Quand on veut monétiser…on appelle Google !

Jun 30

Tous les utilisateurs de Netvibes ont remarqué l’arrivée d’une boite de recherche Google au top de leur page perso.

Le départ de Tariq devait donner désormais la priorité à la monétisation…et quand on pense monétisation, on appelle Google évidemment (même Yahoo l’a fait!)

Il faut noter quand même que quelques sociétés font exceptions dans le secteur et n’ont pas besoin de Google pour monétiser leur service. C’est le cas de Zlio (nos revenus Adsense sont faibles comparés aux revenus provenant des marchands), Kingoloto que je viens d’interviewer ou évidemment les sites de rencontres tels que Meetic.

La non dépendance à Google risque de devenir une clé de valeur d’une entreprise pour le futur… Google sera évidemment de plus en plus gourmand et de moins en moins apte à négocier…

Dangereux pour tout le monde ! Si vous êtes entrepreneur, faites tout pour ne pas donner une place importante à Google. Cela risque de se retourner contre vous très vite…

Read More

Kingoloto rachète l’américain Luckysurf: Interview de son dirigeant !

Jun 30

Eric Bennephtali fait partie des 3 fondateurs de Kingoloto, le 1er site de jeux gratuits d’Europe ! Eric est l’un de mes meilleurs amis. Il est jeune (24 ans) , doué, rigoureux et extrémement bien organisé. Il est aussi accompagné de 2 camarades tout aussi compétents depuis des années.

Ce sont peut être les clés du succès de Kingoloto.

Kingoloto vient d’annoncer l’acquisition de l’américain Luckysurf (qui a levé plus de 40 millions de dollars depuis sa création)…et nous annonce ci-dessous qu’une introduction en bourse est envisagée.

Il est vrai qu’avec 11 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2007, la société pourra sans doute intéresser bon nombre d’investisseurs.

En direct de San Francisco où il se trouve déjà pour préparer la fusion, Eric répond donc à mes questions pour la seconde fois sur ce blog. (première interview dispo ici)

Eric, je t’avais interviewé en janvier 2006.. Comment a évolué Kingoloto depuis ?

Pas mal de chemin parcouru depuis cette date à la fois concernant Kingoloto, mais pour l’ensemble des activités de Mediastay.

Nous sommes aujourd’hui le leader européen des jeux gratuits avec près de 11 millions d’inscrits cumulés sur l’ensemble de nos sites et près de 4 millions de VU par mois (ComScore). Ce qui nous place le 1er acteur des jeux gratuit et le quatrième gratuit et payant confondu. Nous sommes propriétaire des marques : Kingoloto (loterie à cadeaux), Grattage.com (jeux de grattage), Kingomusic.com (jeux 100% musique édité avec Universal Music) et Bananalotto (loterie à argent racheter en février 2008).

Nous avons une quarantaine de collaborateurs en Europe et nous avons réalisé un CA de 11 millions d’euros en 2007. En revanche notre business model est identique : publicité et marketing à la performance !

Comment se passe votre développement international ? Comment êtes vous organisé pour le gérer ?

Super bien ! Nous avons amorcer le développement International en lançant en 2007 notre vaisseau amiral Kingoloto aux UK, Allemagne, Espagne, Pays-Bas, Italie. Nous venons d’ouvrir la version Suédoise de Kingolotto et nous visons le Portugal, le Danamark et la Pologne d’ici la fin de cette année. Et bien entendu, nous officialisons depuis ce lundi 30 juin 2008 nos ambitions sur le marché US en annonçant le rachat de Luckysurf (loterie
référant sur ce marché)

Après avoir racheté Bananaloto, tu annonces aujourd’hui avoir acquis l’une des plus grosses loteries américaines Luckysurf, pas trop difficile pour une “petite” boite française de racheter et gérer une entreprise dans la Silicon Valley?

Au contraire, notre structure à taille humaine est une chance ! Nous sommes une navette rapide capable de saisir des opportunités lorsqu’elles se présentent. Cela nous permet aussi de leurs faire profiter d’importante synergie à la fois technologique et marketing. A titre d’exemple, nous avons racheté Bananalotto fin février 2008, le 3 avril la nouvelle version était en ligne et grace aux synergies, nous avons multiplié par 10 le nombre de joueurs quotidien !

