Les méthodes inacceptables de Red Herring…

Je n’ai pas l’habitude de poster ce genre de choses mais il y a quand même des limites aux méthodes des organisateurs de conférences et salons. Alors que le Web3 a été organisé sans le moindre envoi d’emailing mais par simple communication via des blogs, j’ai eu la surprise ce matin de recevoir un fax provenant des Etats Unis de la part de Red Herring.

Ce fax ne comprenait qu’une page (voir copie PDF ici). C’est tout simplement une facture de près de 3000 dollars ayant comme libellé

Jerome Berrebi – Red Herring France – Registration Fee

La question est simple : Mais qu’est ce que Red Herring France ? Pourquoi m’envoie t’on une facture sans la moindre lettre d’accompagnement pour au moins me présenter de quoi l’on parle ? Pourquoi m’imposer ce genre de choses directement ? Certaines grosses structures mal organisées vont sans doute payer cette facture sans broncher pensant qu’elle a été demandée mais désolé, cela ne se passe pas comme ça chez nous. En plus, je ne m’appelle pas Jerome.

J’ai posté cette info sur Twitter ce matin et un autre entrepreneur m’a immédiatement contacté pour me dire qu’il avait reçu la même facture (par email par contre) ce matin. Cet entrepreneur avait été INVITE à cette conférence lors d’une discussion avec une personne que je ne citerais pas au Web3.

Je ne connaissais pas ces nouvelles méthodes d’augmentation du chiffre d’affaires d’une entreprise qui se décide d’envoyer 3 jours avant la fin de l’exercice fiscal 2007 à des gens n’ayant rien demandé et ne désirant certainement pas payé une somme pareille pour une conférence.

Je ne citerais aucun nom de personne ici car je sais qui se cache derrière toute cette organisation. Cher monsieur (que j’ai aussi croisé au Web3), nous sommes en 2007, ne continuez pas à utiliser vos méthodes des années 80 pour obliger les gens à venir chez vous.

Nous viendrons uniquement si nous le voulons et si nous en avons un intérêt.

En tout cas, pour moi, cet événement est définitivement rayé de ma liste quelque soit la réputation initiale de Red Herring…Rien ne vaudra le Web3 et certainement pas cette conférence coutant un prix exhorbitant.

Je ne sais pas si d’autres personnes ont recu cette facture…mais si c’est le cas, n’hésitez pas à laisser un message en commentaire. D’ici quelques jours, je vois bien l’équipe nous contacter en nous disant que c’était une erreur administrative, patati, patata…

A bon entendeur

Mise à jour : Mypronostic, Sinequa, Overblog, Webwag, Bluekiwi, Seesmic (qui a reçu une “invitation” à payer 3000$), Mobitrends, Steek, Ubicmedia (plus tôt dans l’année pour ce dernier) ont reçu la même facture.

Majestic-12 : Un moteur de recherche distribué pour contrer Google

L’équipe technique de Zlio a découvert hier soir, l’existence d’un moteur de recherche appelé Majestic-12. En effet, les bots de ce moteur sont en train de parcourir toutes les boutiques Zlio à une vitesse impressionnante (les serveurs chauffent).

D’après leur site, Majestic-12 veut être à la recherche Web ce que Seti@Home a été à la recherche extraterrestre. Via un modèle distribué (les utilisateurs téléchargeant et installant le logiciel fournissent leur temps machine non utilisé pour indexer une suite de page).

Le projet parait fabuleusement ambitieux, et si l’on en croit les stats présentes sur leur site (voir ci-dessous), cela a l’air d’être ultra puissant.

Pour beaucoup, la force de Google consiste principalement en son architecture incroyable (450.000 serveurs dans le monde), est ce que le P2P révolutionnera le monde de la recherche comme elle a révolutionné le monde des télécoms (cf Skype) ? Je sens que l’avenir très proche nous le dira…

Pour tester la version alpha du moteur, c’est par ici (A priori, mon blog n’est pas encore indexé)

We are the Champions !!! Zlio, vainqueur des OpenWebAwards

C’est officiel ! Zlio est le grand gagnant des Open Web Awards internationaux dans la catégorie Social Shopping. Il est évident que tout ceci n’aurait pas pu avoir lieu sans votre aide fabuleuse.

