une parallele, le 27 Mai 1944 a Marseille, pour pouvoir deloger les garnisons allemandes presentent un peu partout dans la ville, les anglo-americains n’ont trouve rien de mieux que de tapisser toute la ville de bombe tuant en quelques heures des millier d’hommes, de femmes, d’enfant…et d’allemands. Les pertes etaient telle que le debarquement en Provence pu se faire peut apres.

    Etais-ce la meilleure solution ? Je ne sais pas mais c’etait effectivment la seule…

  16. @titou : si on veut faire de l’histoire alors on peut remonter à 1948 où les palestiniens et les pays arabes derrière ont refusé l’accord de l’ONU de partage. Partage accepté pourtant par tous les pays (Israel compris). Donc s’il on s’arrete à ça on n’arriverait jamais à avoir un dialogue constructif en relatant ce type “d’argument”. Ce qui est important c’est le présent pour mieux cimenter le futur et aujourd’hui le présent c’est : des roquettes qui ont été envoyées pendant 3 semaines sans riposte israelienne malgré les protestations et donc 3 semaines et bientôt 4 d’escalades militaires que nous sommes comme l’a dit Jeremie obligés de cautionner… Il faut être unis et condamner le Hamas sans réserve donner ce type d’argument ne donne qu’une certaine légitimité finalement.

  17. Mikey /

    @Stephane :Entendre dire d’un Israelien ne pas parler du passé c’est un comble.

    Enfin tu as raison ne parlant pas du passé et encore moins de 39-45….

  18. Je suis hélas d’accord avec toi, bien que le conflit ne doive pas être la seule solution, je veux dire, bien que l’esprit répugne à admettre que la guerre soit la solution… ça me rappelle partiellement (c’est idiot) un roman de Vicki Baum, sang et volupté à Bali. Des soldats hollandais voient une armée de femmes, d’enfants, armés de cailloux, de couteaux, parfois de rien, arriver vers eux, comme hallucinés, en état de transe : leur premier réflexe est de baisser les armes : vont-ils tirer sur des femmes et des enfants désarmés ou quasi ? mais quand ils se rendent compte que ces femmes et ses enfants les tueront quoiqu’il advienne, même à mains nues, alors ils relèvent leurs armes et tirent.

    Moi, ceux à qui je pense, ce sont les femmes et les enfants palestiniens, à qui on bourre le crâne sur Israël, à qui on ne laisse pas la chance d’expérimenter la vie des arabes dans une démocratie, fut-elle d’une autre religion, et qui ne réalisent pas que leurs gouvernants, ou la plupart des autres gouvernants arabes, les manipulent, les asservissent et les privent plus de liberté que ne le feraient un gouvernement israëlien. On utilise la guerre en étendard, pour prouver que les Israëliens sont méchants, sans parler jamais de la vie et des libertés des Arabes dans les terres en paix ; ou si l’on en parle, c’est dans des publications qui n’atteignent pas le grand public.

    Et le pire, c’est qu’en écrivant cela, comme en le disant, je passe pour une pro israëlienne, alors que je ne suis pas tenté par la vie en Israël et que j’adore le monde arabe dans lequel j’ai vécu – le monde arabe, pas l’univers religieux fascisant créé par les intégristes avides de pouvoir.

  19. Assez d’accord avec Livia dans le sens que palestiniens et israëliens devraient pouvoir vivre en paix si les deux camps cherchaient une solution ouverte, coordonnée et pacifique à un conflit qui s’éternise.. par contre, il est illusoire d’imaginer, chère Livia, qu’un être soumis à une vie telle qu’elle est à Gaza ne se cherche pas une solution de secours, idéologique ou religieuses, extrêmes.

    Nous en avons déjà parlé je crois J. : la guerre ne me parait pas être une solution viable car (si on laisse le côté humain et émotif de côté), elle ne fait qu’en précéder une autre : en tuant les frères et soeurs d’un gamin qui va du coup assimiler Israël à la perte d’êtres chers, tu fabriques un futur terroriste. De même, en visant l’éradication du Hamas sans aider le Fatah ou d’autres partis plus ” réfléchis ” à prendre le dessus, tu places ces intégristes dans le rôle d’unique protecteur des palestiniens dans la tête de bcp de ces derniers ! C’est tout simplement contre-productif à moyen et long-terme !!

  20. Mike : tout à fait. Ce que j’ai dit à propos du bourrage de crâne des palestiniens mérite probablement la remarque que tu fais. En revanche, c’est valable pour un certain nombre (peut-être pas tous) de peuples arabes. En détournant la colère des peuples sur les évènements de Gaza, nombre de gouvernements arabes évitent ainsi de s’occuper de ce qui se passe dans leurs propres pays. En cela, ils sont complice des terroristes, qui, eux aussi, exploitent, à leur profit, mais dans un objectif similaire (le pouvoir), la situation palestinienne.

    J’approuve l’intégralité de ton comm. Valable aussi pour le reste du monde arabe.

  21. De ce côté ci, cela bouge : l’Egypte a annoncé bien avant la première attaque israélienne que le Hamas allait droit au conflit et des pays comme la Syrie ou l’Iran n’ont pas, pour une fois, cherché à envenimer la situation !

    Globalement, les pays arabes se doivent d’être solidaires avec Gaza car, au vu des molles réactions internationales (si ce n’est Chavez le beau-parleur et Sarkozy l’impotent), il ne reste qu’eux qui puissent réellement jouer le rôle d’éventuel arbitre au cours de discussions post-combats.

  22. Francis /

    1