La CGT et les sans papiers continuent à occuper l’agence d’interim de mon père

Je vous en parlais déjà en juin mais la situation d’entreprise de travail temporaire a empiré depuis lundi dernier.

Je vous conseille de lire cet article attentivement qui que vous soyez afin de vous rendre compte de la situation Kafkaienne à laquelle peut faire face une entreprise française.

Petit historique

Le 16 juin dernier, des sans papiers menés par la CGT décident de manifester dans l’agence d’interim de mon père (Perfect Interim situé au 12 Bld Magenta à Paris). Raison: Mon père avait mis en fin de mission des salariés ayant des faux papiers suite à un nouveau décret du Ministère de l’immigration demandant une vérification accrue des papiers des travailleurs.

La police avait à l’époque évacué les locaux et les sans papiers continuaient à manifester devant le 12 Bld Magenta pendant tout l’été et jusqu’à lundi.

Le chiffre d’affaires de son entreprise à chuté très fortement depuis, sans que la préfecture de Paris ou le ministère de l’immigration ait bougé le moindre petit doigt pour essayer de débloquer la situation et faire évacuer les manifestants qui n’ont rien à attendre de cette agence d’interim.

Depuis lundi 27 octobre (lundi dernier), et après une mise en demeure de la CGT qui demandait  à mon père de signer aux sans papiers un CDD de 1 an et 1 jour et de payer la taxe ANAEM (etre 900 et 1600 euros par personne) sous peine d’occupation permanente des locaux, des dizaines de sans papiers occupent l’intérieur des locaux JOUR ET NUIT.

Il est évident qu’une agence d’interim ne fait pas de CDD et encore moins de CDD long comme ceux là.

La police est venue en début de semaine puis est repartie en prétextant
que la préfecture ne leur avait pas donné la permission de faire
évacuer les locaux.

Mardi dernier, le principal collaborateur du directeur de la police Nationale a joint mon père par téléphone en lui signalant les nouvelles directives concernant les entreprises de travail temporaire.

Mon père a demandé au représentant de la CGT de participer à cette conférence téléphonique.

Lors de l’annonce de ces nouvelles directives, il s’est avéré que celles-ci seraient durcies contrairement aux affirmations de ce représentant de la CGT. Malgré les différentes demandes afin de trouver une solution à ce conflit, la préfecture est resté sur sa position et a donc entrainé, un durcissement du conflit par la CGT qui souhaite faire indirectement pression sur le gouvernement.

Le point principal de ce durcissement est assez simple à comprendre: La préfecture demande un engagement écrit et ferme par l’employeur (société de BTP cliente de l’agence d’interim) de l’emploi de ces personnnes pendant plus d’un an au sein de LA MEME ENTREPRISE et également que cette entreprise paye la taxe ANAEM (destinée à financer l’étude des dossiers de ces sans papiers).

Evidemment, aucune entreprise n’acceptera. Elle n’en a aucun intérêt…et d’ailleurs, il serait choquant de voir que les sans papiers serait alors plus avantagé que les travailleurs français et européens interimaires qui peuvent perdre leur emploi d’une semaine sur l’autre.

Voici donc que des dizaines de personnes se trouvent dans des locaux, JOUR ET NUIT…et à harceler mon père et ses associés qui ne peuvent RIEN FAIRE.

La situation est donc bloquée mais ces tordus de la CGT continuent à occuper les locaux de cette agence ainsi que plusieurs autres sans aller manifester concrètement devant le ministère de l’immigration ou la préfecture qui sont les seuls à pouvoir résoudre ces problèmes.

Le plus choquant finalement, n’est pas spécialement ces manifestations mais le fait qu’aucun organisme public ne puisse venir sauver l’entreprise qui n’a fait que respecter la loi.  Cette même entreprise serait immédiatement sanctionné si elle recrutait ces sans papiers.