Il y a de fortes chances à ce que j’assiste à la remise des prix le 10 janvier à San Francisco. J’essayerais de poster quelques photos ici.

Merci encore à tous pour votre aide chaleureuse…

Zlio rejoint l’ASIC

C’est annoncé officiellement, Zlio rejoint l’Association des services Internet communautaire aux côtés de PriceMinister, Google, Dailymotion,Skyrock, Microsoft, Exalead, AOL et Yahoo (de jolis noms n’est ce pas ?).

Notre objectif à tous est de promouvoir le nouvel Internet ainsi que la législation qui l’entoure…

Voir l’annonce parue hier (jeudi 20 décembre) concernant notre adhésion à l’ASIC.

Commentaire qui m’a bien fait rire à propos des OpenAwards & Zlio

Le commentaire a été fait sur mon dernier post à propos des OpenAwards sur Zlio (D’ailleurs, si vous n’avez pas encore voté pour nous, ne nous oubliez pas :-) ).

Voici le commentaire:
c’est fait !
pour l’instant c’est tout bon…. presque la majorité (49,2 %)
encore quelques voies et tu piqueras Carla Bruni à l’ot’ tache.

Je sais pas pourquoi mais il m’a bien fait rire :)

Bienvenue à Alexander Koesters, Country Manager de Zlio Allemagne

Exciting commerce a annoncé avant hier l’arrivée de notre nouveau Country Manager en Allemagne. Alexander Koesters sorti tout droit de chez Commission Junction et qui est un grand spécialiste du monde de l’affiliation en Allemagne nous rejoint dès le 1er janvier prochain.

A lire ici en allemand
:)

On est en finaaaaaleeeee……VOTEZ POUR ZLIO!

Zlio est en finale des Open Web Awards dans la catégorie “Social Shopping”.

Please voteeeez pour nous ici !! et invitez vos amis, lecteurs, à faire de même….

Si vous relayez cet appel, laissez un message en commentaire afin que je vous inclue dans ce post (Moyen idéal pour faire connaitre votre blog non ? :-) )

Mise à jour:
Merci à Wowodesign pour son soutien
et à Fred de Brosseadomicile
Interroge
Presse Citron et Accessoweb (on va casser la baraque)
L’équipe de Wilogo

et à tous les votants !!

PS: A priori, le vote est terminé et nous avons gagné…mais attendons la confirmation finale vendredi après midi

La Loi Chatel risque de tuer le ecommerce en France

Je ne sais pas ce qui arrive aux députés et sénateurs en ce moment. Ils se mettent à commencer à s’occuper de l’internet…

Seul hic, ils le font sans….les acteurs de l’internet…Après la taxe de 2% sur les plateformes de vidéo en ligne qui a été cité au parlement sans la moindre concertation avec les plateformes de vidéo elles mêmes, voici la nouvelle loi Chatel avec 4 amendements votés vendredi dernier.

A priori, la loi Chatel est là pour protéger le consommateur en ligne. Quelqu’un qui ne serait pas acteur du secteur trouverait complétement logique que les propositions soient votées.

Toutefois, essayons de les reprendre une par une et de voir si les avantages qu’elles apporteront dans un sens ne risquent pas de tuer l’ecommerce en France.

Amendement 1
: Les marchands doivent s’engager sur une date de livraison.

A priori, celle là me dérange le moins. Il est normal qu’un marchand puisse indiquer clairement à un client le jour pendant lequel il sera livré. Toutefois, il serait peut être plus normal de s’engager sur un délai d’expédition à la place car messieurs les députés et sénateurs, en tant qu’acheteur en ligne, j’ai beaucoup plus été embété par la Poste qui me livrait mal plutôt que par les ecommercants qui envoyaient leurs produits tard (sauf CDiscount il y a bien longtemps).
Si vous voulez aider le consommateur, demandez à la Poste de taper à la porte de la personne à livrer avant de lui laisser un “avis de passage” et de lui demander de faire une queue d’une demi heure pour récupérer un DVD acheté en ligne (Il aurait passé moins de temps à aller le chercher à la Fnac).

Amendement 2
: Interdiction d’utiliser des numéros surtaxés pour les hotlines concernant l’éexcution des commandes, les rétractations et les problèmes de garanties.