Nous sommes très fier de jouer le rôle de consolidateur de notre secteur, avec le rachat successif de Bananalotto début 2008, qui etait la loterie star de l’Internet français dans les années 2000-2001 et à présent Luckysurf qui est l’un des inventeurs de la loterie gratuite en ligne aux Etats-Unis fin 1999.

Tu as annoncé le lancement prochain d’un site de Paris légal en ligne Bet4Dream, peux tu nous en dire plus ?

Je ne peux malheureusement pas trop en dire. Mise à par que tu seras un beta tester hors pair :)

En quelques mots, il s’agira d’un site de paris sur l’ensemble des sujets d’actu (politique, sport, people, finance,…).

Il y aura une forte dimension participative. Bet4dream bénéficiera dès son lancement de l’ensemble du savoir faire Mediastay-Kingoloto : technique, marketing-crm, internationalisation, … Et évidemment ce lancer avec 8 ans d’expérience dans le domaine du jeu en ligne et 10 millions de joueurs en base en Europe sur l’ensemble de nos sites seront des atouts qui n’ont pas de prix !


L’avenir de Kingoloto c’est quoi désormais ? La Bourse ?

Après l’intégration plutôt réussite de Bananalotto, nous souhaitons reproduire ce succès avec Luckysurf. Nous sommes convaincu du potentiel énorme de cette marque sur le territoire Américain.

Nous sommes à la fois sur un marché très dynamique qui est celui de la publicité/marketing on-line ainsi que dans le secteur des jeux qui est en pleine ébullition en ce moment. Nous en sommes qu’au début ! La bourse sera peut être en effet un bon moyen d’accélérer les choses !

Read More

Ces entrepreneurs qui quittent la France…

Jun 29

Je suis assez stupéfait ces derniers temps d’apprendre que de très nombreux entrepreneurs sont en train de quitter la France…(comme je l’ai fait moi même d’ailleurs).

Profondément français dans l’âme, nous avons décidé de bouger afin de faire découvrir un autre mode de vie et un autre environnement professionnel à nos enfants et à nous même.

Je vous invite à découvrir le blog de Michael Amar qui va s’installer dans la Silicon Valley cet été. David Marcus , le PDG d’Echovox/Zong (bon lui est Suisse) est parti il y a quelques mois. Loic Le Meur l’année dernière…Beaucoup d’autres ont le même projet.

Nous sommes tous des français expatriés suivant régulièrement les infos francaises comme si nous nous trouvions en France mais quelque chose manque à la France pour nous retenir… Est ce que l’actuel président réussi à changer ça ? En tout cas, la volonté politique est claire et j’ai même été invité à un atelier de travail baptisé “Le prochain Google peut-il être français?” en compagnie d’Eric Besson destiné à comprendre ce qu’il faut changer pour qu’un potentiel Google émerge en France. On en est bien loin…

Ce qui faisait bien sourire est que l’atelier s’es tenu …chez Google France :-)

Je reviendrais en détail bientôt sur les raisons qui nous font tous bouger…

Si vous même ou si vous connaissez d’autres personnes ayant quitté le pays, n’hésitez pas à laisser un commentaire.

Mise à jour: Un commentaire de Julien Genestoux en direct de la Silicon Valley sur le sujet

Read More

Interview du président de ConcoursMania : société venant de lever 1.8M d’euros

Jun 27

Je connais Concoursmania de réputation depuis de nombreuses années mais n’ai jamais eu à faire à ses dirigeants. Cette société bordelaise (qui a dit que l’on ne pouvait réussir qu’à Paris?) vient de boucler un tour de table de 1.8Million d’euros auprès d’Oddo Asset Management afin de continuer à développer l’entreprise.

ConcoursMania qui a la chance d’être propriétaire du domaine Concours.fr, a réalisé plus de 2 million d’euros de revenus en 2007…Assez exceptionnel pour une société avec un positionnement qui parait aussi étroit et un effectif en 2007 de 7 personnes. Toutefois, vous verrez ci-dessous que le monde du concours est un vrai métier qui peut rapporter gros pour cette entreprise ainsi que pour ses clients.