Malgré les appels incessants de mon père à ces organismes publics afin de dénouer la situation et éviter des affrontements entre les 200 intérimaires en mission (qui doivent venir se faire payer au sein de l’agence) et ces sans papiers, AUCUNE suite n’a été donnée à ses nombreuses demandes.

Monsieur le préfet de Paris, Monsieur le Ministre de l’Immigration, PRENEZ VOS RESPONSABILITES. Si ces personnes sont hors la loi, elles n’ont aucun droit d’harceler un entrepreneur. Si elles ne le sont pas, laissez les travailler normalement !  Vous êtes LES SEULS responsables de cette situation !

Voici les articles parues dans la presse cette semaine à propos de cette affaire (je la mettrais à jour au fur et à mesure)

Sans-papiers : des agences occupées (Le Figaro)
La crise ne touche pas les travailleurs sans papiers déjà précaires (20Minutes) (L’angle de cet article est vraiment bizarre d’ailleurs)
Salariés sans-papiers: plusieurs agences d’intérim occupées à Paris (Daily Bourse)

Mise à jour: Rue89/Eco89 sont passés à l’agence. Voici un article et ci dessous une vidéo de la situation

Wazzaaaaaaa…..A ne pas rater !

Je découvre ce matin, un excellent billet chez Maitre Eolas (qui doit être sans doute le plus grand blog de France au cours de ces derniers jours suite à son initiative de donner la parole aux magistrats français).

Ce billet n’a rien à voir avec le droit comme il l’indique mais propose une parodie 8 ans après de la célèbre pub Wazaaaaa de Budweiser remis dans le contexte de crise économique et d’élections américaines.

A ne manquer sous AUCUN prétexte !

Absence pendant une semaine

Je prend une semaine de vacances à partir de ce lundi après midi (13 octobre) à l’occasion des fêtes juives de Sukkot.

Pendant une semaine, je vais dormir dans une cabane déconnecté de tout…et vais passer beaucoup de temps avec ma femme et mes enfants (je n’ai pas pris un jour de vacances de tout l’été).

Je ne répondrais pas aux emails à partir de maintenant jusqu’au 22
octobre mais les consulterais de temps en temps afin de vérifier qu’il
n’y a aucun gros problème majeur.

Dès la fin de la semaine prochaine débutera le beta test de la nouvelle version de Zlio.

Merci infiniment à tous pour votre fidélité !

SCOOP: Suite à la crise, le fond d’investissement Sequoia change de métier !

Vous avez tous entendu parler de la présentation de Sequoia (l’un des plus gros fonds d’investissements de la Silicon Valley) à ses startups la semaine dernière.

Ce que Sequoia ne disent pas est qu’ils ont même complétement abandonné le monde du capital risque et se lance désormais dans le prêt à porter ! Si si si, je viens même de recevoir à l’instant une newsletter annoncant leur vente privée !
Ils ont gardé le filon pour eux ! Vraiment pas sympa !

Si c’est pas une bonne gestion de la crise ça ! RIP Silicon Sentier ! Longue vie à Fashion Sentier !

Disclaimer: Afin de ne pas me prendre un procès sur la tête, je vous précise que ce sont 2 sociétés n’ayant rien à voir. Ah bon? C’était évident ?

Vous avez une bonne nouvelle ?

Ces 2 dernières semaines ont été bien mouvementées n’est ce pas ? (Je me suis d’ailleurs fait cambrioler vendredi soir…mais heureusement, à priori, l’alarme a fait fuir le sale type assez tôt).

Je vous propose de regrouper au sein de ce post pleins de bonnes nouvelles afin de redonner du moral à tout le monde !

A vous de jouer !

PS: Je viens de faire le tour des actualités du jour. Aucune vraie bonne nouvelle à l’horizon ;-)

Vous désirez créer votre logo d’entreprise ? Allez sur Wilogo ! (5% de réduc)

En cette période économiquement historique, je voulais vous présenter mes amis de Wilogo (service de la société Wiconcept).