Tout comme pour les FAI, cet amendement ne voudra rien dire. Si les ecommercants perdent une tonne d’argent avec la hotline, ils la fermeront tout simplement et on n’aura que nos yeux pour pleurer en cas de problème. Il faut par contre, avoir un droit de remboursement de frais de hotline en cas de véritable faute du marchand.  (il faut voir la méthode de mise en oeuvre de cela)

Si un acheteur veut se rétracter, c’est aussi son problème et il aurait pu réfléchir plus longtemps avant de passer commande.

Amendement 3 : Faire part de l’existence ou de l’absence d’un droit de rétractation

A priori, je ne vois aucun problème à cela

Amendement 4 : Forcer les marchands à rembourser la totalité des sommes versées en cas de rétractation incluant les frais de livraison.

Cet amendement est clairement le plus dangereux. Cette loi est déjà votée depuis longtemps en Allemagne qui se retrouve alors avec le taux de rétraction le plus important au monde. Là bas, les acheteurs voulant s’acheter un Jeans en commande 3 tailles différentes et renvoient les 2 autres aux frais du marchand. TOUT le business model de l’ecommerce changera et, à titre personnel, en tant qu’acheteur, je ne veux pas payer indirectement les frais d’envoi des gens indécis.

En ce qui concerne les programmes d’affiliation, ils deviendront difficiles à gérer avec des taux d’annulation importants (ce qui ne fera pas le bonheur des Zlionautes par exemple).

Il faut savoir par contre que cette loi fera sans doute le bonheur d’eBay. En effet, l’Allemagne est l’un des plus gros marché au monde d’eBay. La raison qu’un gros site marchand m’a cité était que sur eBay les gens achetent des produits “un par un”. Ils ne peuvent donc pas se commander les fameux 3 jeans à 3 tailles différentes facilement et en renvoyer 2 aux frais du marchand.

Les taux de rétractation étant donc beaucoup plus faibles, les marchands ont donc la possibilité de vendre leurs produits moins chers.

Messieurs les sénateurs et députés, vos idées sont toujours (ou presque) bonnes….mais en pratique, tout le monde y perdra…surtout le consommateur.

Je deviens actionnaire de Spoonkey

Techcrunch France vient de l’annoncer ….je suis rentré au capital de Spoonkey en tant que Business Angel.

Ce n’est pas mon habitude d’investir quoique ce soit dans des entreprises à part la mienne (Zlio)…mais Spoonkey est une exception.

Voici un concept simple répondant à une problématique simple avec un business model simple.

Je ne vais pas m’étaler sur le concept car Techcrunch le détaille parfaitement. Si vous êtes sites marchands, vous DEVEZ utiliser Spoonkey….

Est ce que Zlio sera partenaire de Spoonkey ? Peut être :-)

Découvrez les boutiques du Web3

Je les avais annoncé via Twitter mais voici les boutiques du Web3 powered by Zlio. Le choix des produits a été réalisé par nos équipes.

Cible de ces boutiques : Les participants du Web3 (ou ceux qui auraient voulu y être)

La boutique du Web3 en français
La boutique du Web3 en anglais

Sympa non ?

PS: Si vous êtes bloggueur avec plus de 400 lecteurs à votre flux RSS et désirez monter une boutique à vos couleurs, Zlio vous apporte jusqu’à la fin de l’année une assistance et un design gratuit sur simple demande. Laissez un commentaire à ce post si vous êtes intéressé.

Petit point sur les relations Zlio/Google

J’écrivais il y a quelques instants un petit compte rendu du Web3 en citant notamment la problématique Google de plusieurs entrepreneurs. Je voulais en profiter pour faire un point attendu sur les relations entre Zlio et Google.

Nous sommes extrémement proches de leurs équipes depuis des années. Je ne citerais aucun nom mais j’entretiens de vraies relations d’amitiés avec plusieurs personnes de Google France, Google US, Google UK, Google Israel. Je suis moi même l’un des plus grands fanas des applications Google étant un utilisateur ultra régulier de Google Apps, Google Toolbar, Google Docs, Gmail , Gtalk.

Toutefois, tout cela ne m’a pas empéché d’être confronté à un problème complétement kafkaïen concernant Zlio.