J’ai décidé d’interviewer son PDG Julien Parrou pour en savoir plus.

Qu’est ce que ConcoursMania ?
ConcoursMania est une société spécialisée dans les jeux-concours promotionnels.

Deux activités principales : la mise en place d’opérations de jeux-concours clés en main pour les marques et les sites web et la promotion de l’ensemble des jeux-concours du marché grâce à notre site grand-public www.concours.fr.

Quelle est votre offre précise ?
La société intervient ainsi sur toute la chaîne du jeu-concours, de A à Z :

· Conception de jeux (quelle mécanique de jeu va être efficace pour générer du trafic récurrent ?, comment collecter des adresses de prospects/clients ?, qualifier sa BDD ? etc)

· Réalisation technique et graphique du jeu (développements, hébergement etc)

· Accompagnement juridique (conformité des formulaire avec la LCEN, règlement du jeu, dépôt chez huissier, tirages etc)

· Promotion ciblée de l’opération, en travaillant de + en + à la performance : nous mettons en place un jeu et nous nous rémunérons au contact utile pour l’annonceur

Vous avez généré 2 millions d’euros de CA l’année dernière. Comment se répartissent ces revenus ?

Moitié sur la pub et les revenus générés directement auprès des joueurs (services audiotel et SMS ou abonnement à notre magazine “La Revue des Jeux“) , moitié en prestations BtoB

Pourquoi est ce que les entreprises lancent des concours ?
3 objectifs principaux :

Faire connaître un nouveau produit ou service (le jeu permet de montrer et faire comprendre certaines fonctionnalités, faire réagir sa cible sur certaines nouveautés ou mesurer la compréhension d’une base-line par exemple)

Générer du trafic sur son site et collecter des nouvelles adresses de clients/prospects ultra fraîches et bien renseignées (un internaute fait assez attention à la saisie de son adresse postale par exemple, c’est là que lui sera expédié son VTT !)

Qualifier une base de données existante ou en recrutement (un jeu bien réalisé permet de poser plusieurs questions utiles pour la marque sur les intentions d’achat, les marques favorites etc)

Quel est le plus gros concours jamais lancé ?

Cdiscount avec une campagne de collecte et de génération de trafic (pour préparer la campagne anniversaire des 10 ans), avec un pic de + de 40 000 joueurs sur une seule journée

Quel est le coût moyen pour la mise en place d’un concours ?

En dehors de la dotation (si vous offrez une voiture, il est évident qu’il faut quelqu’un pour la payer), la mise en place et la gestion d’un concours coûte entre 3000 et 12000 euros.

Qui sont vos principales références ?

Ebay, Société Générale, LCL, Cdiscount, Publicis, BHV, Logic Immo, Carrefour

Quel est l’effectif de l’entreprise ?

Nous sommes 12 et nous étions 7 l’année dernière quand nous avons réalisé nos 2 millions d’euros de chiffre d’affaires.

L’avenir de ConcoursMania, c’est quoi ?
Accompagner nos clients dans leur conquête des marchés européens, développer notre base de données propriétaire de joueurs qui est à 1,4 millions d’adresses à ce jour pour relayer les jeux-concours du marché comme les sites des opérateurs de jeux payants lorsque le marché européen du gambling sera ouvert.

Read More

Les marchés financiers dans le rouge foncé…

Jun 27

Je suis régulièrement le cours de plusieurs actions du secteur via mon Dashboard Mac. Ces derniers temps, on y voit beaucoup plus de rouge que de vert…et les chiffres de chute sont assez impressionnants (chaque % peut représenter des milliards).

Va t’on vers une crise ? Certainement…Est ce que les sociétés internet sont fragiles ? Quand ont voit leur résultats et leur trésorerie, elles le sont bien moins que de vieilles entreprises traditionnelles comme TF1 :-)

Accrochez vous…il va falloir rester optimiste et se mettre à foncer pour maintenir le cap… (travailleurs, travailleuses, au boulot!)

Read More