Wilogo est LE service qui vous permet de réaliser votre logo d’entreprise simplement ! Vous répondez à quelques questions à propos de votre entreprise et des centaines de graphistes pourront vous proposer des logos correspondant à votre demande ! C’est simple et ULTRA efficace ! Même mon papa vient de les utiliser pour le logo de son agence d’interim et plusieurs sociétés Internet (tels que Prestashop, Vendido, Producteev ont utilisés les services de Wilogo au cours de ces dernières mois.)

La petite nouvelle est que j’ai été invité par les fondateurs à rejoindre très modestement le capital de Wilogo . Cette information a été reprise cette semaine dans les Petites Affiches de la Loire avant même que j’ai pu vous l’annoncer. Voici le superbe article très sympa.

OFFRE SPECIALE: Pour fêter ça, avec le code promo BERREBI05, vous obtiendrez 5% de remise sur le total de votre commande jusqu’au 31 octobre 2008. Pas génial ça ?

Allez hop Interview des fondateurs Arnaud, Eddy et Greg:

Pouvez vous vous présenter ?

Bonjour à tous. Nous sommes trois jeunes entrepreneurs de 25 ans : Arnaud Bailly, Eddy Fayet et Grégory Vacher.
Nous n’avions aucune expérience dans le domaine des affaires car venant d’études toutes liées à l’informatique.
Nous avons décidé de nous associer afin de faire grandir un projet que nous avions en commun : Wilogo

Qu’est ce que Wilogo ?

Wilogo, site communautaire lancé courant 2006, met en relation les clients souhaitant une création de logo avec une communauté de milliers de graphistes.

Le site est en quelques mois devenu le leader français de la création de logo sur Internet.

A l’heure actuelle nous comptons plus de 5000 inscrits et approchons rapidement du millier de clients satisfaits !

Tout le monde peut participer sur Wilogo et c’est ce qui fait la force de notre service, car le client a le choix parmi des dizaines de logos différents.

Le concept n’existe nul par ailleurs. Le marché du logo est très saturé sur Internet.
Nous avons choisi d’arriver sur ce marché d’une façon décalée et innovante, en proposant une offre unique.

La plupart du temps, les plateformes de crowdsourcing laissent au client choisir le prix qu’ils veulent distribuer aux graphistes.
Nous pensons qu’il est beaucoup plus judicieux de fournir une offre simple aux clients, et de gérer à leur place le fonctionnement communautaire du site.

Sur Wilogo, le client commande son logo, demande des modifications sur ses 3 logos favoris, et ensuite sélectionne le vainqueur… tout est simple !

Quel est le tarif pour obtenir un logo ?

Nous proposons un tarif unique de 699 € HT pour la création d’un logo et une cession de droits nationale et Internet.
Pour les logos plus importants nécessitant une utilisation dans d’autres pays, il est possible d’étendre les cessions de droits sur mesure.
Nous proposons aussi à nos clients des tarifs très avantageux sur des produits dérivés du logo (design de papeterie, impression, site internet, etc.)

Ces tarifs paraissent élevés par rapport à d’autres services de création de logos. Comment les justifier ?

La raison est très simple. Nous avons lancé le service avec seulement 2 ou 3 graphistes, et aucun client.
Nous avons du commencer avec des tarifs très bas, pour trouver quelques clients.
Sans clients, pas de graphistes … et sans graphistes, pas de clients.

Ensuite, avec l’évolution de la qualité et du nombre de graphistes, le site a commencé à attirer des clients plus prestigieux.
Nous avons donc du trouver une offre adaptée pour chacun de nos clients, et professionnaliser le site.
Les clients qui croient en leur projet sont prêts à payer pour trouver des talents, et les talents demandent à être bien payés pour participer aux bons projets ;)

Aujourd’hui, Wilogo regroupe des graphistes très talentueux, des cessions de droits très cadrées juridiquement, et un déroulement de la création de logo bien rodé et sans faille.
Nous pouvons donc nous permettre de vendre les logos plus chers que les autres sites Internet qui n’ont rien de comparable sur tous les points de vue…

Quelle est votre cible ?