Zlio est partenaire de Google depuis bien longtemps. Nous distribuons des coupons Adwords à nos utilisateurs et nous sommes partenaires de Google Adsense API. Nous avons même été cité en août dernier sur leur blog officiel où Zlio a été détaillé et cité en exemple d’intégrations des 2 services.

Depuis fin septembre dernier, le nom de domaine Zlio.com est blacklisté par Google. Les boutiques utilisant ce nom de domaines sont donc défavorisées dans leur classement sur le moteur. Cette situation peut s’arréter d’un moment à l’autre mais nous avons perdu une partie de notre trafic pour les fêtes de Noel. (40% environ)

Nous n’avons pas réussi depuis près de 2 mois à trouver un interlocuteur auprès de cette entreprise concernant ce problème de référencement. Mes amis travaillant pour Google eux même, n’arrivent pas à communiquer en interne, pour essayer de trouver la cause de notre problème. Fou non ? On peut se dire qu’il est normal que le search ne soit pas influencé par des deals industriels mais quand vous êtes partenaires d’une entreprise, vous ne pouvez pas imaginer être confronté un jour à un problème de communication de ce genre.

Si vous voulez plus d’infos sur notre problème, je vous invite à consulter mon interview par Philippe Guerrier de VNUNet en cliquant ici..

J’espère que cela changera rapidement mais ce message est un appel aux entrepreneurs batissant leur business model autour du trafic gratuit provenant de Google. Celui-ci peut cesser d’un jour à l’autre pour aucune autre raison valable ni aucune fraude de notre part. Préparez vous y en permanence…

Côté Google, please gardez votre slogan d’entreprise en tête “Don’t be evil”… et comprenez que vous ne pouvez pas vous cacher derrière un algorithme en permanence. Vous controlez réellement l’internet et toutes les entreprises du Web dépendent de vous. Tout comme nous demandons à Microsoft d’ouvrir le code de Windows , nous vons demandons d’être plus clair sur vos pratiques en cas de problèmes comme le notre. Il ne faut pas dévoiler publiquement vos algorithmes évidemment, mais au moins de pouvoir nous répondre clairement lorsqu’une telle chose arrive.

La bonne nouvelle est que la société Zlio est quand même en pleine forme avec une nouvelle version lancée lundi soir et des tonnes de nouveautés qui arrivent mais une chose est certaine…ma priorité personnelle, par contre, est de ne plus faire dépendre DU TOUT notre trafic de Google (référencement naturel).

Comme me disait lundi, l’un des patrons d’une très grosse société du Net que vous connaissez tous avec qui j’en discutais : “Lorsque nous préparons nos budgets, nous prenons un compte 0 trafic provenant de Google car nous avons eu trop de problèmes au cours des dernières années et ne pouvons compter dessus. Tout ce qui viendra ensuite de Google sera un bonus”. Intelligent raisonnement….

Comme je le disais lors ma conférence sur la monétisation du Web 2.0 (et que Daniel Broche souligne sur son blog), la force de Facebook, Myspace,Skyblog, Dailymotion est de ne pas faire dépendre du tout leur trafic de Google. Ils sont les quelques rares entreprises dont les membres vivent dans un milieu fermé…Ce qui n’est par contre, pas le cas d’entreprises comme eBay par exemple…

L’année 2008 sera une année importante concernant tous ces sujets…Wait and see..

LeWeb3: Le DisneyLand des entrepreneurs du net

Je suis de retour en Israel après 2 jours passés au Web3…que je qualifierais de DisneyLand des entrepreneurs (dans le vrai bon sens du terme).

Absolument fabuleux…des conférences d’un niveau telle que je ne préférais ne pas y assister (j’ai assisté à celles de Philippe Starck et de Joi Ito). Je veux les écouter tranquillement chez moi pendant les prochaines semaines et les étudier tranquillement.

Je passais mon temps dans les couloirs à rencontrer une personne toutes les 10 minutes environ pendant 2 jours. Faites le calcul, cela fait beaucoup de cartes de visite et de choses à faire pendant les prochains mois.

Sinon, 2 petits regrets pour moi

La première est de ne pas avoir eu le temps de discuter avec Michael Arrington, Scoble, Om Malik , Joi Ito ou Jason Calacanis… :-)

La seconde est que la conférence que nous avons donné avec Ouriel, Pierre Kosciusko Morizet (PriceMinister) et Frederic Montagnon (Overblog, Nomao) sur la monétisation du Web2.0 était 1. Trop courte et 2. aurait du avoir lieu dans la grande salle de conférence tellement le sujet était important et les infos intéressantes.

