Analyse du principe des boutiques virtuelles de Zlio

Analyse que j’ai lu attentivement et que je partage tout à fait !

En ce qui concerne la manière de référencer un produit , nous vous réservons de belles surprises !

Related Post

3 Comments

  1. Merci Jérémie ce qu’il faut bien faire passer comme message c’est que les Zlio shop ne doivent pas être une copie du téléachat ou des pubs de TF1, y a peu d’intérêt.
    Les Zlioshop doivent être aussi différentes que possibles. Aussi personnelles et s’adressant à des microniches que possibles, défendant des produits qui n’auront pas leur chance ailleurs parce que ce n’est pas rentable ailleurs que sur Zlio ou sur les blogs.

    C’est pour ça que le Top produit sur la page d’accueil, j’accroche pas trop. Ca donne une image de Hit parade alors que la logique est à l’opposée: les micro et nano niches. Des niches pour les petits chiens et pour les puces des petits chiens. En fait faudrait pouvoir Zoomer comme sur fractale et voir que le numéro 1 c’est pas l’Ipod ou desparate housewives ou Robbie Williams mais des trucs qui sont numéro 1 de leur micro niche. Avec Zlio tous les produits peuvent être numéro 1, la culture du hit parade est terminée.

    Bien sûr au début c’est dûr d’avoir une grande base de produits et de membres. Mais l’image que tu donnes en une de Zlio le Top produit induit en erreur. Le top c’est justement ce que Zlio permet de casser. Même quand on regarde les hits par catégories ce n’est pas très intéressant (ceci dit techniquement l’outil est très fluide est naviguer avec est un plaisir).

    On attend les surprises avec impatience déjà!

  2. Je fais passer ton message à l’équipe…On va réfléchir à tout ça…

    Je suis bien d’accord avec toi ! Le seul probleme est de savoir quoi mettre en avant ?

  3. La question est loin d’être simple en effet. Quand on copie un concurrent c’est facile mais quand on est innovant comme Zlio faut vraiment se creuser les méninges. 😉

    C’est peut être un peu tôt pour faire des classements dans des microniches. D’autant plus que cela ne sera plus possible à suivre avec le classement par catégorie sans que cela devienne un usine à gaz.

    Peut être qu’il faudrait plus utiliser les tags. Mais sans que cela ne devienne trop le foutoir non plus.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.