Notre rêve est de faire connaître Wilogo à toutes les personnes qui ne savent pas à qui s’adresser pour obtenir un bon rapport qualité/prix pour leur logo.
Les grands comptes ont les moyens de faire appel à de grandes agences. Nous visons donc surtout les créateurs d’entreprise ou de nouveaux services qui ne veulent pas passer des semaines et des milliers d’euros pour faire leur logo, et qui ne veulent pas non plus le confier au fils du cousin de la copine qui connait un peu Photoshop…

Quand on se balade un peu en ville et qu’on regarde autour de nous, on se dit qu’il y a encore du travail !
Wilogo est devenu un point de convergence de talents unique sur le web pour le bonheur des entreprises.

Est ce qu’un graphiste peut vivre de Wilogo ?

Nous avons régulièrement des retours de nos graphistes qui nous racontent comment se passe “l’après Wilogo“.

La vente de logo en elle même ne leur permet pas de vivre.
Par contre, après chaque vente de logo, nous confions les coordonnées du graphiste vainqueur à l’entreprise cliente.
Les graphistes un peu débrouillards arrivent alors dans la plupart des cas à garder contact avec ces clients, et à faire d’autres affaires avec eux.

Tout celà n’est pas assez mis en avant sur notre site, car ça se passe souvent en arrière-plan.
C’est pourtant la principale raison d’inscription et de participation des graphistes : ils nous permettent de faire vivre Wilogo… et on leur trouve des contrats :)

Les participants les plus actifs du site vivent donc en partie ou totalement de Wilogo.

Comment recrutez vous les graphistes ?

Ils se passent le mot ou nous trouvent pas hasard sur Internet.
Beaucoup viennent tester.

Il y a les freelance qui cherchent des clients.
Ils se disent que si ça leur apporte quelque chose, ils resteront … et que si ça ne leur apporte rien, ils partiront.
La plupart du temps, ils deviennent “accros” :)

Il y a aussi une bonne partie des graphistes qui vient pour le côté classement.
Ils veulent se mesurer aux autres dans des battles graphiques, et si ils peuvent en retirer quelques euros, c’est tout benef.

D’autres veulent tout simplement s’améliorer.
Ils profitent des commentaires des membres reconnus sur leurs propositions de logos pour évoluer.
C’est très efficace et motivant. Obtenir un “coup de coeur” sur son logo, c’est une grande récompense pour un débutant.

Enfin, il y a le côté communautaire, chat, forum, blog … qui permet de se retrouver entre amis sur le site, et de partager conseils pros et conseils persos.
Il y a une très bonne ambiance sur Wilogo.

Avez vous déjà travaillé avec des grandes marques ? des startups ?

Oui cela nous est arrivé pour les grandes marques, notamment pour leurs produits ou leurs filliales, même si ce n’est pas le but d’origine de Wilogo, la clientèle visée étant plutôt les entreprises plus petites… Mais il y en a eu comme Bouygues Telecom ou Danone par exemple.

Pour ce qui est des startups, il y en eu vraiment pas mal, à l’image de Seesmic, Goojet, Producteev, Prestashop… ou encore d’autres dont tu es d’ailleurs actionnaire Jérémie pour certaines ;)

Recherchez vous des partenaires ?

Oui, nous sommes en recherche perpétuelle de partenaires pour Wilogo, de sociétés pouvant revendre ou proposer nos services, par le biais d’affiliation par exemple.
Nous avons déjà quelques partenaires mais pas assez, et c’est sur quoi on va se concentrer dans les mois à venir, et on compte un peu aussi sur notre nouvel associé pour nous aider sur ce point, ça a d’ailleurs déjà commencé ;)

Quid de Wilogo à l’international ?