Les grandes tendances du salon:
– Il n’y avait aucune euphorie des entrepreneurs. Tout le monde avait un esprit sain. Tout le monde sait qu’il n’est pas simple de monter une boite dans le secteur, de générer du trafic dessus, de recruter des membres, de les fidéliser, de générer des revenus. Les discussions étaient donc très pointues et techniques sur les différentes méthodes qui fonctionnent ou non…sur les outils à utiliser…

– Tout le monde veut bosser avec l’autre. Les échanges étaient ouverts et simple. En gros, si l’on a quelque chose faire ensemble, faisons le, le plus vite possible!

– Tout le monde est passionné! Toutes les personnes que j’ai rencontré sont fanas de ce qu’elles font, sont fanas du net et s’éclatent en travaillant… Ce qui n’était pas le cas des rencontres que j’avais faites aux First Tuesday en 99/2000 avec des soi disant entrepreneurs ayant plus passé de temps sur leur business plan que sur internet.

– Google n’est plus la boite vénérée. L’année dernière encore. Google était considéré comme une boite que l’on admirait. Cette année, les entrepreneurs ont peur et ragent du manque de transparence et d’humanisme de cette entreprise dont dépend une trop grande partie de leur avenir. L’un de mes amis m’a dit “Je dépense 200.000 dollars par mois en Adwords, on pourrait quand même me passer un coup de fil de temps en temps, m’envoyer un petit courrier ou un petit cadeau”. L’automatisation a d’énormes avantages et bravo à Google pour son business model mais n’oubliez pas, vos clients sont des humains et attendent peut être plus d’attention de votre part. Aujourd’hui, nous n’avons pas le choix de travailler avec vous…mais rien ne dit que cela sera toujours le cas dans l’avenir. Je sens que l’année 2008 sera cruciale pour Google sur ce sujet

Je vais poster dans quelques instants un autre post à ce sujet concernant les relations entre Google et Zlio.

– Facebook est craint par les entrepreneurs…tout comme Google. Personne ne connait leur futur business model (pour l’instant, cela n’a pas l’air d’aller fort) et comme l’a dit Pierre Kosciusko Morizet, tous ses amis qui devenaient de gros users de Facebook l’utilisent de moins en moins à cause du temps que cela leur prend par rapport aux avantages réels qu’ils en retirent … (PS: C’est d’ailleurs mon cas personnel).

Il doit y avoir d’autres choses à dire mais je dois retourner bosser…La seule chose que je peux vous dire pour finir, est que les seules personnes qui critiquent leWeb3 cette année sont ceux qui n’y étaient pas. Bande de jaloux va! Un petit exemple avec ce post complétement débile

Aidez nous ! Votez pour Zlio !

Zlio est la seule startup française nominée par Mashable pour les Open Web awards dans la catégorie Social Shopping. Nous avons besoin de vous et de vos votes pour gagner !!!

Cliquez ici pour voter

Amis bloggueurs du monde entier, si pouvez nous aider à relayer tout ça, n’hésitez vraiment pas ! Laissez ensuite un commentaire avec le nom de votre blog pour que je vous inclus dans les remerciements de ce post.

On va gagner…On va gagner….

Mise à jour avec les premiers posts nous soutenant (Merci à tous!!!)

Blog d’Antoine
Accessoweb
Feedblog.fr
Filmgeek

Zlio recrute son spécialiste Ecommerce

Dans le cadre de son développement intersidéral (bon bon j’exagère mais 206000 boutiques, c’est quand même beaucoup), Zlio recherche son Ecommerce Specialist (Poste basé à Nantes au sein de notre équipe Produit ).

Vous êtes un pro du commerce ? Avez travaillé pour un gros site marchand ou pour une grande enseigne ? Connaissez tous les rouages du commerce et du commerce en ligne ? Avez la fibre commercial ? Vous parlez et écrivez anglais ?

Rejoignez donc notre Dream Team….

Pour postuler contactez nous à l’adresse ecommercepro  (at) Zlio.com