Wilogo existe déjà à l’international. Nous avons réalisé la version anglaise, espagnole et allemande du site. Pour l’instant ce sont des connaissances ou des amis qui gèrent ces sites à l’étranger, mais ce n’est que le début, les autres communautés ne sont pas encore au niveau de la communauté française : c’est un point aussi sur lequel nous sommes à la recherche de partenaires / managers pour développer ensemble l’international de Wilogo.

Wilogo fait partie d’une Web agency Wiconcept. Quel est le rôle de cet Web Agency ?

La recherche du nom de l’entreprise et la création du logo ne sont que les premières étapes de la communication d’une nouvelle entreprise.
Les clients de Wilogo nous demandent souvent des services supplémentaires, comme la réalisation de sites Internet, l’impression de stickers et de cartes de visites, le référencement, la publicité online, etc.
C’est pour gérer tous ces services et offrir une offre de communication globale à nos clients que nous utilisons la Web Agency Wiconcept.

A lire absolument : Tout comprendre à la crise des subprimes !

Un mail circule actuellement avec un fichier PDF attaché comprenant une petite BD destinée à tout nous expliquer  la crise des subprimes. (Oui, il parait qu’il y a une crise actuellement).

En dernière page, je me suis rendu compte que c’était Rue89 qui s’était occupé de sa traduction française et ait donc retrouvé grâce à son fondateur, Laurent Mauriac, le lien menant à ce document ultra clair et concret publié le 18 septembre dernier.

Si vous n’avez pas encore compris comment un énorme système financier peut s’effondrer, vous aurez enfin toutes les réponses à vos questions.

Vous pouvez aussi le télécharger en PDF ici

Bonne lecture !

Entrepriseo recherche des entrepreneurs !

Stéfane Esnault, fondateur d’Entrepriseo, me demande vous transmettre ce message. Ce que je fais volontiers !

N’hésitez pas à répondre en commentaire de ce post, je transmettrais.

Message:

Je suis Stéfane Esnault le fondateur de la plate-forme vidéo www.entrepriseo.com et nous lançons un appel aux entrepreneurs innovants et experts qu’ils soient en France ou à l’étranger.

 www.entrepriseo.com est la plate-forme vidéo au service des entrepreneurs et de l´innovation. L’objectif est de promouvoir celles et ceux qui créent, entreprennent et innovent en France comme à l´étranger. Créer un espace visible, libre qui soit au services des entrepreneurs

Les acteurs de l’entrepreneuriat diffusent leur vidéo ou podcast audio pour présenter leur parcours d´entrepreneur, promouvoir leur entreprise, informer sur l´activité et les services de leur technopole/incubateur/pépinière, rechercher du financement……

Un espace participatif est directement accessible au travers de la communauté d´entrepreneurs et d´experts, les membres échangent, partagent et bénéficient d’un réseau d’entraide.

http://www.entrepriseo.com est un service gratuit dont le financement repose principalement par le sponsoring solidaire que ce soit par des grands groupes, PME-PMI, organisations professionnelles, clubs d’entrepreneurs…..Nous avons besoin de carburant :-)

Au plaisir d’échanger

Stéfane

Interviewez Nathalie Boulanger : Directrice des Orange Labs !

Voici encore une occasion de vous permettre d’interviewer une grande figure du monde des Télécoms.

Ici, je vous parle de l’une des grandes dirigeantes d’Orange Worldwide : Nathalie Boulanger, dont le titre est exactement “Directrice des Opérations du Marketing Stratégique et des Orange Labs”.

Nathalie dépend directement de Georges Penalver, Directeur de la Stratégie d’Orange et membre du Comité de Direction Générale du groupe .

J’ai connu Nathalie il y a 10 ans à l’époque où elle dirigeait l’ensemble des agences Pro de France Telecom à Paris. A l’époque, la direction de France Telecom m’avait demandé d’organiser des événements destinés aux startups afin de faire démarrer des relations commerciales entre FT/Orange  et les Startups. Je ne sais pas si vous vous en souvenez mais à l’époque, FT était la bête noire des internautes qui se ruinaient pour payer leur facture de téléphone.

J’ai pu passer quelques heures avec Nathalie et sa fidèle collaboratrice Roseline Khalifa lors de mon dernier passage à Paris il y a 10 jours et nous avons pu discuter des différentes orientations du groupe pour les années à venir.
Les axes prioritaires sont
- L’IP TV (services interactifs sur la télé)
- Les services Mobiles
- Digital Home (regroupant toutes les fonctions s’intégrant au domicile de leurs clients).

Nathalie vous donnera plus de détails sur cette stratégie mais je vous donne l’occasion ici de poser toutes les questions qui vous passent par la tête sur les prochaines tendances à venir dans le monde des télécoms pour Orange.
Nathalie dirige 18 Orange Labs à travers le monde chargés de préparer les innovations télécoms de demain.

Vous avez jusqu’à vendredi prochain (10 octobre) 14h pour poser vos questions en laissant un commentaire à ce post !

A vous les studios !

Félicitations à Inspirational Stores qui lève 10 M€

L’une des sociétés dont je suis actionnaire minoritaire, Inspirational Stores vient d’annoncer en ce beau weekend, une formidable levée de fonds de 10 millions d’euros auprès d’OTC et Atlas Ventures.

Ayant été averti il y a déjà plusieurs mois de cette bonne nouvelle (le tour a été bouclée le 26 septembre dernier), je pense qu’elle donnera du baume au coeur aux entrepreneurs dans ce climat de crise ambiant.

Pas besoin de m’étaler sur IS. Vous trouverez pleins d’infos:
- Sur leur site
- Sur le site du cofondateur, Michel de Guilhermier
- Sur le site du nouvel investisseur, Fred Destin
- Sur Techcrunch France

Livres numériques: Quels intérêts ?

En parcourant Amazon US ce matin, je me suis rendu compte que la grande majorité des livres vendus étaient aussi vendus au format Amazon Kindle, le lecteur de livres numériques d’Amazon.

J’ai été assez enthousiaste à la sortie du Kindle comme tout geek mais ce matin, je me demandais finalement quel était l’intérêt d’une telle solution.

Je vais lister les avantages et les inconvénients de ces solutions (Pour info, je n’ai lu aucun article sur le sujet pour l’instant)

Avantages:
-Possible de posseder un livre en quelques instants. Plus besoin d’attendre de se le faire expédier. (cet avantage n’en est plus vraiment un quand on sait qu’Amazon livre en 24h)
-Il suffit de nettoyer l’écran si vous lisez le bouquin avec les mains sales. (pas bien, pas bien!)
-Vous payez les livres un peu (trop peu) moins cher (voir ci dessous)
-Possibilité de se balader avec des milliers de livres numériques dans son sac !

Inconvénients:
- Les tarifs des livres numériques sont beaucoup trop élevés. Dans cet exemple illustré ci dessous, le livre papier est vendu 19.77$. Sa version Kindle est à 17.79$. Ok, pour cette dernière, vous ne payez pas les frais de port mais je sais pas pour vous mais dans ce cas, je préfére vraiment investir quelques dollars de plus pour disposer d’une belle version papier.

- Vous pouvez difficilement préter vos bouquins

- Vous ne pouvez pas revendre vos bouquins déjà lus.

- Ma bibliothèque contient des livres anciens vieux de plusieurs centaines d’années et qui sont en parfait état. Je serais étonné de voir mes arrières arrières petits enfants lire mes bouquins numériques des années 2000.

Conclusion: A force de vouloir aller au tout numérique, on en oublie parfois l’efficacité redoutable des anciennes méthodes.

Capture d’une page produit d’Amazon avec un produit vendus sur les 2 supports (papier et Kindle)